Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201638 – IsèreVienne – Conteneurs enterrés, rue...

2016
38 – Isère

Vienne – Conteneurs enterrés, rue Testé du Bailler

Fouille préventive (2016)
Responsable d’opération : Daniel Frascone

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Frascone D. 2017 : Vienne (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) conteneurs enterrés rue Testé du Bailler, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1L’opération de fouille réalisée à l’emplacement de futurs containers enterrés consistait en un carré de 4 à 5 m de côté décaissé sur une profondeur approximative de 3 m. Une vaste fosse, sans doute liée à la récupération et au remblaiement d’une cave ou d’un couloir de cave moderne (dont un mur très arasé a été retrouvé en fond de fouille), au niveau des vestiges de sol romain, a perturbé l’ensemble des niveaux antérieurs.

2En limite sud de la fouille, un mur romain était conservé sur 1,80 m d’élévation et 3,20 m de longueur. Il forme un retour, à l’est, vers le sud, sous la berme. Sa construction est essentiellement constituée de petits moellons de granit grossièrement équarris de 0,10 m de hauteur et 0,10 à 0,20 m de longueur, mais, à la base, près de l’angle, des blocs calcaires de grande dimension, dont le plus gros mesure 0,70 m de côté, ont été utilisés, peut-être en réemploi. Les restes d’un enduit de tuileau sont visibles sur la base de la partie uniquement aménagée en moellons, à l’ouest, sur une hauteur approximative de 0,70 m. Ce tuileau vient s’appuyer contre le ressaut de fondation du mur, ressaut qui affleure au même niveau qu’un dallage de grosses pierres de choin de Fay. Sous ce dallage, un collecteur d’assez grande dimension suit une orientation en S. Ce collecteur est installé dans un niveau de remblai contenant un nombre important de fragments de céramique, notamment d’amphores de type Dressel 1, permettant de suggérer une chronologie de La Tène finale, voire du début de la période augustéenne. Le comblement du caniveau recèle pour sa part des tessons de céramique semblant également favoriser une datation augustéenne.

3Des phases de récupération sont matérialisées notamment par de grandes fosses empierrées, localisées plutôt à l’est de la fouille et pouvant correspondre au démantèlement partiel des maçonneries antiques. Le mobilier issu de ces fosses est datable des iiie-ive s. Les pierres du dallage conservent des négatifs permettant de suggérer la présence, près du mur, d’un aménagement en élévation, probablement une fontaine, un socle.

4La mention de la récupération, en 1855, lors de la destruction d’une maison à l’angle de la rue Marchande et de la place de la Boucherie (ancien nom de la rue Testé du Bailler), d’une inscription dédicacée par les Viennois au consul Caius Bellicus Calpurnius Torquatus pourrait également avoir un lien avec ces aménagements. Ces possibles éléments du piédestal d’une éventuelle statue pouvaient avoir été disposés en face d’une fontaine, au croisement de deux rues antiques.

Fig. 1 – Coupe sud de la fouille

Fig. 1 – Coupe sud de la fouille

DAO : B. Rambault, D. Frascone, A. Pioger (Inrap).

Fig. 2 – Extrémité est du mur M9 et le mur M10 repartant vers le sud

Fig. 2 – Extrémité est du mur M9 et le mur M10 repartant vers le sud

Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).

Fig. 3 – Vue générale de l’emprise en cours de fouille

Fig. 3 – Vue générale de l’emprise en cours de fouille

On peut voir les dalles en place et les négatifs de celles récupérées.

Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).

Fig. 4 – Dalle de pavement sur laquelle sont présentes des traces d’ancrage et une inscription piquetée « SOC. »

Fig. 4 – Dalle de pavement sur laquelle sont présentes des traces d’ancrage et une inscription piquetée « SOC. »

Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Coupe sud de la fouille
Crédits DAO : B. Rambault, D. Frascone, A. Pioger (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97639/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 338k
Titre Fig. 2 – Extrémité est du mur M9 et le mur M10 repartant vers le sud
Crédits Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97639/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 246k
Titre Fig. 3 – Vue générale de l’emprise en cours de fouille
Légende On peut voir les dalles en place et les négatifs de celles récupérées.
Crédits Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97639/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 610k
Titre Fig. 4 – Dalle de pavement sur laquelle sont présentes des traces d’ancrage et une inscription piquetée « SOC. »
Crédits Cliché : équipe de fouille, B. Rambault (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97639/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 230k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Frascone, « Vienne – Conteneurs enterrés, rue Testé du Bailler » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 22 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/97639

Haut de page

Auteur

Daniel Frascone

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Frascone

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search