Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201501 – AinSaint-Vulbas, Sainte-Julie – Parc...

2015
01 – Ain

Saint-Vulbas, Sainte-Julie – Parc industriel de la plaine de l’Ain « PIPA », allée de Curebourse, Projet PRD

Opération préventive de diagnostic (2015)
Responsable d’opération : Sylvie Bocquet

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

2211785

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Localisé à l’extrémité septentrionale de la commune de Saint-Vulbas et empiétant sur une étroite bande sur le territoire communal de Sainte-Julie, le projet de création d’une plate-forme logistique dans le secteur nord du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) couvre une surface de 97 276 m2. Le terrain caractérisé par une topographie globalement plane est aujourd’hui dévolu à l’agriculture. 245 sondages, représentant une surface d’étude de 7 790 m2 (8,37 % de l’emprise du projet), ont été pratiqués selon une disposition en quinconce.

2Aucune structure ni aucun vestige archéologiques n’ont été observés dans ces tranchées. Le mobilier erratique s’avère plus qu’insignifiant, et il n’existe pas de traces anciennes d’une exploitation du territoire, de type agropastoral par exemple.

3D’un point de vue géomorphologique, l’opération apporte des données confirmant les processus de formations des paysages actuels, modelés à partir des dépôts fluvio-glaciaires de la terrasse de Blyes-Saint-Vulbas, eux-mêmes recouverts par des limons argileux, de couleur brun-rouge, issus de la pédogenèse.

4Force est cependant de constater la faiblesse du recouvrement sédimentaire, peu propice à la conservation d’éventuels vestiges. Les sondages plus profonds, où des témoins d’occupations auraient pu être piégés, restent également stériles.

5L’absence de traces d’anthropisation sur ces parcelles distantes d’environ 1,6 km des plus proches occupations connues (aux lieux-dits La Serre et Au Grand Champ) induit par conséquent une limite des territoires exploités par les habitants de Sainte-Julie ou de Saint-Vulbas, ne serait-ce que pour l’Antiquité, période la mieux cernée sur cette dernière commune.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvie Bocquet, « Saint-Vulbas, Sainte-Julie – Parc industriel de la plaine de l’Ain « PIPA », allée de Curebourse, Projet PRD » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 18 février 2021, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/99060

Haut de page

Auteur

Sylvie Bocquet

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvie Bocquet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search