Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France200802 – AisneSaint-Quentin – Rue des Glatiniers

2008
02 – Aisne

Saint-Quentin – Rue des Glatiniers

Opération préventive de diagnostic (2008)
Responsable d’opération : Patrick Lemaire

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’opération de diagnostic menée au cœur de la ville historique de Saint-Quentin fait suite à la construction d’un préau dans la cour de l’école Lyon Jumentier. De par la nature de l’ouvrage projeté, l’expertise archéologique a uniquement consisté à la surveillance du creusement des 17 puits de fondation destinés à supporter la structure métallique. Implantés à intervalle régulier, ces derniers forment deux alignements parallèles, longs de 29,60 m et distants de 5,50 m. Un dix-septième puits de fondation a été également creusé entre les puits 15 et 16. Le préau, structure ouverte, s’adosse à un mur de parcelle existant. Derrière ce mur, une vaste parcelle a fait l’objet d’un diagnostic archéologique lourd en 2007 révélant notamment une rue antique avec ses portiques et caniveaux ainsi que plusieurs habitations. Profondément enfouis (3,50 m environ), les niveaux antiques (Flaviens au 3e tiers du iiie s.) sont scellés par des niveaux médiévaux, modernes et 1944-194545 (Hosdez 2007). Malheureusement, notre intervention, restreinte à des puits rectangulaires de 1,20 m sur 0,80 m, n’a permis que de recueillir quelques données stratigraphiques et de fouiller les sédiments anciens remontés par le godet. Sur les 17 puits, 11 sondages ont fourni des renseignements archéologiques concernant notamment l’apparition des niveaux antiques ; les autres sondages se situaient à l’emplacement d’aménagements récents mais antérieurs à l’occupation du sol actuel (canalisation, citerne, puits, murs...) rendant inexploitable les sondages. De manière générale, la stratigraphie observée, du sol actuel (cote NGF 91,75) au fond des puits (entre 2,50 m et 3 m de profondeur) est assez constante.

2Sous le bitume se trouve un remblai de gravats récent (briques, tuiles, mortier...) dont l’épaisseur moyenne est de 0,75 m. Ce dernier recouvre une succession de couches terreuses noires incluant des granules de craie, probablement des terres de jardin. Ces apports, mal datés (médiévaux à modernes) mais fréquemment repérés lors de diagnostics urbains antérieurs, se sont accumulés sur une hauteur variante de 0,90 m à 1,90 m. En moyenne, ces terres scellent les premiers niveaux gallo-romains remaniés qui apparaissent au plus haut à une cote NGF de 90,10 m. Il faut atteindre la cote minimale de 89,65 pour percer des niveaux gallo-romains bien en place. Aucune structure en dur n’a été accrochée lors des creusements. Le plus souvent, l’occupation antique est caractérisée par un remblai de démolition dans lequel se mêlent, à un limon marron-beige, des fragments de tuiles (imbrex et tegulae), des blocs de mortier très dur (type mortier de tuileau mais de couleur beige), des fragments de moellons et blocs de craie... Ce niveau se retrouve d’un sondage à l’autre mais dans des épaisseurs différentes (entre 0,40 m et 0,70 m) où, lorsqu’il a été percé, il recouvre un limon marron assez homogène contenant des éléments détritiques (charbons de bois, fragments de tuiles et de rares tessons gallo-romains datés du iiie s.). Aucun puits de fondation n’a permis d’atteindre le sol géologique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrick Lemaire, « Saint-Quentin – Rue des Glatiniers » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 06 juillet 2021, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/83139

Haut de page

Auteur

Patrick Lemaire

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrick Lemaire

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search