Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202074 – Haute-SavoieAnnecy – 20 avenue du Parc des sp...

2020
74 – Haute-Savoie

Annecy – 20 avenue du Parc des sports

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Franck Gabayet

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Gabayet F. 2020 : Annecy (Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes) 20 avenue du Parc des Sports, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Si le secteur n’a jamais été abordé dans le cadre de l’archéologie préventive, la localisation du diagnostic, au 20 avenue du parc des sports, dans la proximité immédiate du forum et de sa basilique, pouvait raisonnablement laisser supposer que des vestiges antiques seraient mis au jour durant l’intervention de l’été 2020. La présence d’une occupation romaine avait d’ailleurs été confirmée par P. Broise lors de la construction de l’immeuble en 1966. L’érudit annécien avait en effet relevé dans l’excavation réalisée pour les fondations une dizaine de murs, « décumans et cardinaux », pour reprendre la terminologie de l’époque, mais également des sols de béton, un foyer, des traces d’occupation sous la forme de cendres et de mobilier avec des éléments de lapidaire dont une base de colonne, de la céramique sigillée, des fragments d’amphores, des pesons, etc.

2En dépit de conditions difficiles, le diagnostic, qui s’est déroulé du 28 au 31 juillet, a permis la réalisation de cinq sondages à l’aide d’une pelle mécanique de 15 tonnes sur pneus. Il a permis de confirmer l’existence de constructions antiques en nombre. La quasi-totalité des sondages a livré des substructions et des niveaux d’occupations multiples, qui attestent de l’existence, si besoin était, d’un quartier de Boutae densément occupé, sur une période qui couvre a minima les trois premiers siècles de notre ère.

3On repère ainsi au moins trois états et des remaniements importants du bâti, quand bien même les limites parcellaires sont respectées. À l’exception d’une maçonnerie, à peine entrevue, pouvant relever d’un autre schéma régulateur, les orientations des murs s’inscrivent dans l’organisation au centre du vicus, en reprenant l’orientation N 52° qui organise l’essentiel du réseau viaire, mais que reprennent également le forum et la basilique. Sans pouvoir préciser la nature de l’occupation, la qualité des constructions, la présence, dans les couches de démolition, d’enduits peints et de tuiles creuses ne sont pas sans évoquer un habitat de notable.

Fig. 1 – Plan et détail du bassin

Fig. 1 – Plan et détail du bassin

Sondage 1.

Cliché et DAO : équipe de fouille, J.-C. Sarrasin (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Gabayet F. (dir.) 2015 : Les marges orientales du vicus de Boutae. Les fouilles Galbert à Annecy (Haute-Savoie), Lyon, Association de liaison pour le patrimoine et l’archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne, Dara, 42.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan et détail du bassin
Légende Sondage 1.
Crédits Cliché et DAO : équipe de fouille, J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/88413/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 752k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Gabayet, « Annecy – 20 avenue du Parc des sports » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 juillet 2021, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/88413

Haut de page

Auteur

Franck Gabayet

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Gabayet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search