Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200170 – Haute-SaôneÉchenoz-la-Méline – Le camp de Cita

2001
70 – Haute-Saône

Échenoz-la-Méline – Le camp de Cita

Prospection avec détecteur de métaux
Responsable d’opération : Patrick Guillot
Notice rédigée avec Hervé Grut

Texte intégral

1Le camp de Cita (Échenoz-la-Méline, Haute-Saône), qui domine au sud la dépression de Vesoul, est un site de type éperon barré (rempart en pierre) dont la surface couvre à peu près 3 ha.

2L’occupation protohistorique est attestée au Hallstatt D3 et supposé au Hallstatt C, grâce à la découverte de mobilier connu par des ramassages de surfaces et un sondage situé au nord de l’éperon (Morin 1971 ; 1973). Les nouvelles découvertes viennent confirmer les occupations du Ha C et D3 et indiquent aussi une occupation à La Tène A et probablement B.

3Au sud-est, ont été trouvées deux pointes de flèche et une pointe de javelot en fer; la datation de ce type d’objet que l’on retrouve à différentes périodes de l’histoire reste à préciser. Il a également été trouvé sur le rempart un possible brassard d’archer en fer.

4Au nord-ouest, associé à une forte concentration de fragments de céramiques ont été trouvés pour le :

  • Ha C, un grelot cage ;
  • Ha D3, une fibule en bronze à ressort en arbalète ;
  • La Tène A, un bracelet à petits tampons (début de cette période), une fibule en fer à pied replié vers l’arc et six morceaux de gros bracelets massifs en bronze à tige lisse ou en cabochons. Ces derniers étaient répartis dans la même pente à quelques mètres les uns des autres et avaient donc sans doute la même origine ;
  • La Tène B, un fragment de fibule en fer à pied replié et relié par une bague à l’arc.

5On peut rattacher à ces périodes plusieurs objets en fer que l’on ne peut dater plus précisément: deux haches à douille, quatre fragments d’orles de boucliers (La Tène A ou B), deux talons de javelot, d’autres objets dont l’utilité n’est pas reconnue et enfin un compas à pointes sèches, du même type que les très rares compas connus de La Tène. Si sa datation se confirmait, ce compas en parfait état pourrait être un des plus ancien découvert à ce jour.

6On connaissait l’existence de celui-ci surtout par ces décors réalisés sur diverses matières (métal, os, poterie).

7La période romaine est représentée par un lot homogène de sept deniers des iie s. et iiie s. trouvé dans la même pente.

8Les périodes médiévale, moderne et contemporaine sont assez bien représentées sur l’ensemble des pentes du site, avec une plus forte concentration à l’extrémité où se trouve une croix.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrick Guillot, Hervé Grut, « Échenoz-la-Méline – Le camp de Cita » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 mars 2001, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/8367

Haut de page

Auteurs

Patrick Guillot

Articles du même auteur

Hervé Grut

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrick Guillot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search