Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2020Projets collectifs de rechercheLe théâtre romain de Lyon et son ...

2020
Projets collectifs de recherche

Le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours

Projet collectif de recherche (2020)
Responsable d’opération : Djamila Fellague

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Grenoble-Alpes

Fellague D. 2021 : Rapport intermédiaire 2020, PCR le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours, parc archéologique de Fourvière, Lyon (69005), 2 vol.

Texte intégral

1Rappelons que le PCR 2018-2020 « le théâtre romain de Lyon et son environnement de l’Antiquité à nos jours » est motivé par l’existence d’un décalage qui existe entre l’importance des vestiges, qui ont pesé en faveur de l’inscription d’un secteur de Lyon sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité en 1998, et leur connaissance scientifique. En vivant avec un tel monument, qui fait partie du paysage de la ville actuelle et de son identité depuis 1933, on en oublierait presque qu’il n’existe pas d’étude complète des vestiges en place, que des milliers de pièces exhumées restent à inventorier, et même déjà à retrouver, dans les réserves ou au-dehors, et qu’une partie des vestiges antiques est menacée.

2De multiples axes de recherches concernent différentes périodes et secteurs, avec un degré d’intérêt différent en fonction des problématiques. Ainsi, le PCR vise à faire le point sur les vestiges antiques du théâtre (vestiges en place et erratiques), sur une partie des vestiges méconnus de l’environnement du monument (de l’Antiquité à nos jours), sur l’histoire des fouilles « des théâtres » et des restaurations (fin xixe et à partir de 1933), ainsi que, plus généralement, sur l’histoire et l’archéologie d’une partie du parc archéologique, de l’Antiquité à nos jours. Il convient de noter cependant qu’il ne s’agira pas de faire l’étude des vestiges antiques du pseudo-sanctuaire de Cybèle ni, a priori, de se lancer dans une étude des vestiges en place de l’odéon, sauf exception motivée par une recherche de comparaison avec les vestiges du théâtre.

3C’est ainsi une étude diachronique et multiscalaire, à l’échelle d’objets comme d’un monument, à l’échelle d’un édifice comme d’un site.

4Avant d’être en mesure de réaliser une synthèse sur le théâtre et son environnement de l’Antiquité à nos jours, il est nécessaire de recueillir les données qui pourront la nourrir. Aussi, les objectifs de recherche à court et moyen terme sont :

  • avoir une vue d’ensemble de la documentation existante concernant les archives et les thématiques qu’elles couvrent et les exploiter progressivement. Avancer chaque année sur la connaissance du mobilier, antique ou moderne, exhumé dans les fouilles anciennes « des théâtres », site de Cybèle exclu. Cela nécessite au préalable de le retrouver et de l’inventorier de manière plus ou moins précise. Du mobilier exhumé plus récemment peut être intégré à ces études, avec l’accord des responsables de fouilles ;
  • étudier des vestiges en place du théâtre ou de son environnement par petits secteurs ;
  • faire avancer la connaissance sur les pièces de remploi, afin d’identifier des pièces lapidaires qui proviennent du site ou qui pourraient en provenir.

5Le point commun de toutes ces études est le souci de connecter une documentation d’archives avec des vestiges matériels.

6L’épidémie de la Covid-19, les deux confinements, les mesures de précaution de limites de sortie et de réunions entre les deux confinements ont naturellement eu des conséquences sur le calendrier des travaux du PCR en 2020 (fermeture ou difficulté d’accès au parc archéologique, aux réserves archéologiques, aux bibliothèques et aux archives ; missions reportées ou annulées ; emploi du temps de tous chamboulé...). Néanmoins, un certain nombre de travaux ont pu être réalisés dont voici une liste non exhaustive.

7Tenue d’une journée d’étude sur les aditus de théâtres romains le 18 janvier 2020 à Lugdunum Musée & Théâtres romains. La publication de cette journée d’étude, sur laquelle nous travaillerons en 2021, offrira de multiples comparaisons à l’échelle du monde romain qui permettront de mieux comprendre les caractéristiques et spécificités des aditus du théâtre de Lyon.

8Poursuite, timide, de dépouillements d’archives à Lyon, en particulier aux AML (Archives municipales de Lyon) et au musée Lugdunum. Certaines informations d’archives ont été utilisées pour différentes problématiques (exemples : hypothèses sur la localisation de découverte d’un enduit peint inédit, mise au point sur le secteur au-dessus de l’odéon, début de mise au point sur les monnaies, retour sur l’hypothèse de l’existence d’un espace funéraire).

9Relevé de quinze blocs d’architecture appartenant au théâtre, à son environnement ou en lien avec la problématique des remplois tardo-antiques par A. Papadopoulou. Début d’étude, avec relevés, sur les blocs de gradins du premier état avec J.-M. Mignon et début de mise au point concernant quelques pièces d’architecture.

