Navigation – Plan du site

La bibliothèque de Guillaume Budé

Luigi-Alberto Sanchi

Résumés

Avec le dépouillement du contenu érudit des cinq livres De Asse et partibus eius (1515 ; septième éd., 1541), qui s’ajoutent à celui des quelque vingt mille citations formant les Commentarii linguæ Græcæ (1529 ; éd. définitive, 1548), il est possible d’enrichir sensiblement la liste de livres de la bibliothèque intellectuelle de Guillaume Budé (1468-1540), dont une partie seulement est matériellement identifiée. Il en ressort un vaste tableau, certes à mettre à jour dès que le contenu des deux éditions d’Annotationes in Pandectas (1508 et 1526 ; éd. définitive, 1535) sera précisément connu, mais signalant déjà Budé comme un lecteur aussi vorace qu’encyclopédique, bon connaisseur des classiques mais surtout grand explorateur des textes ardus des grammairiens, des théologiens, des juristes, des agronomes et d’autres auteurs dits techniques.

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Voir Louis Delaruelle, Guillaume Budé. Les origines, les débuts, les idées maîtresses [1907], réimp (...)
  • 2 Voir Jean-François Maillard et al., « Guillaume Budé », dans La France des Humanistes. Hellénistes (...)
  • 3 Voir Luigi-Alberto Sanchi, Les Commentaires de la langue grecque. L’œuvre, ses sources, sa préparat (...)
  • 4 Budé, Opera, op. cit., t. III. Rappelons que l’on cite par ce titre une œuvre en deux livraisons : (...)
  • 5 Collection particulière, Genève, pour un total d’environ 1800 feuillets ; une reproduction est cons (...)

1Il y a presque un siècle, les fondateurs de la société parisienne d’édition « Les Belles Lettres » ont choisi de placer sous le nom de Guillaume Budé (1468-1540)1 la Collection des Universités de France, créée dans le but de proposer au public cultivé francophone des éditions critiques de toute la littérature grecque et latine accompagnées de traductions fiables. La double série de cette prestigieuse collection, toujours vivante, compte aujourd’hui des centaines de volumes ; elle est connue en France comme à l’international par l’appellation de « Collection Budé ». On ne saurait mieux dire : riche en manuscrits et imprimés des deux langues, la bibliothèque que Guillaume Budé a pu réunir au cours de sa vie correspond tout à fait à cette ambition universelle, comme on pourra le constater en lisant le présent abrégé, même si elle n’est pas à ce jour entièrement reconstituée2. Les études sur ses importants travaux philologiques, les Commentaires de la langue grecque (Commentarii linguæ Græcæ) et L’As et ses fractions (De Asse et partibus eius libri V)3 ont en effet permis de mieux cerner sa bibliothèque de travail, grâce aux citations fréquentes et très précises sur lesquelles Budé s’appuie. Car, s’il n’a pas été un collectionneur de manuscrits comme il en existera aux générations après la sienne, Budé a néanmoins cherché à se procurer le plus grand nombre possible d’auteurs anciens. Un dépouillement encore à venir de son premier chef-d’œuvre, les Annotations aux Pandectes (Annotationes in Pandectas)4, ainsi que du vaste ensemble d’excerpta réunis dans les sept carnets de lieux communs qui nous restent de Budé5, permettrait de parachever une liste déjà très nourrie.

  • 6 Omnia opera, op. cit., t. I, p. 362. Voir Monique-Cécile Garand, « Les copistes de Jean Budé (1430- (...)
  • 7 Voir Jean-François Maillard et al., « Georges Hermonyme de Sparte », dans La France des Humanistes. (...)
  • 8 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 125-130.

2Pour esquisser la composition de cette collection de livres, il faut d’abord rappeler qu’elle fut entamée par le père de Guillaume, Jean (dit Jean II) Budé – « librorum emacissimus » comme Guillaume le qualifie dans une lettre autobiographique6 – puisque celui-ci en a évidemment profité, du moins à ses débuts. Si les études de droit à Orléans justifient sa culture juridique et sa connaissance précise du corpus de Justinien (Institutes, Code, Pandectes), de la Glose d’Accurse et des usuels de l’époque en la matière, ses fréquentations d’humanistes le mettent bientôt en contact avec le maître de cette génération, Jacques Lefèvre d’Étaples, sans doute peu après le retour en France de celui-ci en 1492, et, par son intermédiaire, avec l’architecte et humaniste italien Giovanni Giocondo, qui fait partager aux auditeurs parisiens ses travaux sur Vitruve et sur Pline le Jeune. Entamé par Budé vers 1494, l’apprentissage de la langue grecque le rapproche d’abord du maître de grec et copiste Georges Hermonyme de Sparte, qui a aussi copié pour lui plusieurs manuscrits grecs de contenu classique et scripturaire7 et peut être la source de quelques lectures grecques supplémentaires, mais aussi de Janus Lascaris, illustre philologue, éditeur et diplomate qui a été ami de Budé, allant jusqu’à lui prêter une caisse de ses manuscrits grecs au contenu non précisé, et qui, résidant entre Milan et Venise, l’a aidé à acquérir des manuscrits et des éditions italiennes, comme en témoignent leurs échanges épistolaires8. Outre Lascaris, Budé a bénéficié d’au moins un autre relais dans la Cité des Doges : le jeune humaniste Lazare de Baïf, nommé ambassadeur à Venise de 1530 à 1534, lui a procuré un manuscrit grec d’Appien, comme Budé l’écrit dans le De Asse. Bien évidemment, Budé s’est aussi procuré les volumes de plusieurs auteurs latins, surtout Pline l’Ancien, central pour ses recherches dans le De Asse, dont il a étudié trois différents manuscrits, désormais identifiés, et au moins deux éditions imprimées.

3Mis à part ces cas bien documentés, il est aisé de montrer que Budé a été un grand acheteur de livres imprimés en Italie, en particulier de princeps grecques issues des presses aldines, mais aussi d’incunables d’auteurs latins classiques et patristiques, ou de versions latines humanistes d’œuvres grecques : ce sont là les bases de ses recherches linguistiques, philologiques et historiques sur l’Antiquité, sans oublier les « usuels » grammaticaux latins et grecs antiques ou médiévaux (Hésychius, Pollux, la Souda, les Étymologies d’Isidore de Séville ou les Derivationes d’Uguccione de Pise), en partie déjà identifiés, et les commentaires et encyclopédies qu’ont produits les humanistes du Quattrocento, en premier lieu les Castigationes Plinianæ et in Pomponium Melam d’Ermolao Barbaro, la Roma Triumphans de Biondo Flavio, le Cornu Copiæ de Niccolò Perotti, les Élégances de Laurent Valla et les Miscellanées d’Ange Politien, mais aussi les annotations de divers humanistes à des auteurs comme Juvénal, Suétone, Martial ou Valère Maxime.

  • 9 Voir ibid., p. 43-48.
  • 10 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XVIII-XXVIII.

4Guillaume Budé a donc été un lecteur vorace et tentaculaire qui, de plus, n’a pas cessé de revenir à ses classiques en préparant les nouvelles éditions de ses ouvrages érudits, comme le montrent les couches textuelles successives dont on peut faire état pour les Commentaires de la langue grecque (1529 et 1548, posthume)9 et surtout pour le De Asse : 1515, 1516, 1522, 1524, 1527, 1532 et 1541, posthume10. Dans la tentative de réunir les données acquises à ce jour, à notre connaissance, nous donnons ci-après le tableau des quelque deux cents volumes que Budé a possédés ou probablement utilisés, offrant un aperçu rapide de cette grande variété et du sérieux qui a caractérisé les travaux du grand humaniste parisien ; in fine, un index des auteurs.

Livres de Guillaume Budé ou étudiés par lui

  • 11 S’agissant des œuvres de poésie, il y a lieu de distinguer les extraits convoqués par Budé pour des (...)
  • 12 Autres abréviations employées ici : prob(ablement), éd(ition), E(dition)P(rinceps), m(anu)s(crit), (...)
  • 13 La pagination du De Asse à laquelle nous nous référons est celle de l’éd. Lyon, S. Gryphe, 1550-155 (...)
  • 14 Pour des renseignements complémentaires, voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 237-259 (réper (...)

Le présent tableau est articulé en huit sections, dont les six premières font alterner les domaines grec et latin, consacrées aux ensembles suivants : ouvrages médiévaux de grammaire et de lexicologie (I et II), œuvres classiques ou tardives en vers (III et IV)11 et en prose (V et VI), Écriture sainte et textes patristiques (VII) et littérature et érudition du viie siècle au Quattrocento (VIII). Un astérisque précède les quarante-six pièces identifiées à notre connaissance ; pour les textes de la bibliothèque de travail de Budé, reconstituée à travers les seules citations, les ouvrages érudits de Budé dont elles émanent sont donnés en sigles12 : Ann(otationes in XXIV Pandectarum libros), D(e) A(sse et partibus eius libri V)13, Comm(entarii linguæ Græcæ), Carnets (carnets autographes, numérotés de I à VII)14.

Ouvrages de grammaire et lexicologie grecques

1. Apollonius Dyscole, Syntaxe : Comm.

  • 15 Voir ibid., p. 68 et 158-159.

*2. Etymologicum Magnum : Paris, BnF, Rés. X. 63, Ἐτυμολογικὸν μέγα..., Venise, Z. Calliergis pour N. Vlastos, 1499, avec de fréquentes annotations de Budé, renvoyant notamment à Eustathe15.

*3. [Glossaires] : ms. Wien, ÖnB, Phil. gr. 285, copié par Hermonyme et annoté par celui-ci et par Budé ; contient plusieurs glossaires élémentaires, des gloses grammaticales, un lexique homérique, un opuscule de Manuel Moschopulus et un fragment de sa Métrique ; les f. 1-39 manquent.

  • 16 On trouve cette même grammaire de Moschopulus dans un ms. copié par Hermonyme et relié aux armes de (...)

*4. [Grammaires] : Paris, BnF, Rés. X. 490, Démétrius Chalcondyle, Ἐρωτήματα, Grégoire de Corinthe, Περὶ διαλέκτων, Manuel Moschopulus, Ἐρωτήματα, Milan, U. Scinzenzeler, c. 1493, avec d’abondantes annotations de Budé16.

5. Harpocration, Lexique des dix orateurs : DA, Comm.

6. Hésychius, Lexique : DA, Comm.

*7. Magister, Thomas, Choix de substantifs et verbes attiques : ms. Leyde, Univ. Bibl., Voss. gr., Fol. 71, copié par Hermonyme, qui attribue à Moschopulus la paternité de l’opuscule ; ajouts et corrections de Budé.

  • 17 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 158 (et 67-68).

*8. [Mélanges grammaticaux] : Paris, BnF, Rés. X. 25, Θησαυρός, κέρας Ἀμαλθείας καὶ κῆποι Ἀδώνιδος. Thesaurus cornucopiæ et Horti Adonidis, éd. Guarinus Camers, Venise, Alde, 1496. Volume réunissant, outre des listes, index et tableaux de conjugaison, plusieurs ouvrages grammaticaux, en particulier le traité Sur les dialectes (Περὶ διαλέκτων) de Grégoire de Corinthe, que Budé a abondamment annoté s’agissant de l’ionien17.

*9. [Opuscules grammaticaux] : ms. Turin, Bibl. Naz. Univ., IV. B. III. 9, copié par Hermonyme et entièrement annoté par Budé ; contient un glossaire anonyme De verborum significatione, des extraits du De figuris poeticis de Georges Chœroboscus, la De dictionum affectionibus de Manuel Moschopulus et le Choix de vocables attiques de Thomas Magister.

  • 18 Voir Joseph Quesnel, Catalogus Bibliothecæ Thuanæ, t. II, Hambourg, C. Liebezeit, 1704, p. 231.

10. Pollux, Onomasticon : (EP) Ὀνομαστικόν, Venise, Alde, 150218.

*11. Pollux (Ps.-), De cottidiana locutione, et épîtres diverses (gr., lat.) : ms. Paris, BnF, gr. 3049, copié par Hermonyme.

12. Souda [Suidas], Lexique : prob. (EP) Milan, 1499 ; DA, Comm.

Ouvrages de grammaire et lexicologie latines

13. Diomède, Ars Grammatica : Comm.

  • 19 Par exemple [Opera], Venise, B. Locatelli, 1497 (exemplaire consulté : Paris, BnF, Rés. X. 570), ou (...)

14. Priscien, œuvre, incluant l’opuscule De figuris numerorum et le Carmen de ponderibus et mensuris attribué à Remius Favinus (nom incertain) : au moins un imprimé19 ; DA.

15. Nonius Marcellus, De compendiosa doctrina : DA, Comm.

16. Uguccione de Pise, Derivationes : DA.

  • 20 Voir l’éd. Theodor Mommsen dans Heinrich Keil, Grammatici Latini, t. IV, Leipzig, 1864.

17. Valerius Probus, Notarum laterculi20 : DA.

Littérature grecque : œuvres en vers

18. Anthologie grecque : Comm. (« in Epigrammatis »).

19. Aristophane (et scholies) : prob. (EP) Venise, Alde, 1498 ; DA, Comm.

20. Ésope, Fables et autres auteurs : prob. Vita et Fabellæ Æsopi…, Venise, Alde, 1505 ; cette édition contenant, entre autres, le De natura deorum de Lucius Annæus Cornutus et 21. Les Hiéroglyphes d’Horapollon permettrait d’en expliquer les citations, respectivement dans Comm. et DA.

21. Euripide, Tragédies avec scholies : prob. éd. Venise, Alde, 1503 ; Comm.

  • 21 Voir l’ouvrage récent de Patrick Morantin, Lire Homère à la Renaissance. Philologie humaniste et tr (...)

*22. Homère, Iliade, Odyssée et scholies et corpus homérique : (EP) Princeton, Firestone Libr., Exl 2681. 1488 Q, Homère, Ποίησις ἅπασα, Florence, B. Nerlio, N. Nerlio, D. Damilas, 1488, t. I-II (I. : Ps.-Hérodote, Vie d’Homère ; Ps.-Plutarque, Homère ; Dion Chrysostome, Disc. sur Homère ; Iliade et scholies. II. : Odyssée et scholies, Batrachomyomachie, Hymnes), richement annoté par Budé, qui semble avoir eu accès aux scholies contenues dans une source proche du ms. Venetus A d’Homère (Venise, Bibl. St-Marc, gr. 454), sans doute obtenue par l’intermédiaire de Lascaris21 ; voir aussi infra, n. 89.

*23. Hésiode, Théogonie, Les Travaux et les Jours : voir infra, Théocrite, n. 25.

