Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France200860 – OiseNoyon – Hameau de Maigremont

2008
60 – Oise

Noyon – Hameau de Maigremont

Opération préventive de diagnostic (2008)
Responsable d’opération : Hélène Dulauroy-Lynch

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ville de Noyon

Texte intégral

1Les aménagements d’une nouvelle école à l’extérieur de Noyon ont motivé la prescription d’un diagnostic archéologique. Les terrains concernés se localisent au sud-est de la commune, sur la RD 938 allant vers Larbroye, juste en face du hameau de Maigremont.

2L’évaluation archéologique (20 tranchées, 4 extensions et 13 sondages profonds) a permis de mettre en évidence une occupation gallo-romaine de la fin du ier-fin du iiie s. et les cicatrices des combats de la Première Guerre mondiale.

3Aucun vestige préhistorique dans ce secteur très sensible n’a été repéré.

4Une première structure consistant en une fondation massive de plan quadrangulaire (moellons et mortier) a été mise au jour. Il pourrait s’agir d’un édicule funéraire ou votif situé en bordure de voie. II n’était pas accompagné d’autres structures mais un large fossé le longeait au sud-est. Les traces d’une voirie en casson de calcaire à nummulites à mêle le limon ont été suivies sur plusieurs dizaines de mètres. Elle devait passer aux abords immédiats de l’édicule, sur son côté nord. Enfin, un aqueduc en béton et petites pierres calcaires, revêtu sur certaines portions par un mortier de tuileau et des tuiles descendait la pente de la colline vers le sud-est. Il a pu être reconnu sur une soixantaine de mètres. Il alimente une cuve de décantation ou un château d’eau construit en parement de tegulae prises dans un coffrage de mortier puis repart en suivant une orientation légèrement différente. Il aboutit à un bassin rectangulaire en béton enduit de mortier de tuileau. Une canalisation réalisée en tuyaux de terre cuite emboîtés et liés au plâtre partait aussi de la cuve. Son aboutissement n’a pas été repéré en raison de remaniement et de destruction. Peu de mobilier était associé à ces structures : quelques fragments de tuiles et des tessons en terre noire grossière retrouvés au-dessus des remplissages d’abandon de la cuve datés de la fin du iiie s. Il semble que l’aqueduc était approvisionné en eau par une source située sur la colline de Larbroye au lieu-dit Le Petit-Ourscamp. Il est fort probable que cet ensemble était associé à une villa dont nous ignorons l’emplacement. On ne peut pas en outre exclure un lien avec la nécropole ou même la ville de Noyon.

5Le reste des structures consiste en de très nombreux impacts d’obus liés aux combats de la Première Guerre mondiale en général et à la bataille du Mont-Renaud en particulier (printemps 1918). C’est de cette éminence située à 1 km à vol d’oiseau de la parcelle, que les alliés pilonnèrent la ville de Noyon pour la libérer de l’occupant allemand. La nécessité de rendre ce terrain à la culture après les bombardements explique sans doute la présence de couches de limons très perturbés par la présence de mobilier hétéroclite sous la terre végétale où céramiques de toutes les époques côtoient les ferrailles d’obus et les pierres issues de la démolition des ouvrages gallo-romain.

Fig. 1 – Château d’eau et aqueduc enduit de mortier de tuileau

Fig. 1 – Château d’eau et aqueduc enduit de mortier de tuileau

Cliché : SAM de Noyon.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Château d’eau et aqueduc enduit de mortier de tuileau
Crédits Cliché : SAM de Noyon.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/83739/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 910k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Dulauroy-Lynch, « Noyon – Hameau de Maigremont » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 06 juillet 2021, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/83739

Haut de page

Auteur

Hélène Dulauroy-Lynch

SAM de Noyon

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Dulauroy-Lynch

SAM de Noyon

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search