Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202001 – AinAmbérieu-en-Bugey – Château de Sa...

2020
01 – Ain

Ambérieu-en-Bugey – Château de Saint-Germain

Fouille programmée (2020)
Responsable d’opération : Laurent D’Agostino

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Atelier d’archéologie alpine

D’Agostino L. 2021 : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, fouille programmée triennale 2019-2021, rapport intermédiaire : campagne 2020, Atelier d’archéologie alpine.

Texte intégral

1Initiées fin 2012, les recherches archéologiques menées au château de Saint-Germain à Ambérieu-en-Bugey sont entrées en 2019 dans un nouveau programme de recherche triennal (2019-2021). Après cinq années consacrées à l’état des lieux du site, au relevé et à l’étude du bâti conservé, à l’analyse du mobilier et de la documentation des fouilles des années 1970, nous avions pu reprendre en 2017 des fouilles au sol plus extensives. Ces diverses approches ont permis de remettre en question et de préciser la compréhension du château médiéval, mais aussi de sa genèse à partir d’une petite église, probablement de fondation privée, aujourd’hui datée autour du milieu du viie s. La présence de mobilier céramique de la fin du ive et du ve s. suggèrent toutefois une occupation plus précoce, encore indéterminée. L’environnement de l’église mérovingienne et la présence ou non de structures appartenant à un petit établissement de hauteur fortifié du haut Moyen Âge restent également mal cernés.

2La stratigraphie, particulièrement importante pour un site de hauteur implanté sur une éminence rocheuse, permet de documenter, sur des épaisseurs de 1,80 m à plus de 6 m, toute l’évolution du site depuis l’Antiquité tardive jusqu’à sa démolition en 1601. Cette puissance stratigraphique exceptionnelle dans ce contexte nécessite une exploration minutieuse, seule à même de recomposer l’évolution architecturale des bâtiments et les modes de vie successifs. Les fouilles du précédent programme triennal ont notamment mis au jour un vaste bâtiment d’environ 200 m2 construit à proximité des ruines de l’église mérovingienne, correspondant probablement à une grande salle édifiée au tournant de l’an Mil. Le nouveau programme triennal visait donc à poursuivre l’exploration stratigraphique en se concentrant sur le bâtiment nord, qui apparaît, pour l’instant, comme un chaînon essentiel dans l’évolution du site, à la transition entre l’occupation religieuse et funéraire mérovingienne et l’édification des grandes tours du château seigneurial. Mais la crise sanitaire de 2020, nous privant de l’équipe de fouille nécessaire à la conduite de ce chantier, nous a contraint à abandonner provisoirement cette zone de recherche.

3L’ensemble de l’opération de 2020, en équipe réduite, a été consacrée à la tour maîtresse, qui fait également l’objet de nouvelles recherches en vue de la poursuite de sa restauration et de sa mise en valeur. Symbole de la prééminence seigneuriale, elle est un marqueur majeur dans le paysage, autour duquel s’est organisé tout le château médiéval. Encore partiellement connue et mal datée, cette grosse tour rectangulaire résidentielle est le point nodal de la transformation du site au tournant des xie et xiie s. Les gravats de son effondrement nuisent à la lecture des vestiges et à la gestion globale du chantier de fouille. Après plusieurs campagnes de terrassements menées depuis 2013, d’importants terrassements ont été réalisés fin 2019 et durant l’été 2020 pour poursuivre le lent travail d’évacuation des déblais.

4Parallèlement, la recherche se poursuit sur l’environnement du château et son extension topographique. La colline boisée de Saint-Germain a fait l’objet fin 2019 d’un relevé Lidar. Le traitement des données a permis de compléter notre connaissance des bourgs castraux et de l’occupation du sol autour du site. Ce travail a été l’occasion de commencer l’élaboration de la synthèse relative à l’implantation géographique et topographique du site, au contexte historique de la construction et à l’organisation des bâtiments du château, en croisant les sources écrites et les vestiges sur le terrain.

Fig. 1 – La zone de fouilles : le front d’attaque avec la tour maîtresse (en haut à droite) et la grande salle (à gauche)

Fig. 1 – La zone de fouilles : le front d’attaque avec la tour maîtresse (en haut à droite) et la grande salle (à gauche)

Cliché : J. Laidebeur (Buttermilk).

Fig. 2 – Porte de la tour maîtresse en cours de dégagement

Fig. 2 – Porte de la tour maîtresse en cours de dégagement

Différence de niveau très importante entre l’intérieur et l’extérieur de la tour maîtresse.

Cliché : É. Chauvin-Desfleurs (AAA).

Fig. 3 – Cour haute : plan de la zone de fouille en 2020

Fig. 3 – Cour haute : plan de la zone de fouille en 2020

Échelle : 1/100.

DAO : équipe de fouille ; É. Chauvin-Desfleurs, L. D’Agostino (AAA).

Haut de page

Bibliographie

D’Agostino L. 2013 : Château de Saint-Germain Ambérieu-en-Bugey, rapport final d’opération archéologique.

D’Agostino L. 2015 : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, campagne 2014.

D’Agostino L. 2016a : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, campagne 2015, 1 vol., 1 pl. h.-t.

D’Agostino L. 2016b : Ambérieu-en-Bugey, Château de Saint-Germain, fouille programmée triennale, rapport intermédiaire campagne 2016.

D’Agostino L. 2017 : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, fouille programmée triennale 2016-2018, rapport intermédiaire campagne 2017, 2 vol.

D’Agostino L. 2019 : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, rapport final d’opération 2016-2018, 3 vol.

D’Agostino L. 2020 : Château de Saint-Germain, Ambérieu-en-Bugey, fouille programmée triennale 2019-2021, rapport intermédiaire : campagne 2019, Atelier d’archéologie alpine.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – La zone de fouilles : le front d’attaque avec la tour maîtresse (en haut à droite) et la grande salle (à gauche)
Crédits Cliché : J. Laidebeur (Buttermilk).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87785/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Titre Fig. 2 – Porte de la tour maîtresse en cours de dégagement
Légende Différence de niveau très importante entre l’intérieur et l’extérieur de la tour maîtresse.
Crédits Cliché : É. Chauvin-Desfleurs (AAA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87785/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 429k
Titre Fig. 3 – Cour haute : plan de la zone de fouille en 2020
Légende Échelle : 1/100.
Crédits DAO : équipe de fouille ; É. Chauvin-Desfleurs, L. D’Agostino (AAA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/87785/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 528k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laurent D’Agostino, « Ambérieu-en-Bugey – Château de Saint-Germain » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 20 juillet 2021, consulté le 23 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/87785

Haut de page

Auteur

Laurent D’Agostino

Atelier d’archéologie alpine

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laurent D’Agostino

Atelier d’archéologie alpine

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search