Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202043 – Haute-LoirePertuis, Saint-Hostien, Saint-Pie...

2020
43 – Haute-Loire

Pertuis, Saint-Hostien, Saint-Pierre-Eynac – Déviation Saint-Hostien/Le Pertuis (tranche 1)

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Magali Heppe

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Heppe M. 2021 : Pertuis, Saint-Hostien, Saint-Pierre-Eynac (Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes) déviation Saint-Hostien–Le Pertuis, tranche 1, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Dans le département de la Haute-Loire, la région Auvergne-Rhône-Alpes a fait une demande d’aménagement pour un tracé de contournement des villes du Pertuis et de Saint-Hostien sur une longueur d’environ 10 km. Cette première phase de diagnostic sur le futur tracé de la deux fois deux voies aura permis de réaliser les premières observations d’archéologie préventive au sein de ce terroir et de mettre au jours trois indices de sites archéologiques, offrant ainsi un premier aperçu des occupations anciennes.

2Tout d’abord, sur la commune du Pertuis, un petit bâtiment mérovingien a été mis en évidence (fig. 1). Daté grâce au mobilier céramique et à deux datations 14C, il s’insère dans la fourchette chronologique des ve-vie s. apr. J.-C. D’une superficie d’environ 35 m2, il s’agit d’un édifice maçonné et excavé présentant une partition interne maçonnée également. D’après les premiers éléments issus du diagnostic, ce bâtiment possédait une toiture en tuiles qui se serait effondrée, préservant ainsi de potentiels niveaux de sols. Certains blocs qui devaient servir à l’élévation n’ont pas été extraits localement, et ce choix des matériaux implique un certain statut pour ce bâtiment, même si, en l’état actuel des connaissances, sa fonction demeure indéterminée.

Fig. 1 – Orthophotographie du bâtiment mérovingien

Fig. 1 – Orthophotographie du bâtiment mérovingien

Clichés et DAO : Inrap.

3Ensuite, sur la commune de Saint-Hostien c’est un puits qui a été mis au jour (fig. 2). Bien que très peu d’éléments de datation aient été récoltés au sein de cette structure, les tegulae et imbrices découvertes dans le comblement permettent de supposer un abandon au cours de la période antique. Des éléments de bois indéterminés (structure du puits, objets jetés, fragments divers ? ...) ont été observés lors du sondage partiel de ce puits, mais l’échantillon prélevé s’est complètement dégradé avant que des analyses n’aient pu être réalisées. Néanmoins, ils indiquent que le comblement du puits permet une bonne conservation des matériaux organiques et le potentiel de découvertes est important.

Fig. 2 – Vue du puits

Fig. 2 – Vue du puits

Cliché : M. Heppe (Inrap).

4Enfin, sur la commune de Saint-Pierre-Eynac, c’est une crémation datée de la première moitié du ier s. apr. J.-C. qui a été recensée (fig. 3). En accord avec le SRA, cette structure n’a fait que l’objet d’un test mais celui-ci a néanmoins livré un important, compte tenu du volume de prélèvement, lot céramique appartenant à la catégorie de la vaisselle et de verre (pas moins de cent quinze tessons de céramique antique et neuf tessons de verre). L’étude archéobotanique, réalisée sur seulement 5 L, a également livré un nombre de restes très élevé, presque huit cents carporestes. Cette crémation présente un assemblage carpologique carbonisé de céréales telles que l’orge vêtue, blé amidonnier, l’avoine, le blé nu, ainsi que d’autres plantes comme les fèves et les noisettes, ce qui est conforme aux assemblages en contexte funéraire.

Fig. 3 – Vue du test effectué dans l’incinération

Fig. 3 – Vue du test effectué dans l’incinération

Cliché : M. Fouache (Inrap).

Fig. 4 – Vue d’éléments en pâte grossière (en haut) et des éléments en verre découverts dans l’incinération (en bas)

Fig. 4 – Vue d’éléments en pâte grossière (en haut) et des éléments en verre découverts dans l’incinération (en bas)

Clichés : M. Heppe, A. Wittmann (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Orthophotographie du bâtiment mérovingien
Crédits Clichés et DAO : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/81344/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 357k
Titre Fig. 2 – Vue du puits
Crédits Cliché : M. Heppe (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/81344/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Titre Fig. 3 – Vue du test effectué dans l’incinération
Crédits Cliché : M. Fouache (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/81344/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 522k
Titre Fig. 4 – Vue d’éléments en pâte grossière (en haut) et des éléments en verre découverts dans l’incinération (en bas)
Crédits Clichés : M. Heppe, A. Wittmann (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/81344/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 211k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Magali Heppe, « Pertuis, Saint-Hostien, Saint-Pierre-Eynac – Déviation Saint-Hostien/Le Pertuis (tranche 1) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 28 juin 2021, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/81344

Haut de page

Auteur

Magali Heppe

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Magali Heppe

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search