Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201501 – AinVillars-les-Dombes – Rue de l’Agr...

2015
01 – Ain

Villars-les-Dombes – Rue de l’Agriculture

Fouille préventive (2015)
Responsable d’opération : Quentin Rochet

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Archeodunum SAS

Texte intégral

1La construction de 67 logements et d’un local artisanal à Villars-les-Dombes, sur les parcelles BR67 et BR68, a donné lieu à une opération d’archéologie préventive.

2Le site, d’une emprise de 1 200 m2, se situe dans le village actuel de Villars-les-Dombes, en périphérie immédiate du bourg médiéval. La poype, motte castrale et siège de la seigneurie médiévale des Villars, est située à quelques dizaines de mètres à l’est du site.

3La fouille a mis en évidence un espace périurbain occupé du xie s. au xiiis., ainsi qu’aux époques modernes et contemporaines. Les occupations médiévales sont caractérisées par des structures agricoles (silos fossoyés), des constructions sur poteaux et des activités de transformation (foyers successifs, scories métalliques, etc.). Ces vestiges témoignent des usages successifs d’un espace périurbain dont la fonction fluctue dans le temps.

4Le principal vestige de l’occupation médiévale est un important four de tuilier du début du xiiis. bénéficiant d’un bon état de conservation. Il se présente sous forme d’un four quadrangulaire de 4,30 m x 2,50 m, excavé et parementé d’adobe lié à l’argile, accompagné d’une fosse de travail excavée. Les deux fosses sont reliées par un alandier voûté, creusé en sape dans le terrain naturel. Les piles partiellement conservées, et les briques issues de l’effondrement du four permettent de restituer une sole en briques alternées. La production du four, dont témoignent de nombreux ratés de cuisson, est constituée de tuiles canal. Aucune autre structure de l’atelier de tuiliers de Villars n’a pu être mise en évidence dans l’emprise de fouille. Le four lui-même connaît un usage limité dans le temps, avant d’être abandonné et de voir sa fosse de travail partiellement recreusée pour servir de mare.

5L’occupation moderne et contemporaine témoigne de l’extension, tardive, du bourg de Villars-les-Dombes hors de ces fortifications médiévales. Ainsi, plusieurs bâtiments en pierre, maçonnés au mortier de chaux, ont-ils pu être identifiés pour la fin de la période moderne et le début de la période contemporaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Quentin Rochet, « Villars-les-Dombes – Rue de l’Agriculture » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 18 février 2021, consulté le 18 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/99108

Haut de page

Auteur

Quentin Rochet

Archeodunum

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Quentin Rochet

Archeodunum

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search