Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France198959 – NordValenciennes – Rue d’Outreman

1989
59 – Nord

Valenciennes – Rue d’Outreman

Sauvetage urgent (1989)
Responsable d’opération : Philippe Beaussart
Notice rédigée avec Vincent Maliet

Texte intégral

Date de l'opération : 1989 (SU)
Inventeur(s) : Beaussart Philippe

1Le site considéré [ (Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées), site H] alors espace vert, devait faire l’objet d’une construction. L’examen des plans anciens et des documents d’archives a montré, à l’évidence, que le terrain recelait les vestiges du chœur d’un couvent de Dominicains.

2Lors de la pose de canalisations, dans une rue adjacente, on découvrait les bases d’un pilier de la nef ainsi que plusieurs sols en terre. Leur état de conservation s’avérait des plus satisfaisants.

3Les Frères Prêcheurs achevèrent le sanctuaire de leur première église avant 1259. À cette époque, un Chapitre général de l’Ordre se tint à Valenciennes. Aucune remarque particulière ne traite de l’architecture des lieux ; ils étaient en conformité avec la règle très stricte en vigueur.

4Avant la fin du siècle, pour accueillir les fidèles, ils repoussèrent les limites orientales du chœur et déplacèrent les stalles dans ce nouvel espace. Sans ressources, ils bénéficièrent de l’apport financier d’une famille importante. La branche cadette des comtes de Hainaut, non régnante, reçut en contrepartie l’autorisation de ménager des sépultures au sein des fondations des murs gouttereaux.

5Au-dessus des caveaux, une arcure surplombe de riches monuments funéraires. Deux gisants en pierre de Tournai, ceux d’un chevalier et d’une noble dame, échappèrent à la destruction lors de la Révolution. Le gisant masculin repose les mains jointes sur la poitrine. Des poignets, pendent les moufles de mailles qui se répartissent de part et d’autre de l’écu. Par-dessus la cotte, il porte un surcot sans manche. Aux épaules, des rainures obliques et des perforations signalent l’emplacement d’ailettes disparues.

6Un élément du socle retrouvé présente trois personnages, disposés sous arcatures. Seuls deux subsistent toujours. Il s’agit des ancêtres du seigneur défunt ; ils figurent en grande tenue héraldique. La polychromie apparaît nettement, avec les gueules, les azurs et les ors. Leurs patronymes se trouvent indiqués au-dessus de chaque personnage.

7D’autres fragments sculptés, de grande qualité, forment un ensemble homogène,représentatif de la fin du XIIIe s. ou du début du XIVe s. Au centre du sanctuaire,un quatrième caveau double se différencie de l'ensemble. Le chef de lignage y reposait dans une modeste construction. Inhumé d’abord à Leuze (Belgique), on en ramena la dépouille après la disparition de sa mère.

8Vincent Maliet

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

Auteur(s) : Maliet, Vincent. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées
Crédits Auteur(s) : Maliet, Vincent. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/9996/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 162k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Beaussart, Vincent Maliet, « Valenciennes – Rue d’Outreman » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/9996

Haut de page

Auteur

Vincent Maliet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Beaussart

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search