Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes199126 – DrômeLa Garde-Adhémar – Val des Nymphes

1991
26 – Drôme

La Garde-Adhémar – Val des Nymphes

Fouille programmée et fouille préventive d’urgence (1991)
Responsable d’opération : François Vaireaux

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Vaireaux F. 1991 : Restauration de la chapelle du Val des Nymphes (commune de La Garde-Adhémar, Drôme), 1991, rapport de surveillance.

Texte intégral

1La restauration de la chapelle romane du Val des Nymphes par la Caisse des monuments historiques s’est accompagnée d’observations archéologiques dont les objectifs étaient doubles.

2Il s’agissait d’une part, de repérer, par un sondage, le niveau du sol contemporain de la construction (des photographies prises durant les restaurations des années 1949-1951 montrent en effet un état différent à l’actuel).

3La deuxième partie de l’opération consistait en une étude d’élévation afin de déterminer la présence d’une ou deux phases de construction en fonction de deux types d’appareillage utilisés. En effet, la première mention de cette église est antérieure d’environ un demi-siècle à la datation stylistique et architectonique d’un de ces deux appareils. De plus, les désordres actuellement observables dans l’édifice, et, ce, malgré des confortements successifs, tendent à indiquer un manque d’homogénéité dans la conception de l’édifice.

4Le sondage pratiqué contre la porte latérale nord a révélé l’existence d’un sol pavé contemporain de la construction, ou légèrement postérieur, situé à 20 cm en-dessous du dallage actuel.

5L’étude d’élévation s’est principalement concentrée sur la répartition des marques de tâcherons, ainsi que les reprises décelables dans l’appareillage des murs. Les marques se répartissent selon différentes combinaisons, qui s’étagent par strates quasi-horizontales sur l’ensemble du bâtiment. L’ensemble de l’élévation appartient donc bien à une seule phase de construction.

6L’éventualité de reprise d’une église primitive arasée est encore en cours d’étude, en corrélation avec les sondages réalisés à l’extérieur en 1989.

Fig. 1 – Plan général du site

Fig. 1 – Plan général du site

1, falaise ; 2, mur de soutènement ; 3, mur en élévation ; 4, mur conservé en sous-sol ; 5, mur restitué ; A, chapelle romane ; B, bassin Notre-Dame ; C, édifice mérovingien ; D, bassin monolithique ; E, D 572a ; F, source du Rieu ; G, ermitage ; H, Val de Magne.

équipe de fouille.

Fig. 2 – Élévation externe de la façade

Fig. 2 – Élévation externe de la façade

1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, marques visibles sur le cliché monument historique 90.756

Dessin : équipe de fouille.

Fig. 3 – Élévation externe du mur goutterot sud

Fig. 3 – Élévation externe du mur goutterot sud

1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, fondations. 4, moellon enduit de lait de chaux.

Dessin : équipe de fouille.

Fig. 4 – Élévation interne du mur goutterot sud

Fig. 4 – Élévation interne du mur goutterot sud

1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, banquettes latérales ; 4, fondations ; 5, moellons surfacés au marteau taillant bretté.

Dessin : équipe de fouille.

Fig. 5 – Élévation externe du mur goutterot nord

Fig. 5 – Élévation externe du mur goutterot nord

1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, moellons neufs ; 4, fondations ; 5, moellons resurfacés à la gradine ; 6, assises comportant un joint à 0,90 m de l’angle ; 7, moellons surfacés au marteau bretté.

Dessin : équipe de fouille.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général du site
Légende 1, falaise ; 2, mur de soutènement ; 3, mur en élévation ; 4, mur conservé en sous-sol ; 5, mur restitué ; A, chapelle romane ; B, bassin Notre-Dame ; C, édifice mérovingien ; D, bassin monolithique ; E, D 572a ; F, source du Rieu ; G, ermitage ; H, Val de Magne.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86654/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Titre Fig. 2 – Élévation externe de la façade
Légende 1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, marques visibles sur le cliché monument historique 90.756
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86654/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 430k
Titre Fig. 3 – Élévation externe du mur goutterot sud
Légende 1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, fondations. 4, moellon enduit de lait de chaux.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86654/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 601k
Titre Fig. 4 – Élévation interne du mur goutterot sud
Légende 1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, banquettes latérales ; 4, fondations ; 5, moellons surfacés au marteau taillant bretté.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86654/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 521k
Titre Fig. 5 – Élévation externe du mur goutterot nord
Légende 1, restauration, adjonctions anciennes ; 2, restaurations de 1946-1953 ; 3, moellons neufs ; 4, fondations ; 5, moellons resurfacés à la gradine ; 6, assises comportant un joint à 0,90 m de l’angle ; 7, moellons surfacés au marteau bretté.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86654/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 715k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Vaireaux, « La Garde-Adhémar – Val des Nymphes » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 07 juillet 2021, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/86654

Haut de page

Auteur

François Vaireaux

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Vaireaux

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search