Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201674 – Haute-SavoieAbondance – Abbaye : l’église et ...

2016
74 – Haute-Savoie

Abondance – Abbaye : l’église et l’aile orientale

Prospection thématique (2016)
Responsable d’opération : Sidonie Bochaton

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Lumière Lyon 2

Bochaton S. 2017 : Abbaye d’Abondance, l’église et l’aile orientale, opération 2016.

Texte intégral

1L’abbaye Notre-Dame d’Abondance est située dans la commune et la vallée du même nom, à une altitude de 920 m. Fondée officiellement en 1108, elle abrita des chanoines réguliers issus de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune jusqu’en 1607, puis des cisterciens feuillants jusqu’à sa suppression en 1761. Premier bâtiment savoyard à être classé au titre des Monuments historiques français en 1874, ce sont ses peintures murales du xve s. qui en ont fait la renommée. Le bâti est pourtant resté de manière incompréhensible dans l’ombre, jusqu’à ce que quelques architectes et archéologues fassent quelques observations au xxe s.

2L’étude du site a donc été reprise dans le cadre d’une thèse en archéologie médiévale dirigée par Mme Anne Baud à l’université Lumière Lyon 2. L’opération de cette année consistait en une prospection thématique avec relevés de bâti dans la zone située entre l’église abbatiale et l’aile orientale supposée être l’emplacement de la salle capitulaire médiévale. Elle visait à répondre à plusieurs objectifs : préciser la localisation de cette salle capitulaire et déterminer un phasage, préciser les axes de circulation entre aile orientale et église abbatiale, comprendre le fonctionnement et le phasage de circulations avérées au niveau du faux triforium des murs sud de l’abbatiale.

3L’étude du bâti, combinée à l’étude des rares descriptions archivistiques des bâtiments entre le xve et le xviiie s., a permis de mettre en évidence de nombreuses phases de reconstruction pour l’aile orientale. Un premier état pourrait être représenté par un mur orienté est-ouest, découvert dans une tranchée d’assainissement, et qui pourrait avoir fonctionné avec la première église. Un second état correspond a priori aux reconstructions ayant eu lieu entre le xiiie et le xive s. et qui consistent en un rétrécissement ou un déplacement de l’aile orientale vers l’ouest (ces travaux sont potentiellement à mettre en relation avec la construction du cloître gothique au milieu du xive s.) ; un troisième état, consécutif aux sinistres du xve s., correspond à une surélévation du niveau de sol lors de l’aménagement d’une nouvelle sacristie. Le quatrième état, daté de la période moderne, correspond à l’aménagement d’un passage entre cette aile orientale et le transept sud, au moyen d’un corridor qui pourrait être une conséquence de l’arrivée des cisterciens à Abondance. Le cinquième état correspond aux restaurations qui ont eu lieu après l’incendie de 1728 et qui consistent en une réorganisation générale des circulations entre aile orientale et abbatiale.

4Concernant l’église, il a été formellement prouvé qu’un bas-côté sud se trouvait entre la nef et la galerie nord du cloître. Aucune trace de bas-côté nord n’a pour l’instant été retrouvée. Ce type d’exemple se retrouve dans les monastères augustiniens de Grande-Bretagne et dans les couvents de mendiants. L’organisation du transept sud et des circulations en hauteur a également été précisée. Un premier phasage peut-être esquissé : le premier état correspond probablement à une imposante église de plan bernardin composée d’une longue nef centrale équipée d’un jubé, d’un chevet plat, mais d’un seul bas-côté sud. Le second état, daté du xiiie s., pourrait correspondre à un embellissement et à un agrandissement de l’église au moyen d’un nouveau chevet développé et d’une grande tour à l’entrée de l’église. Le troisième état correspond aux restaurations faisant suite aux sinistres du xve s., qui modifient l’apparence de la nef et du bas-côté sud et impactent les circulations avec le carré claustral ; le quatrième état correspond aux aménagements de la période moderne, probablement représentée par la chapelle latérale Saint-Bernard et la tribune du chœur d’hiver dont les vestiges sont conservés dans le transept sud. Le dernier état, correspondant aux suites de l’incendie de 1728, consiste en un réaménagement global de la partie sud de l’église en lien avec les travaux dans l’aile orientale.

5Ce phasage nécessite pourtant d’être retravaillé, tant les données fournies par les relevés du bâti ont été nombreuses. L’opération a en tout cas mis en avant la faiblesse des connaissances sur l’abbaye d’Abondance et le nombre important de reprises qui ont eu lieu.

Fig. 1 – Mur oriental de l’aile est du carré claustral (actuelle sacristie)

Fig. 1 – Mur oriental de l’aile est du carré claustral (actuelle sacristie)

Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).

Fig. 2 – Contrefort 5066 et intérieur de la porte 5061

Fig. 2 – Contrefort 5066 et intérieur de la porte 5061

Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).

Fig. 3 – Mur M 3002

Fig. 3 – Mur M 3002

Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Mur oriental de l’aile est du carré claustral (actuelle sacristie)
Crédits Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91789/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 799k
Titre Fig. 2 – Contrefort 5066 et intérieur de la porte 5061
Crédits Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91789/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 247k
Titre Fig. 3 – Mur M 3002
Crédits Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/91789/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sidonie Bochaton, « Abondance – Abbaye : l’église et l’aile orientale » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/91789

Haut de page

Auteur

Sidonie Bochaton

Université Lumière Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sidonie Bochaton

Université Lumière Lyon 2

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search