Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201643 – Haute-LoireMonistrol-sur-Loire – Allée du Ch...

2016
43 – Haute-Loire

Monistrol-sur-Loire – Allée du Château

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Fabrice Gauthier

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Gauthier F. 2016 : Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes) allée du château, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Un diagnostic archéologique a été réalisé allée du château à la demande de la mairie de Monistrol-sur-Loire. L’emprise sondée est située sur un terrain sensible, entre le château construit au xive s. par les évêques du Puy et le bourg ancien de Monistrol. Il s’agit d’une allée bordée d’arbres, dans la perspective de la façade frontale du château. L’emprise totale de 2 900 m2 est en grande partie inaccessible (voirie, accès des habitants, réseaux de gaz, d’électricité, d’eau, réseaux de télécommunications…), ce qui ne laisse que 350 m2 pour les investigations archéologiques. Cette petite partie est constituée de deux bandes étroites (1,70 m de large à l’ouest et environ 3 m à l’est), et est située entre la voie centrale et les deux rangées d’arbres. Les quatre sondages réalisés ont permis des observations stratigraphiques et des découvertes de structures.

2Dans la partie haute, au sud-est, le premier sondage a permis la mise au jour d’un angle de construction maçonnée qui se poursuit sous l’actuelle voirie. Il s’agit d’une maçonnerie de blocs bruts de granite, agencés grossièrement et maçonnés avec un mortier de chaux maigre. Cette construction n’est pas antérieure au bas Moyen Âge, au regard des quelques tessons de céramique recueillis. Deux fosses, avec un diamètre respectif de 0,70 m et 1,20 m et dont le niveau d’ouverture est le terrain naturel (granite altéré), ont également été observées à proximité du mur. Elles sont comblées avec un sédiment argilo-sableux gris. L’une d’entre elle contenait quelques tessons du bas Moyen Âge. Ces quelques vestiges attestent d’une occupation qui a pris place entre le bas Moyen Âge et la mise en place d’une allée centrale, et qui a perduré sous la forme de la voirie actuelle.

3Plus au nord, deux niveaux de pavage de moellons de granite superposés sont conservés à 0,76 m et 1,08 m sous le sol actuel. D’après les tessons de céramiques présents dans les niveaux antérieurs, ces anciens sols peuvent être datés des xviiie-xixe s.

4Hormis ces structures, les sondages montrent l’accumulation « récent » de sédiment sur 2,40 m d’épaisseur. L’analyse de la stratigraphie et le mobilier conservé en contexte montrent que cet apport de terre, qui résulte en partie de phénomène de colluvionnement, n’est pas antérieur au xviie s. On peut au moins, à titre hypothétique, mettre en relation la mise en place récente de ces terres sous un mètre de remblais très récents avec les travaux entrepris par les évêques au xviie s. dans et autour du château, notamment lors de l’aménagement d’un vaste parc qui se développe au nord et à l’ouest du château.

Fig. 1 – Logs stratigraphiques des sondages 2, 3 et 4 et vues du sondage

Fig. 1 – Logs stratigraphiques des sondages 2, 3 et 4 et vues du sondage

Clichés et DAO : P. Combes, F. Gauthier (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Logs stratigraphiques des sondages 2, 3 et 4 et vues du sondage
Crédits Clichés et DAO : P. Combes, F. Gauthier (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/92818/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 850k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fabrice Gauthier, « Monistrol-sur-Loire – Allée du Château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/92818

Haut de page

Auteur

Fabrice Gauthier

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Fabrice Gauthier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search