24. Sophocle, Tragédies avec scholies : prob. (EP) Venise, Alde, 1502 ; Comm.

*25. Théocrite, Idylles : (EP) Tours, Bibl. Munic., Rés. 7575, Theocriti Eclogæ XXX..., Venise, Alde, 1495 ; comprend également les poèmes d’Hésiode, les Sentences élégiaques de Théognis, les Vers dorés de Pythagore et d’autres recueils de formes brèves.

*26. Théognis, Poèmes élégiaques : voir supra, Théocrite, n. 25.

Littérature latine : œuvres en vers

27. Catulle, Poèmes : DA, Comm.

28. Horace, Épîtres, Odes, Satires : DA, Comm.

  • 22 Commentateurs mentionnés dans DA ; voir, à titre d’exemple, Iuuenalis cum tribus commentariis, vide (...)

39. Juvénal, Satires : un exemplaire avec les annotations de Domizio Calderini et de Giorgio Merula22 ; Ann., DA, Comm.

30. Lucain, Pharsale (La Guerre civile) : DA, Comm.

31. Lucrèce, La Nature : Comm.

32. Martial, Épigrammes : DA, Comm.

33. Ovide, Fastes et Héroïdes : Comm.

34. Perse, Satires : DA, Comm.

35. Plaute, Comédies : Ann., DA, Comm.

36. Térence, Comédies : Ann., DA, Comm.

37. Virgile, Bucoliques, Énéide, Géorgiques : Ann., DA, Comm.

Littérature grecque : œuvres en prose

  • 23 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXVI-XXVII.

*38. Appien : ms. Paris, BnF, gr. 1682, apporté de Venise par Lazare de Baïf, annoté par les mains de Baïf et de Budé ; comprend la Préface, le résumé du livre IV, les livres VIII, XI-XII et XIII-XVII23.

39. Appien en trad. lat. de Pier Candido Decembrio : prob. De Bellis ciuilibus romanis, ex Appiano Alexandrino traductis in Latinum, Venise, Vindelinus de Spire, 1472 (diverses éd.) ; DA.

  • 24 Les annotations de Budé aux t. II-V, 1495-1498, aujourd’hui perdus, sont attestées par le Catalogue (...)
  • 25 Rappelons que Budé est l’auteur d’une traduction latine de ce traité, à laquelle se joint celle du (...)

*40. Aristote et corpus aristotélicien : (EP) Leyde, Bibl. der Rijksuniv., KL 758 A 6, Aristote, Opera, t. I, Venise, Alde, 1495 ; Budé avait également les quatre autres tomes de cette édition24. Dans les t. I, II et IV (datés 1497), elle contient en outre les écrits de plusieurs autres auteurs, que Budé cite également : Porphyre, Isagoge (t. I) ; Diogène Laërce, Vie d’Aristote, Vie de Théophraste, Jean Philopon, Vie d’Aristote, Galien, De philosopho historia, Philon, De mundo,25 Théophraste, Le feu, Les vents, Les Pierres (t. II) ; Id., Recherches sur les plantes, Causes des plantes, Métaphysique, Alexandre d’Aphrodise, Problèmes (t. IV) ; voir aussi infra, n. 192.

  • 26 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 127.

41. Aristote, « Dialectique » : sans doute un ms. grec de Lascaris, mentionné sous ce titre dans une lettre à celui-ci26.

42. Aristote, Éthique à Nicomaque, trad. lat. de Jean Argyropoulos : Comm.

43. Arrien, Histoire d’Alexandre : prob. (EP) Venise, Zanetti et Trincavelli, 1535 ; DA, Comm.

  • 27 Voir ibid., p. 127.

44. Arrien, trad. lat. de Bartolomeo Fazio : prob. Arriani De rebus gestis Alexandri… Latinitati donauit B. Facius, Pesaro, G. Soncino, 150827.

45. Artémidore de Daldis, Onirocritica : prob. EP, Venise, F. d’Asola, 1518 ; DA, Comm.

  • 28 Voir Budé, De Asse, éd. citée p. XL (cf. XIX, note 31).

*46. Athénée, Les Deipnosophistes : (EP) Oxford, Bodl. Libr., Auct. 1R 1. 9, Ἀθηναίου Δειπνοσοφιστοῦ τὴν πολυμαθεστάτην πραγματείαν..., Venise, [Alde], 1514, cité dans le DA dès la première édition de 151528.

47. Cebetis Tabula : Comm.

*48. Démosthène, Discours : (EP) Berlin, Stadtbibl. Preuss. Kulturbesitz, Haus 2, libri impr. cum notis manuscr., 7, Orationes duæ et sexaginta, Venise, Alde, 1504, avec de nombreuses annotations de Budé ; contient en outre les Hypothèses de Libanios et les Vies de Démosthène de Libanios et de Plutarque.

*49. Démosthène, Sur la couronne, Eschine, Contre Ctésiphon : ms. Paris, BnF, gr. 3004, copié par Hermonyme.

  • 29 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 129-130.

*50. Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, l. XVII : ms. Paris, BnF, gr. 1668, copie effectuée pour le roi à la demande de Budé, annotée par ce dernier29.

51. Diogène Laërce, Vies des philosophes : prob. ms. Vatican, B.A.V., Urbin. gr. 109, ayant appartenu à Hermonyme, copié et annoté de sa main ; Ann., DA, Comm. et Carnet VI (l’EP est de 1533).

*52. Diogénien, Proverbes : ms. Oxford, Bodleian Libr., Laud. gr. 7, copié par Hermonyme ; fréquentes manicules de Budé.

53. Dioscoride, De materia medica et Ps.-Dioscorides, De venenis : prob. (EP) Venise, Alde, 1499 ; le DA, p. 570, évoque en effet un « imprimé » ; Ann., DA, Comm., Carnets I-II

  • 30 Voir Maillard et al., « G. Budé », dans Hellénistes I, op. cit., p. 66, 68, 69.

54. Élien, Tactique : un ms. dont l’usage est attesté dans des trad. lat. imprimées30 ; quelques citations dans Comm.

  • 31 Budé semble reprendre le titre abrégé de l’Aldine ; les manuscrits portent plutôt Ἐκ τῶν Ἐθνικῶν Στ (...)

55. Étienne de Byzance, Les Ethniques : prob. (EP), Στέφανος Περὶ πόλεων, Stephanus, De urbibus, Venise, Alde, 150231

56. Euclide, Géométrie : Ann., Comm.

  • 32 DA, p. 475, à propos d’un passage annoncé comme tiré des « Antiquités, livre VIII », mais qui corre (...)

57. Flavius Josèphe, Les Antiquités juives, Contre Apion, La Guerre des Juifs : Budé a sans doute eu accès à des mss (EP Bâle, Froben, 1544) ; il évoque une « editio Græca »32.

58. Galien, œuvres : prob. Opera, Venise, A. Torresano et fils, 1525 ; Comm.

  • 33 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 128 et note 20.

59. Galien, Thérapeutique : prob. (EP), Florence, Z. Calliergès, 1500 ; Ann., Comm.33.

60. Hérodien, Histoires : prob. (EP), Venise, Alde, 1503 ; Comm.

  • 34 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Guillaume Budé lecteur d’Hérodote : langue, idées, recherches », Anaba (...)

*61. Hérodote, Histoire : (EP) Paris, Arsenal, Fol–H–721, Herodoti libri novem, Venise, Alde, 150234

*62. Hiéroclès, Commentaire sur les Vers dorés des pythagoriciens (extraits), Georges Hamartolos, Chronique (extraits), Exhortations morales des trois hiérarques (Grégoire de Nazianze, Basile de Césarée et Jean Chrysostome) : ms. Genève, Bibl. Publique et Univ., gr. 41, copié par Hermonyme, annoté par Budé.

63. Jean Philopon, Contra Proclum et Commentaires à Aristote : Ann., Comm.

64. Julien, Épîtres : Comm.

65. Libanios, Déclamations : prob. (EP) Ferrare, Mazocchi, 1517 ; Comm.

66. Lucien, œuvres : prob. (EP) Florence, L. de Alopa, 1496 ; Ann., Comm.

*67. [Mélanges d’épîtres] : ms. Cambridge, Univ. Libr., Kk. VI. 23, copié par Hermonyme ; lettres de Philostrate, de Théophylacte Simocatta, du Ps.-Eschine, avec le Fragmentum Prodici (Xénophon, Mém., II, 1, 21-28) et les Characteres epistolici du Ps.-Libanios.

  • 35 Le recueil d’Alde ne comprend pas les lettres de Grégoire de Nazianze.

68. [Mélanges d’épîtres] : prob. Epistolarum Græcarum collectio, Venise, Alde, 1499, réunissant nombre d’auteurs et de pseudépigraphes ; dans les Comm., Budé cite à plusieurs reprises de courts extraits des lettres attribuées à Chion, Cratès de Mallos, Diogène de Sinope, Héraclite, Phalaride, Eschine, Démosthène, Euripide, outre celles de Platon, Alciphron, Basile de Césarée, Libanios ou Théophylacte35.

  • 36 Pour une description détaillée des contenus, voir Sanchi, Les Commentares, op. cit., p. 160.

69. [Mélanges de rhétorique] : prob. Rhetores Græci, Venise, Alde, 1508-1509, t. I-II, donnant la Rhétorique et la Poétique d’Aristote, les quatre traités d’Hermogène et les Progymnasmata d’Aphtonius, souvent cités dans les Comm., mais aussi le De interpretatione de Démétrius de Phalère et le traité de Denys d’Halicarnasse, présents dans les Comm., et d’autres opuscules rhétoriques36.

70. Paul d’Égine, Abrégé de médecine : prob. (EP) Venise, héritiers d’Alde, 1528 ; Comm.

71. Paul d’Égine, Abrégé de médecine en trad. lat. : Ann., DA.

72. Pausanias, Description de la Grèce : prob. (EP) Venise, A. Torresano, 1516 ; Comm.

73. Philostrate, Vie d’Apollonius : Ann.

74. Philostrate, Imagines : Comm.

*75. Phocylide (Ps.-), Sentences : ms. Paris, BnF, lat. 16707, textes grec et latin interlinéaire, copié par Hermonyme et acquis par Budé pour son apprentissage.

*76. Platon, Les lois avec Ps.-Platon, Minos et Épinomis : ms. Leyde, Univ. Bibl., Voss. gr., Fol. 74, copié par Hermonyme sur le ms. Paris, BnF, gr. 1807, procuré par Janus Lascaris.

  • 37 Hypothèse à vérifier après un dénombrement entier des citations platoniciennes des Ann. de 1508, an (...)

77. Platon Dialogues : prob. (EP), Venise, Alde, 1513 ; DA, Comm.37.

  • 38 Opinions de philosophes, Fortune des Romains, Fortune d’Alexandre, Apophtegmes des rois et des empe (...)

*78. Plutarque (et Ps.-Plutarque), Œuvres morales : ms. Leyde, Univ. Bibl., Voss. gr., Quarto, 2, copié par Hermonyme et contenant vingt-et-un traités38.

  • 39 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 126.

79. Plutarque (et Ps.-Plutarque), Œuvres morales : (EP) Plutarchi Opuscula, Venise, Alde, 1509, acquisition attestée dans une lettre à Lascaris39.

80. Plutarque, Vies parallèles : (EP) Florence, Giunta, 1517, usage attesté dans DA, Comm., et décrit dans le DA à partir de 1522.

  • 40 Voir, à titre d’exemple, Vitæ, t. I-II, Venise, Bartolomeo Zani, 1496 (exemplaire consulté : BnF, R (...)

81. Plutarque, Vies en trad. lat. : DA40.

82. Porphyre, Homericæ Quæstiones : prob. (EP) Rome, Gymnasium Mediceum, 1518 ; Comm.

83. [Recueil d’orateurs] : prob. Rhetorum Græcorum Orationes, Venise, Alde, 1513, donnant les discours d’Eschine, Lysias, Démade (partie I), Andocide, Isée, Dinarque, Antiphon, Lycurgue, Lesbonax, Hérode Attique (partie II, avec les Vies d’Eschine et de Lysias), Isocrate, Ælius Aristide (partie III), Alcidamas (I et III), Gorgias (II et III) ; DA, Comm.

*84. [Recueil gnomique] : ms. Leyde, Univ. Bibl., Voss. gr., Quarto, 68, copié par Hermonyme.

85. Polybe, Histoires : Ann., DA, Comm. ; voir aussi infra, n. 97.

86. Proclus, La Sphère et Commentaire à Euclide : Comm.

87. Ptolémée, Géographie : Comm.

88. Scholies à Démosthène : DA, Comm.

  • 41 Voir Morantin, Lire Homère, op. cit., p. 214-215.

89. Scholies à l’Odyssée : Didymi antiquissimi auctoris interpretatio in Odysseam, Venise, héritiers d’Alde, 1528, ou Didymi… interpretatio in Odysseam, Paris, G. Morrhy, 153041.

  • 42 La princeps de Strabon (Venise, A. Torresano) date de « 1516 » ; or le De Asse comporte dès la prem (...)

90. Strabon, Géographie : sans doute un ms. grec42 ; DA, Comm.

91. Strabon, Géographie, trad. lat. de Guérin de Vérone et Grégoire Tiphernas : DA (première éd. Rome, c. 1469).

92. Thémistius, Alexandre d’Aphrodise : prob. (EP) Tὰ τοῦ Θεμιστίου Eὐφράδους ἅπαντα, τουτέστι Παραφράσεις καὶ Λόγους. Ἀλεξάνδρου Ἀφροδισιέως Περὶ Ψυχῆς βίϐλια δύο καὶ Περὶ Εἱμαρμένης. Omnia Themistii opera, hoc est Paraphrases et Orationes. Alexandri Aphrodisiensis libri duo de anima et de fato unus, Venise, héritiers d’Alde, 1534 : Budé se sert de ces auteurs dans le DA (ajouts présents seulement dans l’éd. de 1541) comme dans la deuxième édition des Comm., ce qui correspond au terminus post quem posé par cette édition.

93. Théophraste, Les Caractères : prob. (EP) Nuremberg, W. Pirckheimer, 1527 (quinze chapitres) ; Comm.

*94. Thucydide, La Guerre du Peloponnèse et autres auteurs grecs : ms. Paris, BnF, gr. 1638, copié par Hermonyme et annoté par Budé ; in fine, il contient aussi Lucien, Hérodote et Pro lapsu ; Maxime Planude, Éloge de l’hiver ; Démosthène, Olynthiennes I-II.

