Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201603 – AllierSaint-Victor – Bourg

2016
03 – Allier

Saint-Victor – Bourg

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Gabriel Rocque

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Département de l’Allier

Rocque G. 2017 : Une nécropole mérovingienne à Saint-Victor, Le Bourg, Auvergne, Allier, 03262, (OA 038134 et 038187), rapport de diagnostic, Moulins, Sapda.

Texte intégral

1L’intervention s’est déroulée au cœur du bourg de Saint-Victor, autour de l’église et dans différentes parcelles. Lors de ce diagnostic, treize sondages ont été mis en œuvre à plusieurs endroits du centre bourg.

2Les trois sondages réalisés au nord et au sud de l’église ont révélé un substrat sableux apparaissant à environ 30-40 cm sous le bitume. Quelques structures modernes (une possible sépulture très perturbée), mais surtout contemporaines (fosses d’enfouissements d’animaux), y ont été exhumées. L’absence de niveaux anciens et l’affleurement du substrat attestent de travaux de décaissement, qui ont peut-être eu lieu au xixe s. ou au début du xxe s. Ceux-ci ont probablement détruit un cimetière visible sur le cadastre napoléonien daté de 1811. Des mentions anciennes de découvertes de sarcophages mérovingiens attestent de l’origine de ce lieu d’inhumation.

3À l’est de l’église, au pied du chevet, deux sondages ont révélé la présence d’une nécropole du haut Moyen Âge. Plusieurs phases d’inhumations peuvent être restituées. Les plus anciennes identifiées sont datées de l’époque tardo-antique ou du haut Moyen Âge par la céramique. Le second niveau est composé de deux sarcophages trapézoïdaux en grès, dont l’un d’eux a été recoupé par une fosse sépulcrale. Le squelette du second sarcophage est daté par radiocarbone entre 595 et 660.

4Sur la bordure orientale de l’emprise, un fossé, large de plus de 4 m et profond de plus de 2,50 m, a été identifié. Daté de l’époque médiévale sans plus de précision, il apparaît au même niveau que les sépultures les plus anciennes.

5Au nord, à proximité de l’école, un ensemble de trois sondages a révélé la présence d’un égout ou d’un aqueduc romain. Le conduit est large de 0,14 à 0,40 m et haut de 0,14 à 0,30 m. Les parois sont constituées d’un aménagement de pierres disposées de chant, recouvertes par des dalles plus larges.

6Au sud, derrière les ateliers municipaux, quatre sondages ont été mis en œuvre. Deux anciens chenaux ont été mis au jour, sans que leur datation ne soit assurée.

Fig. 1 – Localisation des sondages sur le cadastre actuel

Fig. 1 – Localisation des sondages sur le cadastre actuel

DAO : Sapda.

Fig. 2 – Sarcophage F12 percé par la sépulture F23

Fig. 2 – Sarcophage F12 percé par la sépulture F23

Cliché : Sapda.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation des sondages sur le cadastre actuel
Crédits DAO : Sapda.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91544/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 214k
Titre Fig. 2 – Sarcophage F12 percé par la sépulture F23
Crédits Cliché : Sapda.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91544/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gabriel Rocque, « Saint-Victor – Bourg » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 04 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/91544

Haut de page

Auteur

Gabriel Rocque

Sapda

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Gabriel Rocque

Sapda

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search