Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201642 – LoireMably – Zac de la Tuilerie

2016
42 – Loire

Mably – Zac de la Tuilerie

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Vincent Georges

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Georges V. 2016 : Mably (Loire, Auvergne-Rhône-Alpes) Zac des Tuileries, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Les observations archéologiques réalisées concernent d’abord la découverte d’une double ligne d’ornières, caractéristique d’une desserte locale. Le tracé mis en évidence se situe dans le prolongement de vestiges identiques retrouvés en 2014 lors d’un diagnostic à la Demi-Lieue (Georges 2015), quelques centaines de mètres plus au sud. À cet endroit, l’abondant mobilier archéologique des ornières avait permis de donner un terminus post quem correspondant à la période de La Tène D1.

2Sur le présent nouveau diagnostic, le cheminement est en association, au moins spatialement, avec un ensemble cohérent de vestiges funéraires. Ce dernier comprend une tombe isolée, à laquelle s’ajoutent cinq autres creusements contenant également, en moindre quantité, des restes de charbons de bois qui se sont révélés être très exactement de même nature. L’étude anthracologique partielle révèle une essence particulière, du vieux chêne majoritairement, fraîchement coupé, en l’absence totale d’indices carpologiques (étude M. Cabanis).

3Ces dernières correspondances indiquent, qu’indépendamment de leur voisinage immédiat, ces structures sont liées par une, sinon plusieurs, mises à feu de même nature.

4Une fenêtre de décapage ainsi qu’un doublement des sondages dans un large périmètre de 1 000 m2 ont permis d’isoler cet ensemble archéologique. La tombe proprement dite comporte un vase ovoïde, partiellement non conservé en partie sommitale, placé au centre d’un creusement quadrangulaire d’une cinquantaine de centimètres de côté. Son contenu sédimentaire, distinct du reste de la tombe, comportait un étagement de fragments osseux humains se rapportant à au moins un adulte ou un adolescent. Le niveau inférieur reposait à même le fond de l’ossuaire. Le vase ovoïde a plausiblement été fracturé sur sa partie supérieure, avant d’y introduire les ossements sélectionnés sur le bûcher. La perforation grossièrement quadrangulaire du fond concave semble bien avoir une origine intentionnelle, sans rapport avec le fort état de dégradation des parois, du fait que la fibule retrouvée presque accolée au vase a subi, elle aussi, une dégradation par fracturation. Cet élément de parure en fer est attribuable à une période chronologique comprise entre 60 et 25 av. J.‑C. (étude S. Bigot). Le reste des résidus du bûcher se présente sous la forme de divers clous épars au sein du creusement quadrangulaire et d’au moins trois autres individus céramiques, illustrés uniquement par des fragments de panses brûlés (étude K. Giry). Aux angles de la structure, de légers surcreusements sub-circulaires d’une dizaine de centimètres de diamètres suggèrent l’existence d’un petit édifice funéraire aménagé en bois et destiné à recueillir l’ossuaire.

5Cette découverte funéraire attribuée à la période de La Tène D2 s’inscrit d’excellente manière avec le prolongement des ornières de voiries identifiées 200 m plus au sud à la Demi-Lieue en 2014. Rappelons qu’à cet endroit des poches de mobiliers archéologiques de La Tène D1 (étude K. Giry) comblaient les ornières, si bien que ce point crucial avait permis de proposer une origine protohistorique à cet espace de circulation. Si les sondages archéologiques conduits au lieu-dit Les Tuileries à Mably n’ont pas permis de retrouver du mobilier protohistorique, ou tout autre artefact, la découverte de la tombe est de nature à conforter le rattachement de cette voirie à la fin de la Protohistoire, au cours de La Tène D.

Fig. 1 – Localisation de l’emprise du diagnostic

Fig. 1 – Localisation de l’emprise du diagnostic

Avec l’indication du zonage en six zones et des sondages effectués sur la zone avec l’implantation des sondages de diagnostics réalisés en 2015.

DAO : V. Georges, N. Saadi (Inrap).

Fig. 2 – Profils céramiques des structures 1016.2 (sépulture), 1016.4 et 3010.1

Fig. 2 – Profils céramiques des structures 1016.2 (sépulture), 1016.4 et 3010.1

Dessins : V. Georges, K. Giry (Inrap).

Fig. 3 – Tombe 1016.2

Fig. 3 – Tombe 1016.2

Avec la concentration charbonneuse superficielle sous décapage après nettoyage (effacement partiel dans la quart sud-est par rapport au périmètre perçu sous décapage).

Clichés : V. Georges (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Georges V. 2015 : Mably (Loire, Rhône-Alpes) zone Demi-Lieue nord, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation de l’emprise du diagnostic
Légende Avec l’indication du zonage en six zones et des sondages effectués sur la zone avec l’implantation des sondages de diagnostics réalisés en 2015.
Crédits DAO : V. Georges, N. Saadi (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92419/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 305k
Titre Fig. 2 – Profils céramiques des structures 1016.2 (sépulture), 1016.4 et 3010.1
Crédits Dessins : V. Georges, K. Giry (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92419/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Titre Fig. 3 – Tombe 1016.2
Légende Avec la concentration charbonneuse superficielle sous décapage après nettoyage (effacement partiel dans la quart sud-est par rapport au périmètre perçu sous décapage).
Crédits Clichés : V. Georges (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92419/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 336k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vincent Georges, « Mably – Zac de la Tuilerie » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/92419

Haut de page

Auteur

Vincent Georges

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Georges

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search