Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201673 – SavoieChambéry – 10 place de l’Hôtel de...

2016
73 – Savoie

Chambéry – 10 place de l’Hôtel de Ville

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Daniel Parent

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Cette étude de bâti concerne un immeuble situé à Chambéry et localisé immédiatement à la limite du tracé, hypothétique, de la première enceinte.

2Une attention particulière a été apportée à la compréhension des niveaux, particulièrement « chahutés ». Le changement le plus spectaculaire est évidemment constitué par l’existence d’un étage « fantôme » au deuxième niveau. Celui-ci correspond en fait, pour moitié au faux plafond du premier étage et, pour moitié, à un vide laissé entre deux états de planchers. Ce dernier résulte du rehaussement du plancher du troisième étage, qui a été remonté d’environ 0,75 m, lors de la création d’une grande salle d’apparat à ce niveau. Le plancher du premier étage semble également avoir fait l’objet d’un rehaussement complet, puisque la base des piédroits d’une porte murée se situe plus bas que le plancher actuel. Un tel rehaussement pourrait correspondre à un état où le rez-de-chaussée actuel passe de statut du « cave » à celui d’espace commercial.

3La desserte de l’immeuble s’est probablement adaptée à ces modifications de niveaux : on note, dans le bâtiment situé à l’opposé dans la cour, la présence d’anciennes portes en vis-à-vis des portes aujourd’hui inclues dans les paliers de dessertes, ainsi que de corbeaux ayant pu soutenir des galeries en bois, qui correspondent à un système fréquent à Chambéry.

4Le plan triangulaire constitue une autre particularité du bâtiment étudié. Mais cette disposition provient en fait d’une division tardive de l’espace, avec la création d’un noyau central aveugle qui correspond à un triangle presque équilatéral. À l’origine, l’ensemble pouvait tendre vers une forme rectangulaire plus « classique », probablement empêchée, dès le départ, par des contraintes préexistantes. Celles-ci pourraient être de deux ordres : la présence d’un canal, qui, d’après les plans anciens, passait immédiatement au pied de la façade nord, et celle d’un axe de circulation, à l’ouest, encore en activité sous la forme d’une « allée », qui dessert la cour arrière de l’immeuble à partir de la rue de Lans. Ces deux contraintes sont d’ailleurs des caractéristiques récurrentes de l’urbanisme de Chambéry.

5D’un point de vue chronologique, le nœud premier (fin du Moyen Âge) est constitué par l’angle des murs nord et ouest et une porte à linteau sur coussinet, peut-être destinée à un accès par un escalier extérieur venant d’un terre-plein ménagé entre le mur et le canal, tel qu’il apparaît sur le « Plan des Canaux » (xviiie s.). Cet ensemble vient en appui contre le mitoyen à l’est, donc antérieur. Le plancher du premier étage se situe 0,25 m plus bas, et le rez-de-chaussée correspond alors à un niveau de caves. Un deuxième grand ensemble de travaux comprend la division de l’espace par la construction du mur de refend à l’origine de la forme triangulaire, le rehaussement du premier étage, la création de nouvelles ouvertures dans la façade nord, utilisant des éléments de baies à meneaux et traverse en remploi. Ces transformations ont pu avoir lieu à l’époque moderne (xviie-xviiie s.).

6La grande salle, ainsi que la loggia qui donne au bâtiment sa silhouette particulière, appartiennent à une phase de travaux assez récents (xixe s.), qui ont également entraîné le rehaussement du plancher du troisième étage et la création du niveau « fantôme » au deuxième étage.

7La charpente et la couverture présentent de très nombreuses transformations, où l’on peut au moins distinguer deux campagnes, la dernière correspondant à la mise en place de la loggia, avec des bois de sciage moderne s’appuyant sur une charpente plus ancienne, utilisant déjà des remplois, dont quelques éléments ont été datés du xviie s.

8Un quatrième temps pourrait avoir vu au siècle dernier (milieu xxe s.), la fermeture, de la terrasse au premier étage, avec une nouvelle transformation des ouvertures de la façade nord, et le cloisonnement des espaces, notamment dans la grande salle du troisième étage, pour la création des chambres d’hôtel.

Fig. 1 – Vue générale du bâtiment, avec ses ajouts successifs et sa forme triangulaire

Fig. 1 – Vue générale du bâtiment, avec ses ajouts successifs et sa forme triangulaire

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

Fig. 2 – Façade nord du bâtiment de la fin du Moyen Âge

Fig. 2 – Façade nord du bâtiment de la fin du Moyen Âge

DAO : D. Parent (Inrap).

Fig. 3 – Grenier : charpente modifiée pour la loggia

Fig. 3 – Grenier : charpente modifiée pour la loggia

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Bocquet S. 2009 : Chambéry, secteur des Halles (Savoie-Rhône-Alpes), Bron, Inrap.

Brondy R. 1988 : Chambéry, Histoire d’une capitale, Lyon-Paris, Presses universitaires de Lyon, CNRS.

Juttet F. 2005 : Chambéry, lecture d’une ville, Comp’Act.

Macabéo G. 2014 : Chambéry, 7 rue du Sénat de Savoie et rue Bonivard (Savoie, Rhône-Alpes), Bron, Inrap.

Parent D. 2015 : Chambéry, 10 rue de la Trésorerie (Savoie, Rhône-Alpes), Bron, Inrap.

Townley C. 1999 : Chambéry et les Chambériens : 1660-1792, Annecy-le-Vieux, Historic’one.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale du bâtiment, avec ses ajouts successifs et sa forme triangulaire
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93583/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 141k
Titre Fig. 2 – Façade nord du bâtiment de la fin du Moyen Âge
Crédits DAO : D. Parent (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93583/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 266k
Titre Fig. 3 – Grenier : charpente modifiée pour la loggia
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93583/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 123k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Parent, « Chambéry – 10 place de l’Hôtel de Ville » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 29 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/93583

Haut de page

Auteur

Daniel Parent

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Parent

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search