Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202074 – Haute-SavoieVulbens – Les grands Chavannoux, ...

2020
74 – Haute-Savoie

Vulbens – Les grands Chavannoux, la Maladière

Fouille programmée (2020)
Responsable d’opération : Loïc Benoit
Notice rédigée avec Mathilde Duriez

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Département de la Haute-Savoie

Benoit L. 2021 : Vulbens : les grands Chavannoux, la Maladière (Vulbens, Haute-Savoie), sondages archéologiques, Annecy, UAPB, département de la Haute-Savoie.

Texte intégral

1La zone des grands Chavannoux, localisée à l’extrême orient de la commune de Vulbens en Haute-Savoie, se trouve à 20 km au sud-ouest de Genève et 17,4 km au nord-est de Seyssel. Située en pays genevois, non loin de la rive est du Rhône et de Valserhône (anciennement Bellegarde-sur-Valserine), la zone d’étude se développe à une altitude comprise entre 481 et 488 m NGF.

2Entourée de nombreux sites archéologiques de toutes périodes, la commune de Vulbens est, au Moyen Âge, le chef-lieu d’une châtellenie, entité juridique et territoriale dépendante des comtes de Genève. La paroisse se compose alors du château du Vuache, du bourg de Vulbens et de plusieurs structures périphériques au village. Parmi celles-ci, deux édifices hospitaliers, dénommés maladreries, sont répertoriés dans les sources écrites. L’une d’entre elles pourrait avoir existé dès le xiiie s., d’après le testament du seigneur du Vuache, Hugues de Sallenôves. La tradition orale, ainsi qu’un terrier du xve s., localisent cet établissement au niveau des grands Chavannoux. L’opération archéologique de sondages réalisée en septembre 2020, menée dans un contexte d’urgence, a permis de mettre en exergue la puissance stratigraphique ainsi que l’épaisseur des dépôts glacio-lacustres et le pendage général des couches géologiques locales. 122 sondages en quinconce ont été réalisés, révélant plusieurs dizaines de drains agricoles ainsi que quatre paléochenaux. Toutefois, l’intégralité de ces tranchées s’est avérée négative et stérile en vestiges d’occupation humaine. Aussi, notre intervention n’a pas permis de retrouver l’ancienne maladrerie mentionnée dans les différentes archives médiévales. Le mystère lié à son emplacement reste donc à ce jour entier et il convient d’en poursuivre la recherche.

Fig. 1 – Plan général des sondages archéologiques

Fig. 1 – Plan général des sondages archéologiques

Source : RGD74. Plan cadastral Informatisé (cadastre.data.gouv). Lidar Grand Genève. ; DAO : L. Benoit, B. Oury (UAPB).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général des sondages archéologiques
Crédits Source : RGD74. Plan cadastral Informatisé (cadastre.data.gouv). Lidar Grand Genève. ; DAO : L. Benoit, B. Oury (UAPB).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/88565/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 868k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Loïc Benoit, Mathilde Duriez, « Vulbens – Les grands Chavannoux, la Maladière » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 22 juillet 2021, consulté le 26 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/88565

Haut de page

Auteurs

Loïc Benoit

Unité d’archéologie et du patrimoine bâti, département de la Haute-Savoie

Articles du même auteur

Mathilde Duriez

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Loïc Benoit

Unité d’archéologie et du patrimoine bâti, département de la Haute-Savoie

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search