Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202007 – ArdècheAlba-la-Romaine – 521 chemin de Luas

2020
07 – Ardèche

Alba-la-Romaine – 521 chemin de Luas

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Éric Durand

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

2213724

Chronologie :

époque contemporaine

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Durand É. 2020 : Alba-la-Romaine (Ardèche, Auvergne-Rhône-Alpes) 521 chemin de Luas, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Les huit sondages (257 m2) ouverts à Alba-la-Romaine au lieu-dit 521 chemin de Luas, sur la parcelle B 125 (3 380 m2, dont 2 930 m2 accessibles) n’ont pas permis de mettre au jour de nouveaux sites archéologiques au nord-est de la ville antique, malgré la découverte proche d’artefacts datés du Néolithique final ou du Bronze ancien A (prospection de surface) et la proximité d’une villa (quartier la Plaine), d’une zone funéraire et des fondations d’une amorce de voûte (pont), peut-être gallo-romaine.

2Le site est implanté sur les derniers reliefs du bas de versant occidental du massif de Montagut (439 m). La stratigraphie est caractérisée par un recouvrement sédimentaire majoritairement faible. Le substrat marno-calcaire hauterivien (n3d) apparaît en effet à 0,3 m en moyenne de profondeur sur les trois quarts de l’emprise du terrain. Quelques petites dépressions naturelles, entaillant le rocher, sont localisées dans la moitié nord de la parcelle. Elles ont été recoupées par la pelle mécanique dans quatre sondages (S1, S2, S3 et S5), ce qui a permis d’observer une séquence colluviale assez homogène, conservée sur 1,9 m de puissance, et dans laquelle seuls quelques fragments émoussés de terre cuite architecturale (tegulae) ont été mis au jour dans deux sondages (S1 et S3).

3Parmi les trois structures mises au jour, un fond de fosse (?) à comblement charbonneux, conservé à 0,8 m de profondeur entre deux dépôts de colluvions (S3), pourrait être ancien (gallo-romain, voire post-antique ?). Les deux fossés empierrés (drains), conservés en S2 et S3 dans la partie supérieure de la stratigraphie (0,4 m de profondeur) et orientés dans le sens de la pente actuelle est-ouest (7,5 %), témoignent de la mise en culture de cette parcelle, certainement à l’époque contemporaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Éric Durand, « Alba-la-Romaine – 521 chemin de Luas » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 19 juillet 2021, consulté le 10 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/86944

Haut de page

Auteur

Éric Durand

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Éric Durand

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search