95. Xénophon, Anabase : prob. (EP) Opera, Florence, F. Giunta, 1516 ; DA, Comm.

96. Xénophon, Helléniques : prob. (EP) Venise, Alde, 1503 ; DA, Comm.

*97. Xénophon, Mémorables, Économique, Banquet et opuscules ; Polybe, extrait Sur les formes de l’État : ms. Paris, BnF, gr. 1643, copié par Aristobule Apostolidis (XVe siècle) à partir d’un ms. de Janus Lascaris ; contient aussi le De equestri disciplina, le De re equestri, le De republica Lacedæmoniorum et Hiéron.

Littérature latine : œuvres en prose

98. Apulée, Métamorphoses : Ann., DA, Comm.

99. Asconius (et Ps.-Asconius), Commentaires à Cicéron : DA, Comm.

100. Aulu-Gelle, Les Nuits attiques : une édition imprimée (voir DA, p. 626-627 : « in libris impressis »).

101. Ausone, Lettres : Comm.

102. Boèce, Institution arithmétique : Comm.

103. Caton, De l’Agriculture : prob. un ms. et un imprimé ; voir DA, p. 601 (« in antiquo libro legitur ») et p. 602 (mention de l’édition imprimée éditée par G. Giocondo) ; Ann., DA, Comm.

  • 43 Voir V. Juřen, « Ex Bibliotheca Gulielmi Budæi », Revue d’histoire des textes, 1976, vol. 6, p. 341 (...)

*104. Celse, De la médecine : Paris, BnF, Rés., Fol. T28 4 α, De medicina, Venise, F. Pincio pour B. Fontana, 149743.

105. César et Ps.-César, La Guerre des Gaules, Guerre d’Afrique : Ann., DA, Comm.

  • 44 Liste d’écrits cités dans le DA : Brutus, Caton l’Ancien (voir aussi la traduction en grec de Théod (...)
  • 45 Voir DA, p. 125 (ms. des Verrines), p. 237 (le « volumen antiquum Orationum Ciceronis » que Budé a (...)

106. Cicéron, œuvres44 : éditions imprimées ; au moins un ms. (de St.-Victor ?45) ; voir aussi infra, nos 190-191 ; Ann., DA, Comm.

107. Columelle, L’Agriculture (et Les arbres) : Ann., DA, Comm.

108. Cornélius Nepos, Vie d’Atticus : DA.

  • 46 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXXIII.

109. Corpus juridique de Justinien (Institutes, Code, Digeste, Νovelles) avec Glose d’Accurse : au moins un ms., évoqué dans Ann.46.

110. Donat, Commentaire à Térence : DA, Comm.

  • 47 Voir, à titre d’exemple, Seruii Commentarii in Virgilium, éd. Battista Guarino, Venise, C. Baldafer (...)

111. « Donatus auctus », Vie de Virgile : DA47.

112. Eutrope, Abrégé d’histoire romaine : DA.

  • 48 Budé corrige dans le DA, p. 636, une leçon « des imprimés » en leur opposant la leçon des « anciens (...)

113. Festus / Paul Diacre, Abrégé de Verrius Flaccus : un imprimé et un ms.48 ; DA, Comm.

114. Firmicus Maternus, Mathesis : DA.

115. Florus, Abrégé de l’histoire romaine : DA.

116. Histoire Auguste : Ann., DA., Comm.

117. Justin, Abrégé de Trogue Pompée : DA, Comm.

118. Macrobe, Commentaire au songe de Scipion et Saturnales : DA, Comm.

*119. Martianus Capella, Les noces de Philologie et de Mercure : Paris, BnF, Rés. Z. 3, Opus Martiani Capelle De nuptiis Philologie et Mercurii, Vicence, E. di Ca’ Zeno, 1499, annoté par Budé.

120. Orose, Histoires (Contre les payens) : DA.

  • 49 Pour cette source du texte plinien et pour les quatre suivantes, voir Budé, De Asse, éd. citée, p.  (...)

*121. Pline l’Ancien, Histoire naturelle49 : ms. Paris, BnF, lat. 6797 (d), xiiie s.

*122. Pline l’Ancien, Histoire naturelle : ms. Paris, BnF, lat. 6801 (h), xive s.

*123. Pline l’Ancien, Histoire naturelle : ms. Paris, BnF, lat. 6795 (E), ixe s., ou une copie.

124. Pline l’Ancien, Histoire naturelle : une éd. de Philippe Béroalde.

125. Pline l’Ancien, Histoire naturelle : une éd. de Giovanni Andrea Bussi.

*126. Pline le Jeune, Lettres : Oxford, Bodl., Auct. lat. 4, 3, deux imprimés reliés ensemble (Epistolæ, éd. Philippe Béroalde, Bologne, B. Faelli, 1498, et Ad Traianum Epistolæ…, éd. Girolamo Avanzi, [Venise], G. Taccuino, 1502), annotés par Budé d’après les cours de Giovannii Giocondo.

127. Pomponius Mela, Chorographie : DA.

  • 50 Voir DA, p. 141 : « sic enim in membranaceo legimus », et p. 417, 418 et 428, où il oppose ce ms. a (...)

128. Quinte Curce, Histoires : au moins un ms. sur parchemin et une édition imprimée50 ; DA, Comm.

129. Quintilien, Institution oratoire : Ann., DA, Comm.

130. Salluste, La Conjuration de Catilina : une éd. avec annotations de Laurent Valla (première éd. : In hoc… Bellum Catilinarium cum commento Leurentii Vallensis…, s.l.n.d., c. 1470) ; DA, Comm.

131. Salluste (Ps.-) et Cicéron (Ps.-), Invectives : DA.

132. Sénèque, Discours, Lettres à Lucilius : DA, Comm.

133. Servius, Commentaire à Virgile : Comm.

  • 51 Voir DA, p. 272 : « Fortasse […] apud Suetonium legitur. Mihi enim antiquum videre non contigit. »

134. Suétone, Vies des douze Césars : une édition imprimée (et aucun ms.)51.

135. Tacite, Annales et Histoires : Ann., DA, Comm.

136. Tite-Live, Histoire romaine et Periochæ : Ann., DA, Comm.

  • 52 Voir DA, p. 611 (« in aliis exemplaribus »).

137. Valère Maxime, Faits et dits mémorables : plus d’une source52.

  • 53 Voir DA, p. 330 ; voir aussi, à titre d’exemple, Opus Valerii Maximi cum Omniboni Leoniceni interpr (...)

138. Valère Maxime, Faits et dits mémorables : une éd. imprimée avec le Commentaire d’Ognibene Bonisoli (dit Leoniceno)53 : DA, Comm.

  • 54 Il fait état de variantes « ex vetusto » dans DA, p. 603-604.

139. Varron, Économie rurale : sans doute un ms.54.

  • 55 Voir DA, p. 227 ( = III, 6, 6 : Albutius a été corrigé par Politien) et p. 228 ( = III, 2, 17 : omi (...)

140. Varron, Économie rurale : prob. (EP) par G. Merula, Venise, 1472, avec des leçons corrigées par Politien55.

141. Varron, La Langue latine : Ann., DA, Comm.

  • 56 Voir la mention figurant sur la page de titre de l’édition de Paris, C. Wechel, 1532 (« De Re milit (...)

142. Végèce, Epitoma institutionum rei militaris : prob. un ms. au moins56.

*143. Vitruve, L’Architecture, Frontin, Les Acqueducs et autres ouvrages : BnF, Rés. V 318, L. Vitruuii Pollionis De architectura libri decem ; Sexti Julii Frontini De aquæductibus liber unus, Venise, S. Bevilacqua, 1497, annoté par Budé ; contient en outre Cléonidès, Harmonicum introductorium et Ange Politien, Panepistemon et Lamia (exemplaire numérisé).

Écriture sainte et textes patristiques

144. Ambroise, De bono mortis : Comm.

145. Augustin, La Cité de Dieu : DA, Comm.

  • 57 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 241-242.

146. Basile de Césarée, œuvres : prob. En, amice lector, thesaurum damus…, éd. Érasme, Bâle, Froben, 1532, comprenant aussi des lettres de Grégoire de Nazianze ; Comm. (ajouts parus dans la deuxième éd.)57.

147. Cyprien, De Dominica Oratione : DA, Comm.

148. Cyrille d’Alexandrie : Comm.

149. Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique : DA, Comm.

  • 58 Voir DA, p. 473 : « Græcum exemplar non vidi ».

150. Eusèbe de Césarée, Préparation évangélique en trad. latine : DA, Comm.58

*151. Grégoire de Nazianze, Homélies : (EP) Tours, CESR, SR 14A/6725, Orationes lectissimæ XVI, Venise, A. Torresano et fils, 1516.

152. Grégoire de Nazianze, Poèmes : DA, Comm.

153. Grégoire de Nysse, La Création de l’homme : Comm.

154. Hilaire de Poitiers, Commentaire à l’Évangile de Matthieu : Comm.

155. Historia ecclesiastica tripertita : Comm.

  • 59 L’exemplaire de la BnF est le t. IV, mais les t. I-III sont attestés dans le catalogue de la biblio (...)

*156. Jean Chrysostome, Commentaire aux Épîtres de Paul : (EP) Paris, BnF, Résac. C. 201, Εἰς… τὰς Παύλου… ἐπιστολάς... ἑρμηνεία, éd. Bernardo Donati, Vérone, S. Nicolini del Sabbio, 1529, t. [I-]IV59.

157. Jean Chrysostome, De fato, De sacerdotio et d’autres écrits : Comm., Carnets IV et VI

158. Jean Damascène, œuvres : Comm.

159. Jérôme, Commentaires bibliques (Exod., Ezéch.), Correspondance ; trad. lat. d’Eusèbe, Chronique : DA, Comm.

160. Justin (Ps.-), Exhortation aux Grecs : DA, Comm.

161. Lactance, Institutions divines : Ann., DA, Comm.

*162. Nouveau Testament grec (Évangiles) : ms. Cambridge, Univ. Libr., Ll. II. 13 (olim 2161), copié par Hermonyme.

  • 60 Annotations aux Pandectes : voir Opera, t. III, p. 56d.
  • 61 L’évangéliaire grec consulté par Budé semble correspondre à l’item « B 19 » du catalogue de 1514, c (...)

163. Nouveau Testament grec (Évangiles) : prob. ms. Paris, BnF, Suppl. gr. 185, provenant de l’Abbaye de Saint-Victor, où Budé déclare avoir consulté un évangéliaire « très ancien »60 et où le catalogue de 1514 ne cite que ce volume61.

  • 62 Voir Maillard et al., Hellénistes II, op. cit., p. 61 et note 82.

*164-169. Nouveau Testament grec, six mss résultant du dépeçage d’un volume copié par Hermonyme62, annoté par Budé : Paris, BnF, gr. 59 (Actes, Jacques, Pierre I-II, Jean I-III, Judas, Apocalypse et extraits des Commentaires à l’Apocalypse d’Œcumenius et d’Aréthas [André] de Césarée), gr. 108, gr. 109, gr. 110, gr. 111 (Épîtres de Paul) ; Vatican, Reg. gr., 76 (trois Épîtres catholiques).

  • 63 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Guillaume Budé et la critique érasmienne du Nouveau Testament en latin (...)

170. Nouveau Testament (grec et trad. lat.) d’Érasme : Novum Instrumentum omne…, Bâle, Froben, 1516, dont témoigne la correspondance de Budé avec Érasme63.

171. Origène, De principiis : prob. (EP) Venise, L. de Soardis, 1513 ; Comm. (ajouts après 1529).

*172. Pseudo-Denys l’Aréopagite, Œuvres (avec scholies) : ms. Paris, BnF, gr. 447, annoté par Budé.

  • 64 Budé attribue la trad. lat. à Jérôme.

173. Rufin, Contre Jérôme et trad. lat. d’Origène, Homélies64 : DA.

174. Septante : Ann., DA, Comm., Carnet VI.

175. Tertullien, Apologétique , De præscriptione hæreticorum : DA.

176. Théodoret, Histoire ecclésistique et Thérapeutique des maladies helléniques : Comm.

*177. Vulgate : Manchester, Chetham’s Library, MUN A.9.17-20, Epistola beati Hieronimi presbiteri…, [Strasbourg, A. Rusch pour A. Koberger, Nuremberg], [avant 1480], t. I-IV, avec Glose de Nicolas de Lyre, annoté entre autres par Budé.

Littérature et érudition du Moyen Âge (viie siècle) au Quattrocento65

  • 65 Pour les commentaires, voir les éd. d’auteurs classiques cités supra ; certains auteurs figurent da (...)

178. Barbaro, Ermolao, Castigationes Plinianæ, 1493-1494 : extensivement utilisé dans le DA.

  • 66 Voir, à titre d’exemple, Commentationes conditæ a Philippo Beroaldo adiecta paraphrastica M. A. Sab (...)

179. Béroalde (L’Ancien), Philippe, Sabellico, Marcantonio, Commentaire à Suétone : DA66.

180. Bessarion, In Calumniatorem Platonis : Ann., Comm., Carnets V et VII.

181. Biondo, Flavio, Roma triumphans (De Roma triumphante libri X) : DA.

182. Boèce (Ps.-), Géométrie : DA.

  • 67 Voir, à titre d’exemple, Commentarii in Martialem, Venise, J. de Colonia Agrippinensi, 1474 (exempl (...)

183. Calderini, Domizio, Annotations à Martial : DA67.

184. Décrétales : une cit. de Grégoire X et une de Boniface VIII dans les Comm.

  • 68 Dans nombre de cas, Budé ne cite pas explicitement le nom d’Érasme, en particulier lorsqu’il cite u (...)

185. Érasme, Adages et Ciceronianus : Ann., DA, Comm.68.

  • 69 Pour l’utilisation d’Eustathe comme source parallèle aux scholies homériques, voir Morantin, Lire H (...)

186. Eustathe, Commentaires à l’Iliade et à l’Odyssée : Comm.69

  • 70 Voir, à titre d’exemple, Hoc in volumine… Ciceronis Epistolarum familiarium libri XVI… Martini Phil (...)

187. Filetico, Martino, Commentaire aux Lettres à des familiers : DA70.

  • 71 Voir, à titre d’exemple, In hoc volumine… Theodori… De mensibus opusculum…, Venise, Alde, 1495, f. (...)

188. Gaza, Théodore, De mensibus : DA, Comm.71.

189. Gaza, Théodore, Grammaire : Comm.

  • 72 Ce ms. a appartenu à la famille de Mesmes, comme plusieurs autres de la bibliothèque de Budé : voir (...)

190. Gaza, Théodore, trad. grecque de Cicéron, Caton l’Ancien : prob. ms. Paris, BnF, gr. 2071, copié par Hermonyme72 [première éd. Venise, Alde, et Florence, Giunta, 1517] ; DA, Comm.

