Navigation – Plan du site
2001

Villards-d’Héria – Lac d’Antre

Responsable(s) des opérations : Vincent Bichet
Notice rédigée par : Vincent Bichet

Texte intégral

Date de l'opération : 2001 (PT)

1Le complexe cultuel et balnéaire antique des Villards-d’Héria est constitué de deux sites distincts, étroitement associés autour d’un système hydrogéologique singulier :

2     • le site supérieur, organisé autour du lac d’Antre et de sa perte karstique ;

3     • les installations cultuelles et balnéaires du site inférieur, implantées dans la vallée de l’Héria, autour des résurgences du système hydrogéologique.

4Si le site inférieur a fait l’objet de nombreuses investigations depuis le XIVe s., la connaissance archéologique du site du lac d’Antre reste encore très incomplète et insuffisante pour étayer, en particulier, l’hypothèse communément proposée d’une gestion contrôlée du débit des sources du sanctuaire inférieur depuis le site du lac.

5De même, les différentes structures identifiées à la périphérie du lac n’ont, à ce jour, jamais fait l’objet d’une interprétation dynamique corrélée au niveau du lac et à ses variations dans le temps, la question même de l’existence du lac entre le Ier siècle et le IIIe siècle de notre ère demeurant incertaine.

6C’est dans ce contexte qu’un programme d’investigations géoarchéologiques a débuté en 2001 sur le site du lac.

7Dans le cadre d’une première étape, il a porté en particulier sur : 

8     • la réalisation d’un levé topographique et bathymétrique du site ;

9     • la mise en œuvre d’une prospection géoradar du remplissage lacustre ;

10     • la réalisation de cinq forages carottés de 1,5 m à 8 m de profondeur sur les rives et sur le fond du lac.

11La plupart des investigations ont été réalisées depuis le lac par des moyens embarqués, l’accès aux parcelles privées à la périphérie du lac nous ayant été refusé par leur propriétaire.

12Les résultats préliminaires de ces premières prospections démontrent :

13     • l’existence d’une beine de craie lacustre périphérique actuellement émergée. Les datations palynologiques situent l’aggradation de cette beine au cours de la première moitié de l’Atlantique ancien et attestent donc de l’existence du lac antérieurement à toute occupation gallo-romaine, à un niveau moyen supérieur d’au moins 6 m à la cote actuelle des eaux du lac ;

14     • l’abaissement du niveau du lac vers le milieu de l’Atlantique ancien (décolmatage naturel de la perte ?) ;

15     • l’implantation apparente des structures archéologiques en limite et au-dessus de la cote maximale d’inondation du lac ;

16     • l’absence de structures construites ou de matériaux de démolition dans le remplissage lacustre, en contradiction avec les écrits du XIXe s. ;

17     • l’existence d’un lac naturel sans barrage de régulation artificielle du niveau d’eau.

18Par ailleurs, un essai de traçage quantitatif a été réalisé entre la perte du lac et la vasque romaine du sanctuaire aval, pour évaluer la relation hydraulique entre les deux points. Cette coloration confirme la très forte relation hydraulique entre la perte et la vasque. Elle devra être complétée par des essais hydrauliques depuis la vanne du barrage afin d’estimer la faisabilité d’une gestion artificielle des écoulements lac/vasque.

19Les investigations seront également poursuivies à l’avenir par l’étude multiparamètres de la séquence sédimentaire de fond de lac dans la perspective d’améliorer la connaissance paléoenvironnementale du site et de définir les paramètres de l’anthropisation protohistorique et historique du bassin versant du lac.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Bichet, « Villards-d’Héria – Lac d’Antre », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Franche-Comté, mis en ligne le 01 mars 2001, consulté le 19 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/8427

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Bichet

SUP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals