Navigation – Plan du site
1990

Valenciennes – Bibliothèque municipale

Responsable(s) des opérations : Philippe Beaussart
Notice rédigée par : Vincent Maliet

Entrées d’index

Chronologique :

Moyen Âge, Temps Modernes

Nature des opérations :

Sauvetage urgent (SU), Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1991 (SU) ; 1990 (SD)
Inventeur(s) : Beaussart Philippe

1La municipalité envisageait d’agrandir la bibliothèque, avec la création d’une médiathèque. Ce pôle culturel est implanté dans l’ancien collège des Jésuites [ (Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées), site B]. La cour extérieure a été excavée, dans le but de doter la structure de réserves supplémentaires.

2Lorsque la Compagnie de Jésus arriva à Valenciennes, au XVIe s., le pouvoir échevinal favorisa son développement. Pour répondre aux besoins des religieux, en l’absence d’espace conséquent disponible, il fallut se résoudre à expulser les occupants de plusieurs quartiers d’habitation en bordure de l’Escaut.

3Les sondages effectués ont permis de mettre en évidence une partie de la trame urbaine du secteur. Une cave de brasserie et des annexes de cette entreprise ont été identifiées en bordure d’une venelle s’achevant en impasse contre le fleuve. Le type de construction de la partie la plus ancienne s’apparente à une autre cave, explorée en 1987, place d’Armes. Cette structure remonte à la fin du XIIe s. ou au début du siècle suivant.

4Diverses modifications furent apportées : une seconde salle fut accolée à la plus ancienne dont on supprima l’accès ; percée à travers la muraille, une porte devait unir les deux salles. Cette adjonction, tardive, date du XVIe s. Également à cette époque, on réalisa une série de soupiraux, en briques, débouchant au niveau de la voirie. Des barreaux de fer, scellés au plomb, empêchaient d’éventuelles entrées indésirables...

5Les matériaux, des blocs de calcaire et de grès, pour l’essentiel, attirèrent la convoitise lors de la démolition. Le parement des murs fut arraché. Après comblement, on étala une strate d’argile afin d’utiliser l’espace en jardin.

6Les édifices actuels s’organisent sur la base d’un plan, non fermé. Ce dispositif originel fut ultérieurement complété par un corps de bâtiment, disparu depuis dans un incendie. La Compagnie de Jésus y hébergea ses élèves. Pour desservir les différents niveaux, une tourelle d’angle fut ajoutée. Elle abritait une volée d’escalier. On pouvait emprunter ce passage pour accéder également à une cave. La façade ancienne, contre laquelle s’appuya cette structure, se vit amputée d’une porte, d’une imposte et d’une fenêtre haute à meneaux. Ces ouvertures donnaient sur des salles de classes. Les lambris posés contre le mur protégèrent ces témoins, alors que l’on remodela complètement l’école...

7Vincent Maliet

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

Auteur(s) : Maliet, Vincent. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées
Crédits Auteur(s) : Maliet, Vincent. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/9869/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 162k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Maliet, « Valenciennes – Bibliothèque municipale », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nord-Pas-de-Calais, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/9869

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Maliet

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals