Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202038 – IsèreVienne – Rue Vimaine, boulevard F...

2020
38 – Isère

Vienne – Rue Vimaine, boulevard Fernand-Point, rue du 11-Novembre

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Daniel Frascone

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Frascone D. 2021 : Vienne (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) rue Vimaine, boulevard Fernand Point, rue du 11 novembre, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Cette opération de diagnostic réalisée à l’emplacement de la plantation future de dix arbres, le long du boulevard Fernand-Point, a essentiellement permis de confirmer la présence de certains vestiges déjà observés par le passé.

2Ainsi, les sondages 2, 3 et 4 ont-ils mis en évidence des substructions liées aux deux états successifs du cirque antique.

3Dans le sondage 2, c’est une partie du mur oriental de la spina du second cirque qui a pu être observée (fig. 1). Les vestiges internes de cette spina, dont la présence pouvait être espérée, ont en revanche été intégralement récupérés et bouleversés.

Fig. 1 – Le bloc calcaire provenant du sondage 2 vu sous deux angles

Fig. 1 – Le bloc calcaire provenant du sondage 2 vu sous deux angles

Cliché : D. Frascone (Inrap).

4Le sondage 3 a remis en évidence un pilier de soutènement externe des gradins occidentaux du premier état du cirque (fig. 2), pilier déjà connu par des fouilles réalisées antérieurement, entre 1852 et 1854 dans un premier temps, puis entre 1903 et 1907.

Fig. 2 – Le parement du pilier après la première phase de décapage

Fig. 2 – Le parement du pilier après la première phase de décapage

Sondage 3.

Cliché : M. Cossé (Inrap).

5Il en est de même pour la maçonnerie mise au jour dans le sondage 4 (fig. 3). Le mur retrouvé dans cet espace correspond à la limite ouest d’un des caissons de soutènement des gradins occidentaux du second cirque et avait déjà été observé lors des fouilles du début du xxe s.

Fig. 3 – Le sondage 4 vu de l’ouest après le deuxième décapage

Fig. 3 – Le sondage 4 vu de l’ouest après le deuxième décapage

Cliché : D. Frascone (Inrap).

6À l’autre extrémité du boulevard, à l’ouest, le sondage 9 recelait un mur (fig. 4) orienté nord-ouest – sud-est dont l’axe correspond à celui d’une des limites des vastes cellules des entrepôts antiques localisés le long du Rhône. L’axe des maçonneries de la même limite de cellule aurait dû être recoupé dans le sondage 10, localisé plus à l’ouest, mais des contraintes techniques ont empêché de mener à bien la réalisation de ce sondage qui a dû être rebouché rapidement pour ne pas mettre en péril une canalisation d’eaux usées et la chaussée elle-même. Néanmoins, la profondeur atteinte par ce sondage était supérieure au niveau d’apparition du mur d’entrepôt du sondage 9 et aucune trace de cette maçonnerie n’est apparue, son arasement étant peut-être beaucoup plus important à l’emplacement du sondage 10.

Fig. 4 – Le mur dans l’angle nord-est du sondage 9

Fig. 4 – Le mur dans l’angle nord-est du sondage 9

Cliché : P. Constantin (Inrap).

7Dans le sondage 8, localisé à l’est du sondage 9, les traces d’un possible axe de circulation nord-est – sud-ouest ont été mises en évidence, ainsi qu’un fossé (ou une tranchée de récupération d’égout ou caniveau ?) le bordant à l’ouest. Cette voie pourrait permettre la circulation à l’est des entrepôts, entre les cellules localisées à l’ouest de cet axe et le mur délimitant l’emprise des horrea, à l’est.

8Le sondage 6 a révélé la présence d’une maçonnerie dont la présence n’était pas attestée auparavant. Cependant, se situant à plus de 2,50 m de profondeur, elle n’a pu être nettoyée et précisément appréhendée, ce qui ne permet pas d’en préciser l’axe. Traversant le sondage sur sa largeur, il est possible cependant qu’il s’agisse plutôt d’un mur orienté nord-est – sud-ouest.

9Les sondages 1, 5 et 7 ne recelaient aucun élément construit et l’interprétation des niveaux mis en évidence, notamment en coupe, sont difficilement interprétables.

10Si, dans le sondage 1, localisé le plus à l’est du boulevard, les niveaux traversés semblent être en relation avec des apports de colluvions liés à la présence d’un versant proche, à l’est, les niveaux très stratifiés du sondage 5, localisés à proximité de l’emprise du second cirque, à l’ouest de ce dernier, pourraient tout aussi bien être liés à une succession d’aménagements de sols et d’occupations variées, qu’à des apports successifs de fines couches de remblais. L’absence de niveaux de sol bien individualisés pourrait plutôt favoriser la seconde hypothèse.

11Le sondage 7, contrairement au sondage 5, a surtout traversé des séquences de remblais épais et plutôt homogènes jusqu’à un niveau de limon sableux beige très fin, traversé sur une quarantaine de centimètres, qui pourrait être interprété comme un niveau d’alluvion du Rhône.

12Ces dix sondages ont donc apporté des données variées, certaines attendues, car déjà documentées (cirques et entrepôts), d’autres inédites (mur du sondage 6, niveau de circulation du sondage 8).

13En revanche, la grande distance séparant le sondage 5, à l’est et le sondage 6, à l’ouest, ne permet pas de préciser la nature des installations localisées entre les cirques et les entrepôts avant leur construction, pendant leur utilisation et après leur abandon.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Le bloc calcaire provenant du sondage 2 vu sous deux angles
Crédits Cliché : D. Frascone (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89590/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 789k
Titre Fig. 2 – Le parement du pilier après la première phase de décapage
Légende Sondage 3.
Crédits Cliché : M. Cossé (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89590/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 797k
Titre Fig. 3 – Le sondage 4 vu de l’ouest après le deuxième décapage
Crédits Cliché : D. Frascone (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89590/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 934k
Titre Fig. 4 – Le mur dans l’angle nord-est du sondage 9
Crédits Cliché : P. Constantin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/89590/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 855k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Frascone, « Vienne – Rue Vimaine, boulevard Fernand-Point, rue du 11-Novembre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 27 juillet 2021, consulté le 06 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/89590

Haut de page

Auteur

Daniel Frascone

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Frascone

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search