Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2020Projets collectifs de rechercheLe Chablais au second âge du Fer ...

2020
Projets collectifs de recherche

Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères

Projet collectif de recherche (2020)
Responsable d’opération : Christophe Landry

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : ArAr (UMR 5138)

Landry C. 2020 : Projet collectif de recherches 2020, le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, sixième année.

Texte intégral

1Ce projet collectif de recherche vise à étudier un ensemble funéraire de La Tène ancienne/moyenne sur la rive méridionale du lac Léman (Haute-Savoie) afin de caractériser les communautés occupant à cette époque les marges nord-orientales du futur territoire allobroge.

2La principale nécropole étudiée se trouve à Chens-sur-Léman, sur les rives du ruisseau des Léchères, mais d’autres tombes sont recensées sur le territoire de la commune, et sur d’autres sites chablaisiens. Tous ces sites ont été détruits par l’intense activité d’extraction de sables et de graviers qui a accompagné le développement économique du Bas-Chablais jusqu’à nos jours.

3La sixième année de travaux a été employée à achever certains grands dossiers du projet collectif. Le CREAM a terminé la restauration de tous les mobiliers qui lui ont été confiés depuis 2015, et à l’issue du premier déconfinement post-Covid, les efforts ont porté, comme prévu dans les objectifs mis à jour au printemps 2020, sur la finalisation de l’analyse typologique et du dessin des objets. Les 165 derniers objets ont ainsi été dessinés, avec encrage à trame de points, et l’étude typologique des 127 derniers objets inédits a été réalisée.

4L’étude de la parure et des accessoires vestimentaires des Léchères, conservés au musée du Chablais, est désormais complète. Il incombera ensuite de l’intégrer aux études typologiques des trois années précédentes, afin d’offrir une vision d’ensemble et de mettre à jour les études antérieures grâce aux publications les plus récentes, suite, notamment, à l’achèvement d’une thèse de doctorat sur le second âge du Fer dans la Franche-Comté voisine et la vallée de la Saône (Taillandier 2019). D’ores et déjà, l’impression qui domine au sein de la nécropole des Léchères, évoque une bonne représentation de types locaux de fibules, comme certains dérivés Duchcov, et une présence notable de types de plus large diffusion, comme les bagues coudées ou les bracelets à méandres. La recherche de comparaisons doit également être élargie pour certains objets uniques, pour lesquels aucune similitude n’a été retrouvée dans les régions voisines.

5L’étude de toutes les pièces d’armement conservées du Chablais, y compris celles publiées en 1929, a également pu être menée à terme. Les huit fers de lance du corpus chablaisien démontrent ainsi une forte homogénéité typologique, avec une flamme toujours convexe, à carène moyennement marquée, forme classique la plus répandue dans le monde celtique. Le corpus des six empesés et sept fourreaux conservés ancre le recrutement militaire des nécropoles chablaisiennes exclusivement dans La Tène B, avec une répartition très équilibrée entre les trois modules d’épée du ive s., et entre les types 1 et 3 des fourreaux de Gournay-sur-Aronde : à bouterolle à extrémité ajourée circulaire ou non circulaire. Seule la réparation de la bouterolle de la tombe 1 de Véreître évoque un décès à La Tène C1. Les dispositifs de suspension sont également caractéristiques de La Tène B, avec, soit les deux petits anneaux creux sertis en bronze, soit les deux ou trois petits anneaux pleins en bronze, associés à un nombre variable de grands anneaux en fer constitutifs du ceinturon.

6L’étude anthropologique des restes humains a également pu être conduite aussi loin que leur conservation et les archives de fouille le permettent. Au final, 47 sujets ont pu être observés pour l’étude biologique, parmi lesquels huit sont immatures et trente-neuf sont au moins de taille adulte. Seuls trois individus autorisent plus de précision : deux ont plus de 25 ans et un plus de 50 ans. Le sexe a pu être déterminé pour six individus : une femme et deux hommes, ainsi que potentiellement un homme et deux femmes. Il semble que les immatures soient en partie exclus de la nécropole des Léchères, mais les conditions de fouille du site constituent très certainement un biais important. Les données biologiques seront néanmoins précieuses, dans les cas où la diagnose a pu être effectuée, afin d’évaluer les relations possibles entre d’une part l’âge et le sexe des individus, et d’autre part les objets déposés dans la tombe.