10Vérification d’une hypothèse d’assemblage de sculpture entre une sculpture exhumée en 1964 et un fragment exhumé en 2005 près de l’odéon. Nouvelle hypothèse d’association entre des pièces sculptées, qui, si elle se vérifiait, pourrait régler une vieille interrogation sur une sculpture maîtresse du musée, la tête Nesp. 5 dite de Cybèle. Dans l’optique de cette vérification, la tête a été relevée au laser par J.-B. Houal.

11Avec N. Dubreu, début de mise au point sur les monnaies antiques et post-antiques exhumées dans les fouilles anciennes suite à leur redécouverte au musée à la fin de l’année 2020.

12En collaboration avec l’École Centrale de Lyon, analyse de pigments utilisés pour peindre les inscriptions, en particulier du théâtre.

13Avec N. Delferrière, début de réflexion sur un enduit peint inédit qui pourrait se rapporter à une des phases de décoration les plus récentes du théâtre et de son portique.

14Analyse par M. C. Marco de Lucas de pigments (nodules de pigments, pigments sur des enduits peints).

15Poursuite de l’étude, avec T. Silvino et J. Lassus, de céramiques antiques exhumées anciennement (étude menée précédemment en collaboration avec M. Riou).

16Examen par C. Lamarque et T. Argant d’éléments fauniques recueillis dans une fouille de l’odéon en 2005.

17Mise au point sur le secteur au-dessus de l’odéon afin de mieux comprendre la chronologie relative des vestiges ainsi que les caractéristiques de la rue qui surmonte l’odéon et le théâtre.

18En collaboration avec E. Bouvard, retour sur l’hypothèse de l’existence d’un espace funéraire de l’Antiquité tardive, déjà désuète.

19Redécouvert d’une galerie de captage, sans doute moderne, qui traverse l’esplanade du théâtre.

20Publications en lien avec le PCR rédigées en 2020 ou en cours d’achèvement :

  • Rédaction d’un bref article sur les archives et les ouvrages P. Wuilleumier données récemment par la famille à Lyon : V. Faure, D. Fellague.
  • Article sur l’environnement du théâtre concernant le secteur au-dessus de l’odéon : D. Fellague, avec la collaboration d’É. Arguirova, J.-B. Houal, J.-M. Mignon, D. Olivero, A. Papadopoulou.
  • « Retour sur l’hypothèse de l’existence d’un espace funéraire de l’Antiquité tardive ou du haut Moyen Âge sur le site « des théâtres à Lyon » : D. Fellague avec la collaboration d’E. Bouvard.

Fig. 1 – Relevé d’un bloc de corniche modillonnaire en marbre sur l’esplanade de l’odéon

Fig. 1 – Relevé d’un bloc de corniche modillonnaire en marbre sur l’esplanade de l’odéon

Dessins : A. Papadopoulou.

Fig. 2 – La tête Nesp. 5, avant une restauration (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)

Fig. 2 – La tête Nesp. 5, avant une restauration (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)

On distingue le fragment 2001.0.269 qui n’est plus exposé aujourd’hui, et qui se place à l’arrière du visage et conserve des fragments de cheveux à gauche.

Fig. 3 – Extrait du journal de fouilles à la date du 18 novembre 1944 (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)

Fig. 3 – Extrait du journal de fouilles à la date du 18 novembre 1944 (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)

Cliché : D. Fellague.

Haut de page

Bibliographie

Fellague D. 2017 : Parc archéologique de Fourvière, Rhône, Lyon 5, rapport du PCR Le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours, 2 vol.

Fellague D. 2018 : Parc archéologique de Fourvière, Lyon 5, rapport intermédiaire 2018, PCR 2018-2020, le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours.

Fellague D. 2019 : Rapport intermédiaire 2019, PCR 2018-2020, le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours, parc archéologique de Fourvière Lyon (69005), 2 vol.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Relevé d’un bloc de corniche modillonnaire en marbre sur l’esplanade de l’odéon
Crédits Dessins : A. Papadopoulou.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87580/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 192k
Titre Fig. 2 – La tête Nesp. 5, avant une restauration (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)
Légende On distingue le fragment 2001.0.269 qui n’est plus exposé aujourd’hui, et qui se place à l’arrière du visage et conserve des fragments de cheveux à gauche.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87580/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 316k
Titre Fig. 3 – Extrait du journal de fouilles à la date du 18 novembre 1944 (archives de Lugdunum, musée et théâtre romains)
Crédits Cliché : D. Fellague.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87580/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 273k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Djamila Fellague, « Le théâtre romain de Lyon et son environnement, de l’Antiquité à nos jours » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 20 juillet 2021, consulté le 27 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/87580

Haut de page

Auteur

Djamila Fellague

Université Grenoble-Alpes, Luhcie ; association ArAr et Iraa

Haut de page

Responsable d’opération

Djamila Fellague

Université Grenoble-Alpes, Luhcie ; association ArAr et Iraa

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search