Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201603 – AllierSaint-Germain-des-Fossés – Rue du...

2016
03 – Allier

Saint-Germain-des-Fossés – Rue du prieuré, église Notre-Dame du prieuré

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Daniel Parent

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Parent D. 2016 : Saint-Germain-des-Fossés (Allier, Auvergne-Rhône-Alpes) rue du prieuré, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Ce diagnostic se situe à Saint-Germain-des-Fossés, à une dizaine de kilomètres au nord de Vichy, en bordure de la rivière de l’Allier. Le prieuré se trouve en limite sud de l’agglomération, à environ 275 m d’altitude, soit à une trentaine de mètres au-dessus du cours actuel de l’Allier.

2Ce prieuré appartenait à l’ordre de Cluny et dépendait de l’Abbaye de Mozac. Il est mentionné dans une bulle d’Alexandre II en 1165, confirmant sa fondation au moins dans la première moitié du xiie s. L’église romane, d’une longueur de 22,50 m et d’une largeur de 14 m hors d’œuvre, présente un plan basilical, avec un transept non saillant. La nef centrale de trois travées est voûtée d’un berceau plein cintre, flanquée de bas-côté formant arc-boutant. La nef centrale se termine par une abside voûtée en cul-de-four, directement raccordée à la croisée du transept. L’église est classée au titre des monuments historiques depuis 1968.

3Des fouilles programmées menées dans la cour du prieuré ont mis en évidence une occupation longue du site : postérieurement à une séquence funéraire mérovingienne, une série de trous de poteaux, conservant parfois la base des bois, pourraient témoigner d’une phase d’habitat carolingienne. Trois murs (le côté sud est manquant) ont également été retrouvés, qui dessinent un rectangle plus petit que la cour actuelle, mais dans la même orientation.

4La façade sud de l’église présente une belle unité, obéissant à une composition rythmée autour du décor central situé en position de tympan, sous un arc en plein cintre servant de rouleau d’archivolte. La présence d’un porche semble probable, et se trouve mentionnée dans les recherches antérieures. Toutefois, ce parement n’en conserve pas de trace évidente. La présence d’un cloître, d’après les recherches de J. Corrocher et la découverte de murs formant un quadrilatère dans la cour, constitue une hypothèse probable. Les reprises présentes sur les deux contreforts centraux constituent les indices les plus probants. Celui situé face à un ancien mur bahut, sur le contrefort est, pourrait se trouver en position de recevoir un départ d’arc pour la couverture d’une galerie. Toutefois, aucun arrachement n’est visible sur l’arc ou sur les façades des travées, pouvant confirmer un tel dispositif. L’idée d’une galerie à l’étage, sur un plancher bois, semble avant tout reposer sur des indices présents sur les murs périphériques de la cour, et sur les corbeaux présents au sommet des façades.

5Cette hypothèse pose plusieurs problèmes, puisque les bâtiments conventuels sont tardifs, et le principe même d’une galerie supérieure est en contradiction avec l’architecture très dessinée du porche central, qui serait alors totalement masquée. Les corbeaux supérieurs évoquent effectivement des supports de toiture en appentis. Mais la faible section d’une éventuelle sablière et l’encastrement unilatéral posent question sur le type d’aménagement possible. L’idée même d’une galerie supérieure, présente dans des monastères importants, paraît disproportionnée dans un prieuré, où l’effectif des moines a souvent menacé l’établissement de fermeture. L’angle que forment aussi bien les murs actuels des bâtiments conventuels que ceux découverts en fouille avec l’église peut également paraître surprenant dans l’optique d’un ensemble claustral.

Fig. 1 – Localisation de l’intervention sur le plan cadastral

Fig. 1 – Localisation de l’intervention sur le plan cadastral

DAO : Inrap.

Fig. 2 – Vue générale de la façade

Fig. 2 – Vue générale de la façade

Cliché : Inrap.

Fig. 3 – Relevé général de la façade sud

Fig. 3 – Relevé général de la façade sud

DAO : M. Heppe, D. Parent (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation de l’intervention sur le plan cadastral
Crédits DAO : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91480/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 332k
Titre Fig. 2 – Vue générale de la façade
Crédits Cliché : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91480/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 195k
Titre Fig. 3 – Relevé général de la façade sud
Crédits DAO : M. Heppe, D. Parent (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91480/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 825k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Parent, « Saint-Germain-des-Fossés – Rue du prieuré, église Notre-Dame du prieuré » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 27 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/91480

Haut de page

Auteur

Daniel Parent

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Parent

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search