Navigation – Plan du site
2005

Houppeville – Rue de la Voie Maline

Responsable(s) des opérations : David Breton
Notice rédigée par : David Breton

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 76 429 014

Date de l'opération : 2005 (FP)

1La surface du projet de lotir concernée par le diagnostic est légèrement supérieure à 10 ha. Cette opération a permis de mettre au jour un amas de débitage du Paléolithique moyen, une occupation du second âge du Fer ainsi qu'un réseau parcellaire gallo-romain.

2Situé sur le rebord d'une dépression d'origine karstique, à environ 1,70 m sous la terre végétale, l'amas de débitage, dégagé sur un quart de mètre carré semble être bien conservé. En effet, l'homogénéité de la matière première, la présence de petites esquilles et la polarisation des artéfacts plaident en faveur d'une structure de débitage préservée in situ. Sur un corpus de 149 silex taillés, une cinquantaine de pièces a été prélevée. Afin de pouvoir étudier cet amas dans son ensemble, le choix a été fait de laisser le maximum de pièces en place en prévision de la fouille. La série comporte essentiellement des esquilles (95 font moins de 2 cm de long), le reste comprend 54 éclats de débitage et débris. On peut noter la présence d'un fragment de pointe Levallois, attribuable à l’époque moustérienne (Fig. n°1 : Amas paléolithique – carré B2, Tr. 32  (extrait du DFS)). Cet ensemble est à rattacher au site de Houppeville « La Briqueterie » fouillé par L. Vallin de 1978 à 1980.

3L'occupation gauloise se présente sous la forme de deux enclos fossoyés. Le premier, reconnu sur deux segments (22 m et 60 m), contient des structures de type « habitat » (trous de poteau, fosses et foyer). Deux ensembles de bâtiments de dessinent. Ces structures ont livré un mobilier céramique important et peu fragmenté. Il faut signaler la présence régulière de tessons brûlés (Fig. n°2 : Occupation gauloise).

4Le deuxième enclos est conservé sur presque la totalité de sa surface, estimée à environ 6 580 m2. Malheureusement, la nature très hydromorphe de l'encaissant et la contrainte boisée, accentuée par le manque de mobilier, n'ont ni permis de découvrir des structures, ni de définir la fonction de cet enclos. Néanmoins, des fragments de céramique ont pu être récupérés dans les différents sondages effectués dans les fossés. Un chemin avec fossés bordiers longe le fossé est du second enclos, parallèlement à lui et selon un axe nord-sud.

5Associés à ces enclos, quelques fossés se dessinent vers le nord-ouest et vers l'ouest. De très rares éléments de datation pourraient permettre de les rattacher à la Protohistoire au sens large.

6Enfin, dans l'angle nord-ouest de l'emprise, un réseau parcellaire gallo-romain a livré du mobilier céramique attribuable à la seconde moitié du Iers. apr. J.-C. Mis au jour sur une surface très minime, ces fossés, doubles et orthogonaux, ne permettent pas de proposer une quelconque interprétation.

7Au lieu-dit « Les Perrays » (vieilles pierres) et sur l'intersection de fossés gallo-romains, vient se poser un radier de silex avec des rognons plus importants sur la partie sud-ouest (assise de fondation ?). Aucun élément chronologique  ne permet de proposer une datation, néanmoins ce bâtiment est répertorié sur le cadastre napoléonien de 1812 (canton de Maromme, Commune de Houppeville, Section B).

8BRETON David

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Amas paléolithique – carré B2, Tr. 32  (extrait du DFS)

Fig. n°1 : Amas paléolithique – carré B2, Tr. 32  (extrait du DFS)

Auteur(s) : Breton, David (INRAP). Crédits : Breton, David (2005)

Fig. n°2 : Occupation gauloise

Fig. n°2 : Occupation gauloise

Auteur(s) : Breton, David (INRAP). Crédits : Breton, David (2005)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Amas paléolithique – carré B2, Tr. 32  (extrait du DFS)
Crédits Auteur(s) : Breton, David (INRAP). Crédits : Breton, David (2005)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/8019/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 136k
Titre Fig. n°2 : Occupation gauloise
Crédits Auteur(s) : Breton, David (INRAP). Crédits : Breton, David (2005)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/8019/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 133k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

David Breton, « Houppeville – Rue de la Voie Maline », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/8019

Haut de page

Responsable d'opération

David Breton

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals