Navigation – Plan du site

AccueilRégionsGrand Est200157 – MoselleArs-Laquenexy – Lotissement Les D...

2001
57 – Moselle

Ars-Laquenexy – Lotissement Les Dévalants

Responsable d’opération : Franck Gérard

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : F1357200100005

Date de l'opération : 2001 (EV)

1La création d'un lotissement communal de 2,5 ha à Ars-Laquenexy (57) au lieu-dit « Les Dévalants » a permis de mettre au jour deux sites archéologiques, d'une superficie totale de 2 500 m2, fouillés conjointement au cours de l'été 2001.

Le site n° 1

2Les vestiges archéologiques relatifs à l'époque gallo-romaine restent très sporadiques. Il n'est cependant pas exclu, au vu des sondages et des prospections pédestres réalisées au-dehors de la zone constructible, qu'un site antique plus important se développe au nord-est de la zone décapée. Les découvertes de structures excavées (fosse et trou de poteau) contenant du mobilier antique confirment cette hypothèse.

3La phase mérovingienne constitue la période la plus représentée sur le site d'Ars-Laquenexy. Elle est matérialisée par un ensemble homogène de trois bâtiments et de quelques fosses à fonction diverse.

4Nous allons voir à travers cette synthèse que cet ensemble s'intègre parfaitement dans le contexte régional en présentant toutefois quelques compléments architecturaux et fonctionnels.

5 Les aspects architecturaux

6    - Dimensions et superficie

7Le gisement d'Ars-Laquenexy a permis d'identifier, pour la période mérovingienne, deux catégories de bâtiments :

8        - Cat. A : le bâtiment à deux nefs de plus de 8 m de long (bâtiment I) (Fig. n°1 : Plan du bâtiment I ) ;

9        - Cat. B : les bâtiments à deux nefs de moins de 8 m de long (ensembles B et D).

10La catégorie A comporte un seul bâtiment de 10 m x 5 m, soit une superficie de 50 m2.

11La catégorie B comporte deux bâtiments (ensembles B et D) de taille et d'architecture semblables : 5 m x 5,50 m pour une superficie de 27,5 m2 (à noter que les dimensions exactes de l'ensemble B ne sont pas connues en raison des contraintes liées aux limites de fouille).

12    - Orientation

13L'implantation spatiale des édifices semble respecter une certaine organisation puisqu'on observe, à travers le plan, que les deux bâtiments de la catégorie B sont implantés à 45 ° nord-est de part et d'autre du grand bâtiment de la catégorie A, lui-même orienté plein nord.

14    - L'architecture

15L'ensemble des bâtiments a été construit sur les mêmes bases architecturales. En effet, la présence de deux nefs est systématique. L'architecture mixte, associant des poteaux faîtiers à un système d'entraits et de sablières hautes, semble de règle.

16Les seules ouvertures observées sont celles permettant d'accéder aux différentes pièces du bâtiment I.

17 Les aspects fonctionnels

18L'organisation spatiale des bâtiments ainsi que l'homogénéité du mobilier mis au jour tendent à penser qu'il s'agit d'un ensemble cohérent matérialisé par un grand bâtiment autour duquel se répartissent deux entités plus petites.

19La fonction du bâtiment principal (n° I) est vraisemblablement mixte, associant ainsi un espace domestique à un espace agricole (écurie ?, étable ?). Cette hypothèse est vérifiée par l'étude de la répartition du mobilier (céramique et faune) mis au jour dans le comblement des poteaux et par l'implantation des ouvertures sur l'extérieur.

20Les deux bâtiments de taille plus modeste (ensembles B et D) ont une fonction plus hypothétique. La présence de graines dans le comblement des structures de l'ensemble B inciterait plutôt à qualifier ces deux entités de lieux de stockage mais la découverte de fragments de pots à cuire ne nous permet pas d'exclure une fonction domestique.

21 Les aspects typo-chronologiques

22L'ensemble des bâtiments mis au jour à Ars-Laquenexy est attribuable au haut Moyen Âge avec une probable datation au VIIe s., établie par l'étude de la céramique et par une analyse radiocarbone.

23Les bâtiments correspondant à la catégorie A (bâtiment I) sont généralement datés du IXe s. au XIIe s. (Yutz ; Veymerange). Les découvertes récentes de Dieue-sur-Meuse et d'Ars-Laquenexy mettent cependant en évidence une apparition plus précoce de ce type d'édifice.

24Les ensembles B et D (catégorie B), probablement contemporains du bâtiment I, présentent de nombreuses similitudes avec les bâtiments datés du Ve s. au XIIe s. Parmi ceux-ci, on notera l'existence du bâtiment de Yutz, rue de Thionville, attribuable à une fourchette chronologique plus réduite (Ves. au VIIe s.).

25Toutes les données semblent concorder pour affirmer que nous sommes en présence d'un ensemble homogène attribuable au haut Moyen Âge. La céramique recueillie nous permet d'affiner cette datation puisqu'elle semble dans quelques cas être caractéristique du VIIe s. de notre ère. Ces conclusions nous permettent d'émettre de nouvelles hypothèses sur l'habitat rural du haut Moyen Âge en Lorraine. En effet, bien que les ensembles B et D s'inscrivent parfaitement dans la typo-chronologie régionale, le bâtiment I se distingue par son plan et son appartenance chronologique : sa tri-partition interne et sa fonction mixte (habitat-espace agricole) font de cet édifice un exemple unique pour la région. Ce type d'habitat est attesté en Allemagne et notamment sur le site de Gladbach où l'on observe une partition en plusieurs pièces distinctes de la maison n° 14.

26De même, jusqu'à ce jour, les bâtiments à deux nefs (dont la taille excède les 8 m) étaient généralement datés dans une fourchette chronologique allant du IXe s. au XIIe s. (Yutz ; Veymerange, etc.). Le bâtiment I d'Ars-Laquenexy nous permet d'envisager une apparition plus précoce de ce type d'édifice (VIIe s.). À noter que d'autres découvertes, plus récentes (Dieue-sur-Meuse), semblent confirmer cette hypothèse.

Le site n° 2

27Le site n° 2, plus modeste, est constitué d'un four à chaux et de nombreux épandages de matériaux. Le mobilier recueilli permet de l'attribuer aux périodes modernes et éventuellement de le rapprocher de la construction ou de la réfection du château de Chagny-la-Horgne situé à quelques dizaines de mètres plus au sud.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan du bâtiment I

Fig. n°1 : Plan du bâtiment I

INRAP (2001)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan du bâtiment I
Crédits INRAP (2001)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/9125/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Gérard, « Ars-Laquenexy – Lotissement Les Dévalants » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Grand Est, mis en ligne le 01 mars 2001, consulté le 09 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/9125

Haut de page

Auteur

Franck Gérard

AFAN

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Gérard

AFAN

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search