Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201674 – Haute-SavoieCirculations et occupations de la...

2016
74 – Haute-Savoie

Circulations et occupations de la montagne sur le territoire de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval : l’alpage de Sales

Prospection thématique (2016)
Responsable d’opération : Christophe Guffond

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Département de la Haute-Savoie

Guffond C. 2016 : Circulations et occupations de la montagne sur le territoire de Sixt : l’alpage de Sales (Sixt-Fer-à-Cheval, Haute-Savoie), rapport d’opération archéologique, Annecy, UAPB, Conseil départemental de la Haute-Savoie, 2 vol.

Texte intégral

1À partir de 2014, une approche documentaire couplée à une prospection thématique ont permis de mettre en évidence l’intérêt tout particulier de l’alpage de Sales sur le territoire de l’actuelle commune de Sixt-Fer-à-Cheval. Les nombreux vestiges d’aménagements liés aux parcours et occupations de la montagne en font un sujet d’étude de choix.

2La vallée de Sales (environ 1 700 ha) offre l’intérêt d’une unité géographique, relevant du bassin versant de la haute vallée du Giffre. Assez élevé en altitude (de 1 800 à 2 700 m), il est aujourd’hui accessible par cinq entrées (dont trois cols) ; seule une l’est naturellement pour les animaux,

3Connu par les textes dès les environs de 1200, Sales ne fait pas partie de la donation initiale à l’abbaye de Sixt, fondée vers 1140 et relevant de l’ordre des Chanoines réguliers de Saint-Augustin. Cet alpage vient compléter sensiblement le domaine de l’abbaye à partir du xiiie s. Véritable marche territoriale, confinant avec les terres de Passy appartenant aux comtes de Genève ou avec celles de Samoëns, relevant des Faucigny, Sales est un espace parcouru et partiellement en partage.

4Vraisemblablement tenue en direct par l’abbaye, dans un premier temps, puis concédée (par albergement) à un groupe de communiers habitant Sixt à partir de 1418, cette montagne est exploitée essentiellement à des fins pastorales. La richesse remarquable des documents d’archives concernant Sales permet de saisir finement l’évolution juridique des droits qui la régissent au long des siècles, servant l’interprétation des vestiges.

5Une campagne de prospection thématique, engagée en 2014, permet, à la fin d’année 2016, de recenser 84 structures aménagées visibles en surface, alors même que l’intégralité de l’alpage n’a pas encore été abordée. En parallèle à cette prospection, deux ruines de bâtiments (14,5 x 8,2 m et 11,2 x 6,5 m), au milieu d’un ensemble plus étendu intégrant la chapelle de Sales (bénéficiant d’une fondation en 1616) au lieu-dit la Croix de Sales, ont fait l’objet de sondages et de fouilles archéologiques. Les éléments mobiliers confortés par des datations radiocarbone (sur deux os de faune pris dans les niveaux de construction : Lyon-12572 (GrA) : 865 ± 30 BP = 1047 à 1255 apr. J.‑C. et Lyon-12573 (GrA) : 675 ± 30 BP = 1271 à 1391 apr. J.-C) confirment la suspicion d’une implantation médiévale. La campagne de 2016 a également renseigné le mode de construction du bâtiment I (plancher sur lambourdage) et son développement (au moins deux phases de construction).

6L’intérêt archéologique des vestiges de la Croix de Sales motive la poursuite des recherches sur ce qui semble être un ancien groupement d’habitations saisonnières. L’actuel hameau des chalets de Sales à 300 m au sud reste, pour sa part, à aborder dans le cadre de la prospection.

Fig. 1 – Au premier plan, le bâtiment I de la Croix de Sales en cours de fouille

Fig. 1 – Au premier plan, le bâtiment I de la Croix de Sales en cours de fouille

Cliché : C. Guffond (UAPB, département de la Haute-Savoie).

Fig. 2 – L’un des passages aménagés pour le déplacement des bêtes sur l’alpage

Fig. 2 – L’un des passages aménagés pour le déplacement des bêtes sur l’alpage

Ici : l’accès aux Salamanes.

Cliché : L. Benoit.

Fig. 3 – Le secteur de la Croix de Sales

Fig. 3 – Le secteur de la Croix de Sales

Cliché : L. Ceci (UAPB, département de la Haute-Savoie).

Haut de page

Bibliographie

Guffond C. 2013 : Sixt-Fer-à-Cheval, Abbaye, communautés et circulation sur le territoire de Sixt (sondage 2012 à 2013), Annecy, UAPB, Conseil départemental de la Haute-Savoie.

Guffond C. 2015 : Abbaye, communautés et circulation sur le territoire de Sixt, Sixt-Fer-à-Cheval, opération 2014, rapport d’opération archéologique, Annecy, UAPB, Conseil départemental de la Haute-Savoie.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Au premier plan, le bâtiment I de la Croix de Sales en cours de fouille
Crédits Cliché : C. Guffond (UAPB, département de la Haute-Savoie).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92183/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 255k
Titre Fig. 2 – L’un des passages aménagés pour le déplacement des bêtes sur l’alpage
Légende Ici : l’accès aux Salamanes.
Crédits Cliché : L. Benoit.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92183/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Titre Fig. 3 – Le secteur de la Croix de Sales
Crédits Cliché : L. Ceci (UAPB, département de la Haute-Savoie).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92183/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 299k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Guffond, « Circulations et occupations de la montagne sur le territoire de la commune de Sixt-Fer-à-Cheval : l’alpage de Sales » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 30 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/92183

Haut de page

Auteur

Christophe Guffond

UAPB, Unité archéologie et patrimoine bâti, Conseil départemental de la Haute-Savoie

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Guffond

UAPB, Unité archéologie et patrimoine bâti, Conseil départemental de la Haute-Savoie

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search