Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201615 – CantalSalers – Le bourg, place Tyssandi...

2016
15 – Cantal

Salers – Le bourg, place Tyssandier-d’Escous

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Daniel Parent

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016

Numéro d’opération :

038163

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Parent D. 2016 : Salers (Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes) le bourg, place Tyssandier d’Escous, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Cette intervention est motivée par le projet de rénovation de la place Tissandier-d’Escous, qui constitue le point central du bourg de Salers, dont les bâtiments périphériques témoignent de l’essor pris par la ville au xvie s. avec l’installation d’un tribunal. Le nom actuel de la place est dû à l’érection, à l’emplacement de l’ancienne halle, d’un monument dédié au rénovateur de la race Salers. L’origine de la cité n’est pas connue, mais un baron originaire de la ville participa à la première croisade, ce qui témoigne donc d’une implantation déjà bien confirmée. La ville présente une organisation tripartite répartie géographiquement entre deux points hauts : le château au nord, rasé sur décision judiciaire au xviie s., le bourg commerçant, ceint de remparts à l’initiative des bourgeois au début du xve s., au sud, en bordure de la pente dominant la vallée de la Maronne, et, sur un replat entre les deux, l’église Saint-Matthieu, fondée au xiie s. ou au xiiie s., et largement reconstruite au xve s.

2L’emprise correspond à la place et se trouve donc traversée par de nombreux réseaux, ce qui limite les possibilités d’ouverture : trois sondages, représentant une surface de 33 m2, correspondant à 1,65 % de la surface totale du projet (2 000 m2), ont pu être ouverts. Deux ont montré la présence du substrat rocheux à une faible profondeur, sans présence de vestiges, et avec seulement quelques restes fauniques pour celui situé à proximité de l’ancienne halle, ce qui pourrait témoigner d’une activité bouchère à cet endroit.

3Le troisième sondage, dans la partie sud de la place, présente une stratigraphie d’une puissance de 1,50 m, constituée pour les deux tiers inférieurs de colluvions, probablement issues de l’altération du substrat et piégées dans cette dépression. Dans l’espace restreint du sondage, neuf creusements circulaires s’apparentant à des fonds de trou de poteau sont installés dans la couche intermédiaire de ces colluvions, mais l’absence totale de mobilier dans ce sondage ne permet pas de fournir de repères chronologiques pour ces structures. C’est également le cas pour un autre creusement, linéaire, d’une largeur de 0,80 m, orienté nord-est – sud-ouest, en complet décalage avec le parcellaire, qui coupe l’intégralité des niveaux entre le dernier sol en cailloutis et le substrat sur une hauteur de 1,20 m. Sa destination, tranchée de récupération ou tranchée destinée à la pose d’un réseau, n’est pas connue.

4Ce sondage conserve également deux anciens sols d’époque moderne, immédiatement sous l’enrobé actuel, et qui sont constitués d’éclats de basalte dans une terre argileuse damée. Aucune trace de « calade » n’est, par contre, présente dans les sondages. En l’état des recherches, aucun indice ne permet vraiment de proposer un aménagement différent de la place, qui semble donc avoir conservé sa configuration au moins depuis la construction des bâtiments qui la cernent.

Fig. 1 – Localisation de l’opération sur fond cadastral

Fig. 1 – Localisation de l’opération sur fond cadastral

Source : cadastre.gouv.fr

DAO : D. Parent (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation de l’opération sur fond cadastral
Légende Source : cadastre.gouv.fr
Crédits DAO : D. Parent (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/90739/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 346k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Parent, « Salers – Le bourg, place Tyssandier-d’Escous » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 09 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/90739

Haut de page

Auteur

Daniel Parent

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Parent

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search