191. Gaza, Théodore, trad. grecque de Cicéron, Lælius : Comm.

  • 73 Voir, à titre d’exemple, Aristotelis De natura animalium…, Lyon, B. de Gabiano, 1505.

192. Gaza, Théodore, trad. lat. d’Aristote, Histoire des animaux : DA, Comm.73.

193. Gaza, Théodore, trad. lat. d’Élien : Comm.

194. Gratien, Décret : Comm.

  • 74 Texte de vétérinaire du ixe s. ; l’éd. princeps date de 1537 : Veterinariæ medicinæ libri II…, Bâle (...)

195. Hippatrica74 : Comm.

196. Isidore, Étymologies : DA, Comm.

*197. Landino, Cristoforo, Disputationes Camaldulenses : Paris, BnF, Rés. Z. 1059, Florence, N. di Lorenzo, [c. 1480].

  • 75 Budé reprend la forme erronée « Margent- » dans les Commentaires : Budé, Opera, op. cit., t. IV, co (...)

198. Léon Magentinos, Michel Psellos et Ammonius, Commentaires à Aristote : prob. (EP) Ammonii Hermei Commentaria… Margentini [sic], Venise, Alde, 150375 ; Comm.

199. Perotti, Niccolò, Cornu Copiæ : DA.

*200. Pléthon, Georges Gémiste, Epinomis, extraits des Lois (prières et hymnes) et autres écrits, ms. Vatican, BAV, Reg. gr. 184, copié par Hermonyme et annoté par Budé ; contient en outre des extraits de la Chronique d’Hamartolos, des Patria Konstantinopouleos du Ps.-Codinus, d’une trad. grecque anonyme de la Rhetorica ad Herennium.

  • 76 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Per la ricezione di Poliziano in Francia : spunti dall’opera erudita d (...)

201. Politien, Ange : prob. Omnia opera, Venise, Alde, 1498 ; DA76.

202. Raban Maur, Commentaire à l’Exode : DA.

  • 77 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 246.

203. Scholarios, Georges, La Trinité : Comm., carnet VI77.

204. Valla, Laurent, trad. lat. d’Hérodote : DA.

  • 78 Voir ibid., p. 72-73 ; 110-111.

205. Valla, Laurent, Les Élégances de la langue latine : Comm.78.

206. Valturio, Roberto, La Discipline militaire (De Re militari, 1455 ; première éd. Vérone, 1472) : DA.

Haut de page

Annexe

*207. Varthema, Ludovico di, Voyage : Paris, BnF, Résac. 4° O3c. 1, Novum Itinerarium Æthiopiæ, Ægypti, utriusque Arabiæ, Persidis, Syriæ ac Indiæ intra et extra Gangem, Milan, G. G., B. et G. A. da Legnano, 1511.

Index des auteurs79

ACCURSE : n. 109

ÆLIUS ARISTIDE : n. 83

ALCIDAMAS : n. 83

ALCIPHRON : n. 68

ALEXANDRE D’APHRODISE : n. 40, n. 92

AMBROISE : n. 144

AMMONIUS : n. 198

ANDOCIDE : n. 83

ANTHOLOGIE GRECQUE : n. 18

ANTIPHON : n. 83

APHTHONIUS : n. 69

APOLLONIUS DYSCOLE : n. 1

APOSTOLIDIS, ARISTOBULE : n. 97

APPIEN : n. 38, 39

APULÉE : n. 98

ARÉTHAS DE CÉSARÉE : n. 164

ARGYROPOULOS, JEAN : n. 42

ARISTOPHANE : n. 19

ARISTOTE (PS.-) : n. 40

ARISTOTE : n. 40, 42, 68, 69

ARRIEN : n. 43, 44

ARTÉMIDORE DE DALDIS : n. 45

ASCONIUS (ET PS.-ASCONIUS) : n. 99

ATHÉNÉE : n. 46

AUGUSTIN : n. 145

AULU-GELLE : n. 100

AUSONE : n. 101

AVANZI, GIROLAMO : n. 126

BARBARO, ERMOLAO : n. 178

BASILE DE CÉSARÉE : n. 62, 68, 146

BÉROALDE (L’ANCIEN), PHILIPPE : n. 124, 126, 179

BESSARION: n. 180

BIBLE: n. 162-170, 174, 177

BIONDO, FLAVIO: n. 181

BOÈCE : n. 102

BOÈCE (PS.-) : n. 182

BONIFACE VIII: n. 184

BONISOLI, OGNIBENE (LEONICENO): n. 138

BUSSI, GIOVANNI ANDREA: n. 125

CALDERINI, DOMIZIO : n. 183, n. 29

CARMEN FAVINI : n. 14

CASSIODORE : voir « Historia ecclesiastica tripertita »

CATON : n. 103

CATULLE : n. 27

CEBETIS TABULA : n. 47

CELSE : n. 104

CÉSAR et PS.-CÉSAR : n. 105

CHION (PS.-): n. 68

CHŒROBOSCUS, GEORGES: n. 9

CICÉRON : n. 106, 190, 191

CICERON (PS.-) : n. 131

CLÉONIDÈS : n. 143

CODINUS (PS.-) : n. 200

COLUMELLE : n. 107

CORNÉLIUS NEPOS : n. 108

CORNUTUS, LUCIUS ANNÆUS : n. 20

CRATÈS DE MALLOS (PS.-) : n. 68

CURTIUS : voir « Quinte Curce »

CYPRIEN : n. 147

CYRILLE D’ALEXANDRIE : n. 148

DECEMBRIO, PIER CANDIDO : n. 39

DÉMÉTRIUS CHALCONDYLE : n. 4

DÉMÉTRIUS DE PHALÈRE : n. 69

DÉMOSTHÈNE (Ps.-) : n. 68

DÉMOSTHÈNE : n. 48, 49, 88, 94

DENYS D’HALICARNASSE : n. 69

DENYS L’ARÉOPAGITE : voir « Pseudo-Denys »

DÉCRÉTALES : n. 184

DIGESTE : n. 109

DINARQUE : n. 83

DIODORE DE SICILE : n. 50

DIOGÈNE DE SINOPE (PS.-) : n. 68

DIOGÈNE LAËRCE : n. 40, 51

DIOGÉNIEN : n. 52

DIOMÈDE : n. 13

DION CHRYSOSTOME : n. 22

DIOSCORIDE (ET PS.-DIOSCORIDE) : n. 53

DONAT : n. 110

DONATUS AUCTUS : n. 111

ÉLIEN : n. 54, 193

ÉRASME : n. 146, 170, 185

ESCHINE (PS.-) : n. 67, 68

ESCHINE : n. 49, 83

ÉSOPE : n. 20

ÉTIENNE DE BYZANCE : n. 55

ETYMOLOGICUM MAGNUM : n. 2

EUCLIDE : n. 56

EURIPIDE : n. 21

EURIPIDE (PS.-) : n. 68

EUSÈBE DE CÉSARÉE : n. 149, 150, 159

EUSTATHE : n. 186

EUTROPE : n. 112

FAVINUS : voir « Remius Favinus »

FAZIO, BARTOLOMEO : n. 44

FESTUS / PAUL DIACRE : n. 113

FILETICO, MARTINO : n. 187

FIRMICUS MATERNUS : n. 114

FLAVIUS JOSÈPHE : n. 57

FLORUS : n. 115

FRONTIN : n. 143

GALIEN : n. 40, 58, 59

GAZA, THÉODORE : n. 188-193

GENNADE : voir « Scholarios, Georges »

