Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202007 – ArdècheAndance – Ruelle au nord de l’église

2020
07 – Ardèche

Andance – Ruelle au nord de l’église

Sondage (2020)
Responsable d’opération : Audrey Saison

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Département de l’Ardèche

Saison A. 2021 : Rapport de sondage avec surveillance de travaux, Andance (Ardèche, Auvergne-Rhône-Alpes), ruelle au nord de l’église.

Texte intégral

1Des travaux d’assainissement réalisés dans la ruelle au nord de l’église Notre-Dame d’Andance sont à l’origine de l’intervention du Pôle archéologique le 10 juin 2020 et le 4 novembre 2020, car plusieurs découvertes ont été faites. Les travaux dans la rue avaient pour objectif d’assainir l’humidité sur le mur gouttereau nord de l’église, en détruisant les constructions anarchiques qui existaient et de refaire les réseaux d’eaux usées. Une grande tranchée est donc prévue le long du mur gouttereau afin d’y installer un drain.

2Le début du chantier a été stoppé par l’apparition d’un souterrain au départ de l’église. Une surveillance de travaux a donc été prescrite en urgence par le SRA. Deux interventions archéologiques ont été lancées.

3La première a permis de documenter le souterrain (fig. 1 et 2). Ce dernier a été créé après la sacristie qui est déjà connue au xviiie s., probablement au moment de la création d’une tribune en 1834. La construction de ce souterrain a consisté à percer le contrefort du mur gouttereau nord pour y installer une porte. Sur les premiers mètres, le passage du souterrain a entamé le mur gouttereau sur une quarantaine de centimètres de profondeur et sur 2 m de long. Le souterrain longe, dans un premier temps, ce mur en direction de l’est sur environ 4 m, là où il a été bouché, puis fait un coude en direction du nord pour se diriger sous la maison du 11 rue du Ravelin. La voûte est composée de brique rouge et de quelques granits et l’ensemble est enduit puis revêtu d’une peinture grise brillante. L’entrée côté sacristie a été réduite dans un second temps avec des briques. Le seuil, situé à 132,15 m, est composé de tommettes rouge. Quelques éléments mobilier récoltés dans le comblement du souterrain se calent au milieu du xxe s. (règle d’écolier en plastique jaune, deux porte-monnaie en cuir, un tube bleu de « Gel cadoricin »...). Ce souterrain a dû être utilisé dès le milieu du xixe s. et servait de passage aux jeunes filles du couvent de la Nativité localisé un peu plus au nord. Elles pouvaient discrètement accéder à la tribune qui leur était réservée au-dessus de la sacristie.

Fig. 1 – Vue, depuis l’ouest, de l’entrée du passage et vue de la voûte du passage depuis l’est

Fig. 1 – Vue, depuis l’ouest, de l’entrée du passage et vue de la voûte du passage depuis l’est

Clichés : équipe de fouille (département de l’Ardèche).

Fig. 2 – Vue, depuis le nord, de l’intérieur du passage

Fig. 2 – Vue, depuis le nord, de l’intérieur du passage

Noter le bouchage au fond à droite.

Cliché : équipe de fouille (département de l’Ardèche).

4Une seconde intervention a permis d’aller observer la base du mur gouttereau nord où une tranchée d’1,60 m de profondeur a atteint le ressaut de fondation à 131,89 m. Les sept premières assises sont en molasse mais le reste du parement est en granit. Deux contreforts ont également été dégagés (fig. 3). Ces derniers sont bâtis en moyen appareil de molasse et reposent chacun sur un empattement posé sur une imposante dalle en calcaire blanc à 131,93 m d’altitude.

Fig. 3 – Vue depuis le nord du contrefort no 1

Fig. 3 – Vue depuis le nord du contrefort no 1

Cliché : équipe de fouille (département de l’Ardèche).

5Dans la couche argilo-sableuse remaniée qui s’appuie contre le mur gouttereau ont été retrouvés une quarantaine de tuiles ainsi que cinq tessons antiques. Parmi les terres cuites architecturales, on recense seize bords de tegulae qui présentent des pâtes et des morphologies différentes. Certaines possèdent des traces de mortier qui attestent de leur utilisation dans un contexte architectural. À leur côté, les rares céramiques livrent deux tessons de mortier de cuisine dont un fond, deux panses d’amphore Dressel 1 (ier s. av. J.‑C.) et une anse de Dressel 20 (Haut-Empire). Cette couche nous informe de la présence, déjà bien connue dans le secteur, de vestiges antiques probablement détruits lors de la construction de l’église au xiie s. La découverte de Dressel 1 suggère une installation ancienne sur cette rive droite du Rhône.

6On notera aussi la mise au jour dans la même couche de quatre fragments d’ossements humains appartenant à au moins deux individus différents.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue, depuis l’ouest, de l’entrée du passage et vue de la voûte du passage depuis l’est
Crédits Clichés : équipe de fouille (département de l’Ardèche).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86950/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 675k
Titre Fig. 2 – Vue, depuis le nord, de l’intérieur du passage
Légende Noter le bouchage au fond à droite.
Crédits Cliché : équipe de fouille (département de l’Ardèche).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86950/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 313k
Titre Fig. 3 – Vue depuis le nord du contrefort no 1
Crédits Cliché : équipe de fouille (département de l’Ardèche).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/86950/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 430k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Audrey Saison, « Andance – Ruelle au nord de l’église » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 19 juillet 2021, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/86950

Haut de page

Auteur

Audrey Saison

Pôle archéologique départemental, département de l’Ardèche

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Audrey Saison

Pôle archéologique départemental, département de l’Ardèche

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search