Navigation – Plan du site
2008

Chasseneuil-sur-Bonnieure – Route de Cellefrouin

Responsable(s) des opérations : Adrien Montigny
Notice rédigée par : Adrien Montigny

Entrées d’index

Chronologique :

Temps Modernes

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204510

Date de l'opération : 2008 (EX)
Inventeur(s) : Montigny Adrien (INRAP)

1Cette intervention de diagnostic archéologique résulte d’un projet de construction d’un ensemble résidentiel. Le projet envisagé consiste en la construction de six pavillons et d’une rue les desservant.

2Le bourg de Chasseneuil-sur-Bonnieure s’est développé sur une basse terrasse argile formée dans le lit de la Bonnieure, affluent du fleuve Charente. La vallée creusée par ce cours d’eau traverse des terrains tertiaires ou quaternaires formés d’argile sableuse à silex ainsi que des niveaux du secondaire. Ces derniers correspondent à calcaires fins, blancs ou jaunes, à silex appartenant au Bathonien ou au Bajocien.

3La parcelle concernée par le diagnostic se trouve en bordure du vallon formé par la Bonnieure. Sa partie orientale correspond à la basse terrasse où le bourg de Chasseneuil s’est développé. Ce relief s’abaisse d’environ 3 m de façon marquée pour atteindre le fond du vallon occupé par la Bonnieure.

4Cette commune possède des sites archéologiques de périodes diverses à des distances plus ou moins importantes de l’emprise du projet de construction concerné par ce diagnostic. Le principal site correspond probablement à l’importante nécropole du haut Moyen Âge qui se développe autour de l’église de cette ville.

5Ce cimetière qui se trouve à moins d’une centaine de mètres de l’emprise du diagnostic a fait l’objet d’une fouille partielle en 2000. Plusieurs sépultures contenaient un très riche mobilier wisigothique comportant divers en or et en argent. Les limites de cette nécropole restent encore méconnues.

6Au regard de la topographie et du plan de l’emprise, les sondages ont été réalisés dans l’axe de la parcelle, perpendiculairement à la pente naturelle. Au final, six sondages ont été ouverts couvrant une superficie totale de 221,43 m 2. Ces sondages ont porté sur des profondeurs minimales de 0,40 m pour ponctuellement atteindre 1,6 m.

7Les seules structures mises au jour correspondent à une base de muret en pierre et à un puits maçonné en moellons calcaires soigneusement taillés et calibrés. Ces deux éléments sont au plus tard datable de la période moderne.

8MONTIGNY Adrien

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Adrien Montigny, « Chasseneuil-sur-Bonnieure – Route de Cellefrouin », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/993

Haut de page

Responsable d'opération

Adrien Montigny

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals