Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202038 – IsèreAoste – Les Cotes

2020
38 – Isère

Aoste – Les Cotes

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Véronique Bastard

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Bastard V. 2021 : Aoste (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) les Cotes, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique réalisé les 25 et 26 novembre 2020 dans le cadre du projet de construction d’une maison individuelle est localisé dans le secteur sud-est du bourg actuel d’Aoste, connu comme étant l’un des vici de la cité de Vienne durant l’Antiquité. Dans l’état actuel de nos connaissances, la parcelle de 822 m2 concernée, se situerait en périphérie de l’agglomération dans une zone possible de nécropole, et à proximité d’une voie.

2Les cinq sondages effectués, qui représentent 10,2 % de l’emprise totale, n’ont livré aucun vestige indiquant la présence d’une nécropole, mais quelques indices, quoique ténus, attestent néanmoins d’une fréquentation du secteur durant l’Antiquité.

3Les témoins les plus anciens sont constitués d’une vaste dépression F3 (fig. 1) pouvant correspondre, sous toute réserve, à une zone d’extraction et d’une sorte de petit radier F1 (fig. 2) qui se développe, au nord, au-delà de l’emprise. Ces vestiges, qui ont livré un mobilier peu abondant attribuable au Haut-Empire, sont recouverts par une couche brune humifère (US 7), omniprésente sur la parcelle, dont l’aspect général évoque un horizon cultivé, probablement amendé par des fumures organiques, et qui renferme du mobilier allant du ier au ive-ve s. apr. J.‑C.

Fig. 1 – Stratigraphie du sondage 2 (Faits 3 et 4)

Fig. 1 – Stratigraphie du sondage 2 (Faits 3 et 4)

DAO : É. Rouger (Inrap).

Fig. 2 – Sondage 1, Faits 1 et 5

Fig. 2 – Sondage 1, Faits 1 et 5

Cliché et DAO : É. Rouger (Inrap).

4Le principal fait archéologique mis en évidence au cours de l’intervention reste toutefois une voie (F2) partiellement observée en limite sud de l’emprise (fig. 3), et dont deux états principaux ont pu être observés. D’orientation nord-ouest – sud-est, celle-ci est délimitée au nord par un double fossé et se développe au sud au-delà de l’emprise. Son tracé semble plus ou moins pérennisé par la route de la Maria qui jouxte l’emprise au nord. L’attribution de la voie F2 à l’époque antique reste incertaine du fait de l’absence totale de mobilier lui étant associé, mais sa position stratigraphique semble toutefois l’indiquer.

Fig. 3 – Coupe nord-sud de la voie F2

Fig. 3 – Coupe nord-sud de la voie F2

DAO : É. Rouger (Inrap).

5En conclusion, les observations effectuées lors de l’intervention donnent plutôt l’image, pour l’Antiquité, d’une zone de cultures desservie par une voie, en périphérie du vicus. Aucun élément permettant de confirmer l’hypothèse de la présence d’une vaste nécropole au lieu-dit La Maria n’a été mis au jour.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Stratigraphie du sondage 2 (Faits 3 et 4)
Crédits DAO : É. Rouger (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89098/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 246k
Titre Fig. 2 – Sondage 1, Faits 1 et 5
Crédits Cliché et DAO : É. Rouger (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89098/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 457k
Titre Fig. 3 – Coupe nord-sud de la voie F2
Crédits DAO : É. Rouger (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89098/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 253k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Véronique Bastard, « Aoste – Les Cotes » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 27 juillet 2021, consulté le 27 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/89098

Haut de page

Auteur

Véronique Bastard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Véronique Bastard

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search