Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201574 – Haute-SavoieSixt-Fer-à-Cheval – Abbaye de Sixt

2015
74 – Haute-Savoie

Sixt-Fer-à-Cheval – Abbaye de Sixt

Sondage (2015)
Responsable d’opération : Sidonie Bochaton

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Lumière Lyon 2

Texte intégral

1Le site de l’abbaye augustinienne de Sixt, situé dans la commune de Sixt-Fer-à-Cheval, a bénéficié de nombreuses interventions archéologiques, suite à l’achat de la parcelle sud comprenant l’ancien bâtiment conventuel de l’abbaye par le Conseil départemental de la Haute-Savoie en 2000. Ces interventions ont été multiples : prospection géomagnétique sur la parcelle, analyses dendrochronologiques de la charpente, et, plus récemment, analyses du bâti et sondages dans le cadre du projet européen « Phénix ». Toutefois, ces interventions n’avaient concerné que la parcelle sud, tandis que la parcelle nord, propriété de la commune, demeurait non étudiée.

2L’étude du site, et plus particulièrement de cette parcelle, a été reprise en 2015 dans le cadre d’une thèse en archéologie du bâti médiéval dirigée par Anne Baud (université Lumière Lyon 2). En accord avec la municipalité de Sixt, un programme de trois sondages a été dressé, afin de compléter les données fournies par les études précédentes. Ce premier sondage a été implanté à l’angle du mur sud du chevet de l’abbatiale et du mur oriental de la sacristie, dans un espace anciennement construit. En témoignent deux arcades situées dans le parement intérieur du mur sud du chœur, ainsi que des départs de voûte dans l’actuelle sacristie.

3Les objectifs de ce sondage étaient multiples. Il s’agissait, premièrement, de connaître la stratigraphie de cette parcelle fouillée pour la première fois, mais qui a été perturbée dans les années 1990 par le creusement d’un drain le long des murs de l’église. Deuxièmement, un cimetière paroissial ayant été installé autour de l’église au xixe s., il s’agissait d’en évaluer la profondeur et la densité des sépultures. Enfin, concernant les vestiges archéologiques, le sondage avait pour but de délimiter avec précision l’emprise du bâtiment détruit, et, éventuellement, d’en définir la nature.

4Le drain a été creusé le long des murs jusqu’à une profondeur d’environ 1,40 m. Les sépultures contemporaines ont été découvertes à la même profondeur, et la plupart reposait directement sur un massif de maçonnerie, qui s’est avéré être le mur recherché. La fouille de ces sépultures a mis en évidence un nombre important de mobilier et d’objets religieux : chapelets, crucifix, médailles, pendentifs.

5Le mur trouvé correspond au niveau de fondation du bâtiment en partie détruit. Très proprement arasé, il est situé à environ un mètre sous le sol actuel de la sacristie. L’angle intérieur sud-est est arrondi. Aucun niveau de sol n’est conservé. La liaison entre ce mur et le mur médiéval du chevet n’a pas pu être observée, dans la mesure où ce dernier a été renforcé à une époque indéterminée, mais probablement suite à l’incendie de 1680.

6Le dégagement du mur de fondation a, en revanche, révélé un second cimetière plus ancien, et perturbé par la construction de ce mur. L’étude des archives modernes a permis d’identifier ce bâtiment comme une chapelle latérale, dont la construction remonte très probablement à la seconde moitié du xve s.

Fig. 1 – Le mur de fondation du bâtiment accolé au mur sud du chevet de l’abbatiale

Fig. 1 – Le mur de fondation du bâtiment accolé au mur sud du chevet de l’abbatiale

Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2), R. Chappaz Ortega.

Haut de page

Bibliographie

D’Agostino L. 2015 : Abbaye de Sixt. Les bâtiments conventuels, Lyon.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Le mur de fondation du bâtiment accolé au mur sud du chevet de l’abbatiale
Crédits Cliché : S. Bochaton (université Lumière Lyon 2), R. Chappaz Ortega.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/97979/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sidonie Bochaton, « Sixt-Fer-à-Cheval – Abbaye de Sixt » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 18 février 2021, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/97979

Haut de page

Auteur

Sidonie Bochaton

Université Lumière Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sidonie Bochaton

Université Lumière Lyon 2

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search