Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201603 – AllierDiou – Viaduc de Gilly

2016
03 – Allier

Diou – Viaduc de Gilly

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Laurence Lautier

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Lautier L. 2016 : Diou (Allier, Auvergne-Rhône-Alpes) viaduc de Gilly, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1En raison du remplacement du tablier métallique du viaduc de Gilly par la SNCF, qui nécessitera l’installation d’une base vie et d’une aire de stockage, deux interventions archéologiques, terrestre et subaquatique, ont été réalisées à Diou, sur la rive gauche de la Loire et dans le cours du fleuve, au pied et en aval du viaduc ferroviaire reliant Diou à Gilly-sur-Loire. Réalisées entre le 3 et le 14 octobre 2016, elles ont permis la découverte de tout un ensemble d’aménagements se rattachant aux périodes moderne et contemporaine.

2Le diagnostic terrestre a ainsi confirmé la présence, en bas de parcelle, à une profondeur de 30 à 70 cm sous le niveau du sol, d’un vaste empierrement d’une largeur minimale de 6,50 m, observé le long du chemin actuel parallèlement au fleuve, sur une longueur de plus de 40 m. La partie sommitale de cet aménagement linéaire est constituée d’une accumulation de blocs bruts de taille, associés à quelques éléments des terres cuites architecturales d’aspect récent, reposant sur une séquence de sables accumulés sur une vingtaine de centimètres d’épaisseur. Cet aménagement anthropique repose sur des litages sableux très marqués déposés sur une hauteur de plus de 1,50 m. Leur présence témoigne des nombreux débordements fluviatiles de la Loire et permet d’envisager l’hypothèse de l’installation d’une digue destinée à contrer les crues.

3La prospection réalisée lors du diagnostic subaquatique a couvert une surface de 3 ha autour du pont ferroviaire, dont la construction remonte à l’année 1865. Des sources photographiques témoignent du dynamitage de cet ouvrage lors de la seconde guerre mondiale et de la reconstruction de son tablier métallique après la guerre. Plusieurs découvertes se rattachent à cet épisode. À l’ouest, à 150 m en aval du pont, sont conservés les vestiges d’une passerelle de bois constituée d’un alignement nord-sud, perpendiculaire au sens du courant, composé de huit palées formées de deux rangées de six pieux, qui ont visiblement été implantés pour remplacer le pont routier, également détruit en partie lors de la dernière guerre.

4Un autre alignement de six pieux adoptant une forme circulaire, placé entre deux piles du pont, semble correspondre au reste d’un échafaudage en bois visible sur les photographies réalisées au moment des travaux de reconstruction. Enfin, plusieurs éléments métalliques pourraient provenir du train qui est tombé dans la Loire au moment du sabotage, tandis qu’un bloc de pierre de 2 m de long sur 1 m de large, retrouvé sous le pont, ressemble fortement aux éléments d’architecture qui couronnent les piles en pierre du pont et a pu être délogé au moment de l’explosion.

5Outre ces éléments récents, les plongeurs ont découvert un important dépôt métallique placé en bordure de rive, au pied d’un rocher, dans une cuvette naturelle. Ce dépôt rattaché à un contexte du début du xviie s., est constitué de deux lingots d’étain, 33 assiettes en étain et un calice façonné dans le même matériau. L’ensemble, visiblement destiné à la refonte, était contenu dans un tonneau de chêne, dont plusieurs éléments ont été recueillis et semble résulter d’une perte accidentelle. Douze assiettes sont poinçonnées. Ces poinçons correspondent, soit à des marques de propriétaires, soit à des marques de maîtres potiers d’étain. Huit assiettes comportent en outre des graffitis, dont l’étude apportera des connaissances sur la société de cette période.

Fig. 1 – Vaisselle métallique : lots 25-27

Fig. 1 – Vaisselle métallique : lots 25-27

Clichés : J. Dunkley, L. Lautier (Inrap).

Fig. 2 – Vues du lingot de plomb, du fragment de tonneau et de la vaisselle en étain : détail après enlèvement du lingot

Fig. 2 – Vues du lingot de plomb, du fragment de tonneau et de la vaisselle en étain : détail après enlèvement du lingot

Clichés : S. Brousse (Inrap).

Fig. 3 – Vaisselle métallique : détail d’un poinçon (lot 28)

Fig. 3 – Vaisselle métallique : détail d’un poinçon (lot 28)

Cliché : J. Dunkley, L. Lautier (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vaisselle métallique : lots 25-27
Crédits Clichés : J. Dunkley, L. Lautier (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91340/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Titre Fig. 2 – Vues du lingot de plomb, du fragment de tonneau et de la vaisselle en étain : détail après enlèvement du lingot
Crédits Clichés : S. Brousse (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91340/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 683k
Titre Fig. 3 – Vaisselle métallique : détail d’un poinçon (lot 28)
Crédits Cliché : J. Dunkley, L. Lautier (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91340/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 591k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laurence Lautier, « Diou – Viaduc de Gilly » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/91340

Haut de page

Auteur

Laurence Lautier

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laurence Lautier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search