7L’étude de l’état bucco-dentaire de la population étudiée a révélé la présence d’une usure dentaire parfois prononcée. Mais la faible fréquence des lésions carieuses et des pertes ante-mortem démontre que l’état général des dentures est bon pour une grande partie des individus. La bonne conservation dentaire permet d’envisager la mise en place d’analyses isotopiques ouvrant ainsi d’autres perspectives d’étude. L’analyse paléopathologique a révélé plusieurs cas, comme certains marqueurs de stress, mais ils sont trop peu nombreux pour pouvoir mener à des conclusions à l’échelle populationnelle, et ils ne prendront du sens qu’au sein d’une réflexion à plus large échelle chronologique et géographique, comme celle initiée en fin de rapport sur les nécropoles thononaises.

8À l’issue de cette année 2020, le corpus mobilier et biologique est donc prêt pour la présentation critique des ensembles, désormais complets, et les nécessaires réajustements qu’ils appellent parfois. Une chronologie relative pourra dès lors être établie pour l’ensemble de la nécropole des Léchères, dont l’occupation s’étend du Bronze moyen à La Tène moyenne.

Fig. 1 – Épée et fourreau de la tombe 74CHELE-46 après restauration

Fig. 1 – Épée et fourreau de la tombe 74CHELE-46 après restauration

Cliché : CREAM.

Fig. 2 – Fragments de la bouterolle 74CHELE-108-314

Fig. 2 – Fragments de la bouterolle 74CHELE-108-314

Cliché : CREAM.

Fig. 3 – Anneaux de suspension et/ou de ceinturon associés au fourreau 46-290

Fig. 3 – Anneaux de suspension et/ou de ceinturon associés au fourreau 46-290

1, 74CHELE-72-246 ; 2, 74CHELE-72-247 ; 3, 74CHELE-72-248 ; 4, 74CHELE-72-249 ; 5, 74CHELE-72-250 ; 6, 74CHELE-72-251.

Clichés : CREAM et C. Landry.

Haut de page

Bibliographie

Landry C. 2015 : Projet collectif de recherches 2015, Chens-sur-Léman, Le Chablais au second âge du Fer : La nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, première année.

Landry C. 2016 : Projet collectif de recherches 2016, Chens-sur-Léman, Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, deuxième année.

Landry C. 2017 : Projet collectif de recherches 2017, le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, troisième année.

Landry C. 2018 : Projet collectif de recherches 2018, le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, quatrième année.

Landry C. 2020 : Projet collectif de recherches 2019, le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères à Chens-sur-Léman, cinquième année.

Taillandier V. 2019 : Sépultures et nécropoles du second âge du Fer dans le Jura occidental et les plaines de Saône: analyse des corpus de mobilier et des pratiques funéraires, thèse de doctorat, université de Franche-Comté, Besançon.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Épée et fourreau de la tombe 74CHELE-46 après restauration
Crédits Cliché : CREAM.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87545/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 361k
Titre Fig. 2 – Fragments de la bouterolle 74CHELE-108-314
Crédits Cliché : CREAM.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87545/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 322k
Titre Fig. 3 – Anneaux de suspension et/ou de ceinturon associés au fourreau 46-290
Légende 1, 74CHELE-72-246 ; 2, 74CHELE-72-247 ; 3, 74CHELE-72-248 ; 4, 74CHELE-72-249 ; 5, 74CHELE-72-250 ; 6, 74CHELE-72-251.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87545/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 229k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Landry, « Le Chablais au second âge du Fer : la nécropole des Léchères » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 20 juillet 2021, consulté le 27 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/87545

Haut de page

Auteur

Christophe Landry

UMR 5138 ArAr, Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Landry

UMR 5138 ArAr, Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search