Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201674 – Haute-SavoieSeyssel – La Prairie est

2016
74 – Haute-Savoie

Seyssel – La Prairie est

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Alan Mac Carthy

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Mac Carthy A. 2016 : Seyssel, La Prairie est (Haute-Savoie), rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Ce diagnostic archéologique, qui a été réalisé en début du mois de janvier 2016, concerne un futur lotissement situé en zonage archéologique. L’emprise est située à 600 m du rive gauche du Rhône, sur un terrain d’abord en forte pente, qui ensuite s’atténue en plusieurs replats étagés. Les vestiges d’un vaste établissement romain repéré dans les années 1970 sont situés à 200 m du projet, en bas de pente. 30 sondages ont été ouverts, ce qui représente 7,4 % de la surface du terrain.

2D’après l’étude géomorphologique, on remarque que la dynamique des versants au cours de l’Holocène a conditionné les formations superficielles, et que la topographie, assez régulière de surface, cache des vallonnements dans le substrat morainique argileux et imperméable. Les ruissellements en pente ont déposé d’épaisses couches de colluvions dans ces dépressions. Cette morphologie du terrain et cette stratigraphie expliquent l’humidité du secteur. Un dense réseau de drains témoigne de la gestion des circulations de l’eau à l’époque récente. Cette humidité, couplée avec des mauvaises conditions météorologiques, a ainsi rendu la lecture du terrain difficile.

3Nous avons pu observer que des limons argileux, succédant immédiatement à la moraine, correspondent à un sol holocène, et que les tessons recueillis témoignent d’une fréquentation à une époque protohistorique indéterminé. Ces niveaux s’accumulent dans la pente dans les dépressions affectées par l’hydromorphie, et il reste difficile de se prononcer sur leur caractère « en place ».

4Sur la partie de l’emprise en haut de la pente, une fréquentation à l’époque antique est matérialisée par une fosse (fig. 2), et par deux lits de galets composés de cailloutis et de fragments de tegulae et de terres cuites architecturales, qui semblent dessiner un chemin, enfoui sous 1 m de colluvions.

Fig. 1 – Localisation du diagnostic sur le cadastre actuel au 1/2000e

Fig. 1 – Localisation du diagnostic sur le cadastre actuel au 1/2000e

DAO : W. Widlak (Inrap) ; source : cadastre.gouv.fr

Fig. 2 – Fosse antique

Fig. 2 – Fosse antique

Cliché et DAO : A. Gaillard, W. Widlak (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Bertrandy et al. F. 1999 : Carte Archéologique de la Gaule : la Haute-Savoie (74), Paris, Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation du diagnostic sur le cadastre actuel au 1/2000e
Crédits DAO : W. Widlak (Inrap) ; source : cadastre.gouv.fr
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92175/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 266k
Titre Fig. 2 – Fosse antique
Crédits Cliché et DAO : A. Gaillard, W. Widlak (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92175/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 194k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alan Mac Carthy, « Seyssel – La Prairie est » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/92175

Haut de page

Auteur

Alan Mac Carthy

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Alan Mac Carthy

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search