Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202038 – IsèreCreys-Mépieu – La Fouillouse et p...

2020
38 – Isère

Creys-Mépieu – La Fouillouse et plaine de Faverges (tranche 3)

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Gilles Ackx

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Ackx G. 2021 : Creys-Mépieu (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) La Fouillouse et plaine de Faverges, tranche 3, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Cette opération de diagnostic concerne une nouvelle tranche d’extension de la carrière de Faverges dont l’emprise reprend en partie les limites de l’opération de 2017 pour s’étendre au sud jusqu’au chemin de Fouillouse.

2L’étude stratigraphique des sondages archéologiques, réalisée par E. Morin, a distingué trois secteurs principaux répartis sur l’ensemble des 6 ha que comporte l’emprise Tout d’abord, la partie haute de l’emprise, secteur situé à l’ouest est le plus étendu. Puis le versant de la terrasse fluvio-glaciaire est sensiblement au centre de l’emprise. Enfin, la partie basse correspond à la plaine alluviale et borde la limite orientale de l’emprise.

3Cette vaste emprise a révélé quelques marqueurs très minces de la présence de l’occupation gallo-romaine sur ce territoire. Dans le secteur de la haute plaine, à l’ouest de l’emprise, un fossé parcellaire (fig. 1), déjà identifié en 2017, a été retrouvé lors de cette nouvelle campagne. Il est orienté nord-ouest – sud-est, il est apparu à 0,45 m de profondeur sous le labour et s’ouvre à l’horizon d’altération US 20 sur une largeur de 0,90 m.

Fig. 1 – Vue en coupe du fossé F3

Fig. 1 – Vue en coupe du fossé F3

Clichés et DAO : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).

4Sur le versant, les restes, quelque peu fragiles, de rares probables calages de poteaux ont été décelés (fig. 2). Ces vestiges ne doivent leur existence que par la présence d’assemblages de galets et de fragments de tegula. Aucune organisation n’a pu être mise en évidence, malgré le décapage très fin d’une fenêtre d’extension. Il est probable que l’érosion ait eu un impact sur la conservation de ces aménagements.

Fig. 2 – a, vue en plan et du niveau d’apparition de la structure F23 ; b, vue zénithale de la structure F23

Fig. 2 – a, vue en plan et du niveau d’apparition de la structure F23 ; b, vue zénithale de la structure F23

Clichés : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).

5Enfin, le dernier témoin de la présence d’une occupation gallo-romaine est une très grande fosse ou le comblement d’une dépression naturelle (fig. 3), de 5 à 6 m de large, pour une longueur d’environ 18 m, insérée dans le creux d’un talweg présent dans la partie sud de l’emprise, à proximité du chemin de Fouillouse. Le comblement assez semblable à une couverture végétale a révélé quelques fragments de tegula.

Fig. 3 – Levé par photogrammétrie de la coupe stratigraphique de la fosse F17

Fig. 3 – Levé par photogrammétrie de la coupe stratigraphique de la fosse F17

Clichés et DAO : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).

6Un long hiatus de plus de mille ans couvre le Moyen Âge et le début de l’époque moderne, période durant laquelle ce territoire semble abandonné. Ces terres sont à nouveau exploitées à la fin de l’époque moderne ou à l’époque contemporaine. Ceci est corrélé par la présence de deux fossés parcellaires repérés dans le secteur de la haute plaine. La culture de la vigne a été pratiquée sur le versant au début du xxe s. jusque vers les années 1950. La présence d’une vigne a pu être décelée grâce à la découverte de fragments de pierres taillées aux abords ou dans les sondages. Ces pierres taillées ou « bigues » étaient utilisées dans le nord du Dauphiné au début du siècle dernier, en guise de piquet qu’on plaçait au début de chaque rang pour attacher les fils de fer qui permettaient aux pieds de vigne de s’agripper.

Haut de page

Bibliographie

Bleu S. 2018 : Creys-Mépieu (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) plaine de Faverge, Fouillouse, tranche 2, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue en coupe du fossé F3
Crédits Clichés et DAO : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89204/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 295k
Titre Fig. 2 – a, vue en plan et du niveau d’apparition de la structure F23 ; b, vue zénithale de la structure F23
Crédits Clichés : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89204/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 550k
Titre Fig. 3 – Levé par photogrammétrie de la coupe stratigraphique de la fosse F17
Crédits Clichés et DAO : N. Attiah et équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89204/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 227k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Ackx, « Creys-Mépieu – La Fouillouse et plaine de Faverges (tranche 3) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 27 juillet 2021, consulté le 27 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/89204

Haut de page

Auteur

Gilles Ackx

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Gilles Ackx

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search