Navigation – Plan du site

AccueilRégionsGrand Est2001Gazoduc "Les Marches de l'Est" (t...Dommartin-sur-Vraine – Bichelu (s...

2001
Gazoduc "Les Marches de l'Est" (tronçon 3)

Dommartin-sur-Vraine – Bichelu (site 13)

Responsable d’opération : Jean-Jacques Thévenard

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : F1388200108801

Date de l'opération : 2001 (PT)

1Les investigations archéologiques menées préalablement à la mise en place du gazoduc sur le territoire de Dommartin-sur-Vraine ont révélé l'existence, lieu-dit Le Bichelu, à 200 m au nord du ruisseau de Bicène, d'une occupation des lieux au cours du Bronze final. L'occupation reprend vers le milieu du Ier siècle de notre ère, avec l'implantation d'un domaine à vocation rural qui demeure en activité jusqu'à la fin du IVe s. Enfin, un réinvestissement partiel des lieux s'effectue au cours du haut Moyen Âge.

L'occupation protohistorique

2Les observations relatives à cette période se limitent à la découverte de la fosse St. 14. La fouille de ce creusement de plan allongé (3,46 m x 2,27 m), d'une profondeur conservée de 0,20 m, a livré pas moins de 3 980 g d'une céramique non tournée protohistorique (254 tessons), datable de la fin de l'âge du Bronze (Bronze final IIIb), qui trouve des comparaisons en Champagne, notamment en Champagne crayeuse (Euvy, Les Pointes Roger ; Écury-le-Repos, Aulnay-aux-Planches, etc. dans la région des Marais de Saint-Gond) mais aussi dans le Perthois (Perthes, Les Gréverats Ouest ; Fontvannes, Griché, etc.).

L'occupation gallo-romaine

3L'occupation antique du site est attestée par la présence d'une installation à vocation rurale. Ces vestiges semblent se rattacher à une villa mais, dans l'état actuel de nos connaissances, nous ne pouvons localiser le corps de logis ou bâtiment résidentiel qui est situé à l'extérieur de l'emprise du projet. Quatre types de constructions ont été reconnus. Le premier type (bâtiment B1) présente des fondations sur sablières basses ; le second (bâtiment B2) est élaboré à partir d'une armature de pièces de bois enfoncées dans le sol dont on ne retrouve plus aujourd'hui que les fosses d'implantation; le troisième est illustré par le bassin ou abreuvoir St. 183-184, aux murs de pierre calcaire liées à l'argile ; le quatrième et dernier type est représenté par les fonds de cabanes St. 80 et 114. Les autres indices d'occupation relevant de cette phase sont constitués de fossés et clôtures de parcellaire, de fosses dont certaines présentent les caractéristiques des silos semi-enterrés, et de petits creusements assimilables à des trous de poteau mais qui n'ont pu être rattachés à un plan de bâtiment ou d'aménagement définissable. D'un point de vue chronologique, les études céramique et numismatique mettent en exergue une présence continue sur le site depuis le milieu du Ier siècle de notre ère. jusqu'à la fin du IVe s.

4 (Fig. n°1 : Plan d'ensemble de l'établissement rural gallo-romain)

L'occupation du haut Moyen Âge

5Une ultime phase d'occupation se dessine dans la partie nord de la zone d'étude. Le seul élément qui peut être rattaché à cette période, de manière indubitable, est la fosse St. 18, en limite d'emprise. Ce creusement, de forme relativement circulaire, a été repéré en limite est du décapage. La coupe montre un profil dissymétrique (fond plat, un bord vertical et l'autre évasé) affectant le substrat encaissant sur une profondeur conservée de 0,18 m.

6La fouille complète de ce creusement de forme relativement circulaire (0,72 m x 0,68 m) a livré un mobilier céramique essentiellement constitué de pots globulaires de type Kugeltopf datés du VIIIe s. Ce type de forme fermée est présent sur de nombreux sites lorrains: Frouard (54) Saule Gaillard ; Pompey (54) Les Noires Terres ; Yutz (57) rue du Vieux Bourg-route de Thionville ; Dompaire (88) Le Vert Chêne ; Metz (57) rue Boucherie Saint-Georges ; Woippy (57) Les Grandes Tappes ;  Bébing-Imling (57) RN 4 contournement de Sarrebourg ; etc.

7THÉVENARD Jean-Jacques

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan d'ensemble de l'établissement rural gallo-romain

Fig. n°1 : Plan d'ensemble de l'établissement rural gallo-romain

Auteur(s) : INRAP. Crédits : INRAP (2001)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan d'ensemble de l'établissement rural gallo-romain
Crédits Auteur(s) : INRAP. Crédits : INRAP (2001)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/9162/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Jacques Thévenard, « Dommartin-sur-Vraine – Bichelu (site 13) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Grand Est, mis en ligne le 01 mars 2001, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/9162

Haut de page

Auteur

Jean-Jacques Thévenard

AFAN

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Jacques Thévenard

AFAN

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search