Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201638 – IsèreVienne – Abbaye Saint-André-le-Haut

2016
38 – Isère

Vienne – Abbaye Saint-André-le-Haut

Fouille programmée (2016)
Responsable d’opération : Anne Baud
Notice rédigée avec Anne Flammin et Monique Zannettacci

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Lumière Lyon 2

Baud A., Flammin A., Zannettacci M. 2016 : Vienne (Isère) église Saint-André-le-Haut, rapport de fin d’opération, 2 vol.

Texte intégral

1L’opération archéologique de 2016 n’a pas permis de déterminer le plan de la nef de l’oratoire tardo-antique comme nous l’avions espéré, en raison des nombreuses sépultures médiévales et modernes qui ont largement détruit les maçonneries anciennes. Néanmoins, les niveaux atteints dans ce secteur montrent que le lieu a été précédemment occupé par des installations ou constructions tardo-antiques (chauffages par hypocauste et structures maçonnées), mettant en évidence la continuité de l’occupation entre le ier et les ve-vie s. pour les phases antiques. Ces dernières données permettent d’affiner le contexte d’installation de l’oratoire. Celui-ci constitue encore cette année l’unique élément témoignant d’une occupation religieuse dans ce lieu pour la période tardo-antique. Concernant l’implantation monastique rapportée par les sources textuelles, aucune trace matérielle n’existe, en effet, avant le xie s. Ce constat pose naturellement la question de l’installation primitive des moniales. Les différents états de l’église et du cloître sont mieux cernés, surtout à partir des années 1200. En revanche, les états correspondant au xie s. s’avèrent plus complexes, puisqu’on suppose aujourd’hui deux phases de construction pour le xie s. Dans l’état actuel des recherches, une analyse plus poussée de la crypte s’avère essentielle afin de déterminer l’existence d’une première abside. La confirmation d’un édifice accolé au mur nord de l’église pose la question de l’organisation claustrale au xie s., lorsque les moniales de Saint-Césaire d’Arles réforment l’abbaye à la demande de Rodolphe III et de sa femme Ermengarde. Le cimetière monastique (tombes privilégiées) des xie-xiie s. est clairement rassemblé dans la galerie orientale, la seule attestée à ce jour. Enfin, les recherches ont porté sur le xviie s. La reprise de la documentation archéologique a permis de faire le point sur cet état moderne. Un nouveau plan a été commencé et les études de bâti poursuivies, notamment à travers un relevé pierre à pierre des élévations. Dans la nef de l’église abbatiale, la fouille du cimetière paroissial a permis d’avancer sur cette problématique.

Fig. 1 – Vue d’ensemble de la partie sud du secteur 2 en cours de fouille

Fig. 1 – Vue d’ensemble de la partie sud du secteur 2 en cours de fouille

Cliché : équipe de fouille.

Fig. 2 – Relevé des vestiges antiques et tardo-antiques

Fig. 2 – Relevé des vestiges antiques et tardo-antiques

DAO : équipe de fouille.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue d’ensemble de la partie sud du secteur 2 en cours de fouille
Crédits Cliché : équipe de fouille.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97579/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 407k
Titre Fig. 2 – Relevé des vestiges antiques et tardo-antiques
Crédits DAO : équipe de fouille.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97579/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 118k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Baud, Anne Flammin et Monique Zannettacci, « Vienne – Abbaye Saint-André-le-Haut » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 26 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/97579

Haut de page

Auteurs

Anne Baud

Université Lumière Lyon 2

Articles du même auteur

Anne Flammin

CNRS

Articles du même auteur

Monique Zannettacci

Ville de Vienne

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Anne Baud

Université Lumière Lyon 2

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search