Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202007 – ArdècheChomérac – Lieu-dit Rose

2020
07 – Ardèche

Chomérac – Lieu-dit Rose

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Éric Durand

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Durand É. 2020 : Chomérac (Ardèche, Auvergne-Rhône-Alpes) lieu-dit Rose, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Les 33 tranchées ouvertes (959 m2) à Chomérac, Rose, sur les 13 750 m2 accessibles, n’ont révélé aucun site archéologique ancien conservé in situ. Outre la présence d’un fond de paléochenal entaillant les alluvions basaltiques (Pléistocène ?), cinq faits non datés (contemporains ?) ont été observés et coupés dans sept sondages, localisés principalement dans le tiers oriental de l’emprise du projet de lotissement. Ces structures sont composées d’un alignement de blocs basaltiques mal caractérisé, et de quatre fosses plus ou moins bien conservées.

2Par ailleurs, quelques indices anthropiques, caractérisés principalement par des fragments de tegulae roulées, sont à signaler. Ces artefacts antiques en position secondaire ont été mis au jour à mi pente dans un seul sondage (S28), localisé à l’extrémité ouest de l’emprise.

3D’un point de vue géomorphologique, le diagnostic de 2020 aura permis de compléter celui de l’opération voisine, de la rue de l’Europe, avec la mise au jour, 150 m plus à l’ouest, de la haute terrasse alluviale Pléistocène (Riss ?), incarnant la présence d’une paléo-vallée (ancien tracé de la Payre ?), aujourd’hui perchée et déconnectée en amont du réseau hydrographique principal, mais qui était un point bas du relief au cours de la glaciation de Riss (37 0000-130 000 ans). Mise au jour sur une bande étroite située à l’extrémité occidentale de l’emprise du projet 2019, elle est localisée en 2020 sur le tiers oriental de l’emprise, sur 90 m de développement. Cet horizon alluvial ancien, composé de blocs basaltiques inclus dans une matrice argilo-limono gravillonneuse brun orangé très compacte, est limité à l’ouest par la rupture (incision) du substrat calcaire Tithonique. Ce dernier, parfois affleurant, est présent sur les deux tiers de l’emprise (17 sondages), et scellé par un recouvrement sédimentaire moyen (entre 0,4 et 0,7 m).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Éric Durand, « Chomérac – Lieu-dit Rose » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 19 juillet 2021, consulté le 13 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/86975

Haut de page

Auteur

Éric Durand

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Éric Durand

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search