Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201643 – Haute-LoireAurec-sur-Loire – Château

2016
43 – Haute-Loire

Aurec-sur-Loire – Château

Sondage (2016)
Responsable d’opération : David Jouneau

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Archeodunum SAS

Jouneau D. 2016 : Région Auvergne-Rhône-Alpes, département de la Haute-Loire (43) : Aurec-sur-Loire, château d’Aurec-sur-Loire, étude archéologique préalable, Chaponnay, Archeodunum.

Texte intégral

1Riche d’un exceptionnel patrimoine, la commune d’Aurec-sur-Loire a pour ambition de réhabiliter le château dont elle est devenue propriétaire en 2000. Une étude architecturale et patrimoniale a donc été menée, dans la continuité des études et restaurations engagées depuis la fin des années 1990. Parallèlement à l’analyse des élévations, une étude des planchers a été réalisée (É. Bouticourt).

2Les premières observations permettent de distinguer au moins sept phases de constructions. Le château s’est développé autour d’une tour quadrangulaire, vraisemblablement adossée à l’enceinte urbaine, antérieure au xive s. À cette période, un premier corps de logis est construit contre le flanc oriental de la tour et le long de la courtine. Un important programme architectural est ensuite amorcé, probablement au xve s., pour s’achever dans le premier tiers du xvie s. : deux corps de bâtiments, en retour d’équerre, sont construits autour d’une cour, sur laquelle donnent des galeries. L’angle sud-est de l’ensemble castral est doté d’une grosse tour circulaire, répondant à la tour carrée. Un groupe de bâtiments ferme la cour au nord, organisé autour d’une tour en forme de fer à cheval, dominant la place de l’église. La cour est fermée à l’ouest par une probable galerie, dans laquelle est aménagée une porte piétonne. La porte cochère a été détruite mais elle devait se situer à côté, au nord.

3Les bâtiments font ensuite l’objet de réfections ponctuelles. Le corps de bâtiment oriental est modifié au xviiie s., avec un rehaussement d’un étage et le percement de nombreuses baies. L’ensemble est mis au goût du jour au cours du Second Empire, et un parc est aménagé à l’emplacement des anciens fossés de la ville.

4Cette étude, si elle ne permet pas de préciser la chronologie ou l’organisation des bâtiments primitifs, pose les jalons pour une future étude archéologique de cet ensemble complexe.

Fig. 1 – Porte piétonne ouvrant sur la galerie sud de la cour

Fig. 1 – Porte piétonne ouvrant sur la galerie sud de la cour

Cliché : D. Jouneau (Archeodunum).

Fig. 2 – Galerie orientale de la cour, vue du nord

Fig. 2 – Galerie orientale de la cour, vue du nord

Cliché : D. Jouneau (Archeodunum).

Fig. 3 – Vue du mur ouest de la pièce 2.8, corps de bâtiment sud, deuxième étage

Fig. 3 – Vue du mur ouest de la pièce 2.8, corps de bâtiment sud, deuxième étage

Cliché : C. Collomb (Archeodunum).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Porte piétonne ouvrant sur la galerie sud de la cour
Crédits Cliché : D. Jouneau (Archeodunum).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92609/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre Fig. 2 – Galerie orientale de la cour, vue du nord
Crédits Cliché : D. Jouneau (Archeodunum).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92609/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Titre Fig. 3 – Vue du mur ouest de la pièce 2.8, corps de bâtiment sud, deuxième étage
Crédits Cliché : C. Collomb (Archeodunum).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92609/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 95k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Jouneau, « Aurec-sur-Loire – Château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/92609

Haut de page

Auteur

David Jouneau

Archeodunum

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Jouneau

Archeodunum

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search