Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202038 – IsèreVienne – 37 rue Vimaine

2020
38 – Isère

Vienne – 37 rue Vimaine

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Tommy Vicard

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Vicard T. 2020 : Vienne (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) 37 rue Vimaine, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Le site se présente comme une sorte de couloir de 114 m de long, densément arboré, d’axe nord-ouest, sud-est, d’une largeur variant de 24 à 13 m et reliant deux voies de circulation. Sept sondages ont été effectués en respectant le plus possible la végétation. Le site révèle deux zones d’occupations, chacune située à une extrémité du terrain, et séparée par deux sondages négatifs (fig. 1).

Fig. 1 – Plan général

Fig. 1 – Plan général

DAO : S. Couteau, C. Marcellin (Inrap).

2À l’extrémité ouest, les vestiges apparaissent à une profondeur de 1,10 m, sous forme d’un mur associé à une couche de remblais ou de démolition (fig. 2). Le mobilier céramique, peu abondant, pourrait dater, au plus tard, de la fin du ier s. av. J.-C., voire au début de la période augustéenne.

Fig. 2 – Mur 5

Fig. 2 – Mur 5

Vue zénithale.

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

3À l’extrémité est du site, se trouve une autre occupation antique, complètement différente, entaillée par plusieurs bassins ou fosses en ciment, et par une très grande fosse moderne, qui bouleverse toutes les structures antiques sous-jacentes. En dessous, se trouvent trois structures, sans doute de forme circulaire, à comblement de limon gris, qui, malgré l’absence d’esquilles d’os brûlés, livrent quelques objets en métal et os. À une dizaine de mètres plus à l’est, trois autres structures sont apparues. Le limon brun, les esquilles d’os brûlés identifient clairement des dépôts de crémation et la bordure rubéfiée de l’une d’elle suggère la présence d’un bûcher (fig. 3). Malheureusement, aucun mobilier n’a été découvert.

4À quelques mètres à l’est, les deux derniers sondages ne livrent qu’une couche de démolition, antique, mais sans mobilier. Par comparaison, les vestiges de la rue Vimaine s’avèrent être sensiblement différents des découvertes voisines antérieures.

Fig. 3 – Instrumentum des fosses de crémation

Fig. 3 – Instrumentum des fosses de crémation

Clichés et DAO : S. Bigot (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général
Crédits DAO : S. Couteau, C. Marcellin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89480/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 426k
Titre Fig. 2 – Mur 5
Légende Vue zénithale.
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89480/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 285k
Titre Fig. 3 – Instrumentum des fosses de crémation
Crédits Clichés et DAO : S. Bigot (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89480/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tommy Vicard, « Vienne – 37 rue Vimaine » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 27 juillet 2021, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/89480

Haut de page

Auteur

Tommy Vicard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Tommy Vicard

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search