Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201669D – RhôneAnse – 141 et 167 route de Villef...

2016
69D – Rhône

Anse – 141 et 167 route de Villefranche

Opération préventive de diagnostic (2016)
Responsable d’opération : Stéphane Brouillaud

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Brouillaud S. 2016 : Anse (Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes) 141 et 167 route de Villefranche, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Le projet, qui consiste en la construction d’immeubles d’habitation, est localisé dans le quartier Saint-Romain, secteur du village d’Anse particulièrement sensible. L’emprise concernée est mitoyenne du parc de la Roseraie, dans lequel des tombes gallo-romaines furent mises au jour au xixe s. En outre, elle se trouve à quelque 150 m du chemin Boussardi, où des tombes du haut Moyen Âge furent découvertes dans les années 1990.

2Les contraintes ont été nombreuses pour implanter les sondages, dans la mesure où, sur les parcelles concernées, deux maisons sont encore occupées par leurs propriétaires, le promoteur ne les ayant pas encore acquises lors du diagnostic. L’une d’entre elle est une propriété beaujolaise typique, avec un parc paysager et de nombreuses infrastructures. Celle-ci sera conservée en l’état dans le projet.

3À l’issue de notre diagnostic, quatre sondages ont pu être implantés, dans lesquels treize tombes à inhumation ont été découvertes à 1,20 m de profondeur en moyenne. Les limites de la nécropole sont artificielles. Elles sont représentées au nord et à l’ouest par le chemin de la Roseraie, à l’est par la route de Villefranche et, au sud, par la maison beaujolaise. On peut donc présager que la nécropole s’étend au-delà.

4Toutes les tombes sont orientées est-ouest. L’une d’elles a été fouillée intégralement, selon la technique et le protocole utilisés en anthropologie funéraire. Aucun mobilier datant n’a été trouvé dans les comblements des tombes ou dans les couches de colluvions. Seule la présence de tegulae sur chant faisant office de calage a pu être repérée dans certaines inhumations. Si ces tegulae apportent un élément de datation, celui-ci reste flou, car ce type de terre cuite architecturale a pu être réutilisé au haut Moyen Âge. C’est pourquoi une analyse de datation radiocarbone a été demandée.

5Le seul élément de datation que l’on possède a été découvert dans le sondage le plus septentrional. Il s’agit de trois fragments de céramique grise, datée entre le ixe et le xie s., et issus d’une couche de démolition d’un mur, dont la fondation est encore en place. Ce mur, situé en limite d’emprise, semble avoir perforé la couche dans laquelle est installée la nécropole.

Fig. 1 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage 2

Fig. 1 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage 2

Clichés et DAO : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).

Fig. 2 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage

Fig. 2 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage

Clichés et DAO : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).

Fig. 3 – Vue zénithale de la sépulture SP1

Fig. 3 – Vue zénithale de la sépulture SP1

Cliché : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Béal J.-C., Coquidé C., Tenu R. 2013 : Ludna et Asa Paulani, deux étapes antiques du Val de Saône sur la route de Lyon, DARA, 39, Lyon, Alpara.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage 2
Crédits Clichés et DAO : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93784/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 244k
Titre Fig. 2 – Relevé des vestiges, photographies et séquence stratigraphique du sondage
Crédits Clichés et DAO : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93784/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 285k
Titre Fig. 3 – Vue zénithale de la sépulture SP1
Crédits Cliché : S. Brouillaud, J. Faletto (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/93784/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 283k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Brouillaud, « Anse – 141 et 167 route de Villefranche » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 26 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/93784

Haut de page

Auteur

Stéphane Brouillaud

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphane Brouillaud

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search