Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France200802 – AisneSoissons – 24 avenue de Compiègne

2008
02 – Aisne

Soissons – 24 avenue de Compiègne

Opération préventive de diagnostic (2008)
Responsable d’opération : Sylvain Thouvenot

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Une opération archéologique de diagnostic a été menée en juillet 2008 sur une parcelle de 540 m2, concernée dans sa seule moitié orientale par un projet de construction de deux logements.

2Ce secteur de la ville de Soissons est connu par plusieurs observations anciennes et des opérations archéologiques récentes. Le quartier constitue la limite occidentale de l’habitat résidentiel de la ville d’Augusta Suessionum au Haut-Empire (ier-iie s. apr. J.‑C.). La parcelle borde notamment le tronçon ouest du probable decumanus maximus, en direction, de Senlis et d’Amiens. En 1994, un diagnostic sur les parcelles voisines avait permis de mettre en évidence un tronçon de rue latérale à cet axe principal qui recouvrait des niveaux primitifs d’occupation liés à de l’artisanat, en l’occurrence de la métallurgie.

3Trois sondages jointifs ont été réalisés dans le cadre de ce diagnostic, à l’emplacement prévu de la future construction et sur ses abords. Ils ont permis de préciser l’importance de la stratification des vestiges subsistants dans la parcelle. Deux phases d’occupation du Haut-Empire ont été mises en évidence, entre 0,9 m et 2,4 m de profondeur. La première correspond à des remblais contenant en fortes proportions des vestiges d’artisanat liés à la métallurgie du fer comme du bronze ainsi que du mobilier détritique domestique. La seconde phase, plus récente, est représentée par une chaussée empierrée, orientée nord-sud et perpendiculaire au decumanus limitrophe. Sa largeur estimée est d’environ 5 m. Formant un dos d’âne, elle est constituée de quatre niveaux de recharge de pierres calcaires et de gravier, sur 0,75 m d’épaisseur. Aucun fossé bordier n’a été reconnu à l’ouest alors qu’il semble en avoir existé un vers l’est.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Thouvenot, « Soissons – 24 avenue de Compiègne » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 06 juillet 2021, consulté le 19 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/83159

Haut de page

Auteur

Sylvain Thouvenot

Inrap, UMR 7041

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvain Thouvenot

Inrap, UMR 7041

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search