GEORGES LE MOINE : voir « Hamartolos, Georges »

GLOSE (Bible): n. 177

GLOSE (Corpus Iuris civ.): n. 109

GORGIAS: n. 83

GRATIEN : n. 194

GRÉGOIRE DE CORINTHE : n. 4, 8

GRÉGOIRE DE NAZIANZE : n. 62, 146, 151, 152

GRÉGOIRE DE NYSSE : n. 153

GRÉGOIRE X : n. 184

HAMARTOLOS, GEORGES : n. 62, 200

HARPOCRATION : n. 5

HÉRACLITE (Ps.-) : n. 68

HERMOGÈNE : n. 69

HERMONYME, GEORGES : n. 3, 7, 9, 11, 49, 51, 52, 62, 67, 75, 76, 78, 84, 94, 162, 164-169, 190, 200

HÉRODE ATTIQUE : n. 83

HÉRODIEN : n. 60

HÉRODOTE (PS.-) : n. 22

HÉRODOTE : n. 61, n. 204

HÉSIODE : n. 23

HÉSYCHIUS : n. 6

HIÉROCLÈS : n. 62

HILAIRE DE POITIERS : n. 154

HIPPIATRICA : n. 195

HIPPOCRATE : n. 68

HISTOIRE AUGUSTE : n. 116

HISTORIA ECCLESIASTICA TRIPERTITA : n. 155

HOMÈRE : n. 22

HORACE : n. 28

HORAPOLLON : n. 20

INSTITUTES : n. 109

ISÉE : n. 83

ISIDORE DE SÉVILLE : n. 196

ISOCRATE : n. 83

JEAN CHRYSOSTOME : n. 62, 156, 157

JEAN DAMASCÈNE : n. 158

JEAN PHILOPON : n. 40, 63

JÉRÔME : n. 159, 177

JULIEN : n. 64

JUSTIN : n. 117

JUSTIN (PS.-) : n. 160

JUSTINIEN : n. 109

JUVÉNAL : n. 29

LACTANCE : n. 161

LANDINO, CRISTOFORO : n. 197

LASCARIS, JANUS : n. 22, 41, 76, 79, 97

LESBONAX : n. 83

LETTRES D’ANACHARSIS : n. 68

LIBANIOS : n. 48, 65, 68

LIBANIOS (PS.-) : n. 67

LIRANUS : voir « Nicolas de Lyre », n. 177

LUCAIN : n. 30

LUCIEN : n. 66, n. 94

LUCRÈCE : n. 31

LYSIAS : n. 83

MACROBE : n. 118

MAGENTINOS, LÉON : n. 198

MAGISTER, THOMAS: n. 7, 9

MARTIAL: n. 32

MARTIANUS CAPELLA : n. 119

MERULA, GIORGIO : n. 29

MOSCHOPULUS, MANUEL : n. 3, 4, 7, 9

NICOLAS DE LYRE : n. 177

NONIUS MARCELLUS : n. 15

NOUVEAU TESTAMENT : n. 162-170, 177

ŒCUMENIUS : n. 164

ORIGÈNE : n. 171 ; voir aussi 173

OROSE : n. 120

OVIDE : n. 33

PANDECTES (DIGESTE DE JUSTINIEN) : n. 109

PAUL D’ÉGINE : n. 70, 71

PAUL DIACRE : n. 113

PAUSANIAS : n. 72

PEROTTI, NICCOLÒ : n. 199

PERSE : n. 34

PHALARIDE (PS.-) : n. 68

PHILON : n. 40

PHILOSTRATE : n. 67, 68, 73, 74

PHOCYLIDE (PS.-) : n. 75

PLANUDE, MAXIME : n. 94

PLATON : n. 68, 76, 77

PLATON (PS.-) : n. 76

PLAUTE : n. 35

PLÉTHON, GEORGES GÉMISTE : n. 200

PLINE L’ANCIEN : n. 121-125

PLINE LE JEUNE : n. 126

PLUTARQUE : n. 48, 78-81

PLUTARQUE (PS.-) : n. 22, 78, 79

POLITIEN, ANGE : n. 140, 143, 201

POLLUX : n. 10

POLLUX (PS.-) : n. 11

POLYBE : n. 85, 97

POMPONIUS MELA : n. 127

PORPHYRE : n. 40, 82

PRISCIEN : n. 14

PROCLUS : n. 86

PSELLOS, MICHEL : n. 198

PSEUDO-DENYS L’ARÉOPAGITE : n. 172

PTOLÉMÉE : n. 87

QUINTE CURCE : n. 128

QUINTILIEN : n. 129

RABAN MAUR : n. 202

REMIUS FAVINUS : n. 14

RHETORICA AD HERENNIUM : n. 200

RUFIN : n. 173

SABELLICO, MARCANTONIO : n. 179

SALLUSTE : n. 130

SALLUSTE (PS.-) : n. 131

SCHOLARIOS, GEORGES : n. 203

SCHOLIES À ARISTOPHANE : n. 19

SCHOLIES À DÉMOSTHÈNE : n. 88

SCHOLIES À EURIPIDE : n. 21

SCHOLIES À L’ILIADE : n. 22

SCHOLIES À L’ODYSSÉE : n. 22, 89

SCHOLIES À SOPHOCLE : n. 24

SCHOLIES AU PS.-DENYS : n. 172

SÉNÈQUE : n. 132

SEPTANTE : n. 174

SERVIUS : n. 133

SOPATER : n. 69

SOPHOCLE : n. 24

SOUDA [SUIDAS] : n. 12

STRABON : n. 90, 91

SUÉTONE : n. 134

SYNESIOS : n. 68

TACITE : n. 135

TÉRENCE : n. 36

TERTULLIEN : n. 175

THEMISTIUS : n. 92

THÉOCRITE : n. 25

THÉODORET : 176

THÉOGNIS : n. 26

THÉOPHRASTE : n. 40, 93

THÉOPHYLACTE SIMOCATTA : n. 67, 68

THOMAS MAGISTER : voir « Magister, Thomas »

THUCYDIDE : n. 94

TITE-LIVE : n. 136

TROGUE POMPÉE : voir « Justin »

UGUCCIONE DE PISE : n. 16

VALÈRE MAXIME : n. 137

VALERIUS PROBUS : n. 17

VALLA, LAURENT : n. 130, 204, 205

VALTURIO, ROBERTO : n. 206

VARRON : n. 139-141

VARTHEMA, LUDOVICO DI : n. 207

VÉGÈCE : n. 142

VIE DE VIRGILE : voir « Donatus auctus »

VIRGILE : n. 37

VITRUVE : n. 143

VULGATE : n. 177

XÉNOPHON : n. 67, 95-97

Haut de page

Notes

1 Voir Louis Delaruelle, Guillaume Budé. Les origines, les débuts, les idées maîtresses [1907], réimpr. Genève, Slatkine, 2012 ; Marie-Madeleine de La Garanderie, Christianisme et lettres profanes. Essai sur l’humanisme français (1515-1535) et sur la pensée de Guillaume Budé, Paris, H. Champion, 1995 ; ead., Guillaume Budé, philosophe de la culture, Paris, Classiques Garnier, 2010 (avec la bibliographie antérieure à 2010) ; Gilbert Gadoffre, La Révolution culturelle dans la France des humanistes. Guillaume Budé et François Ier, Genève, Droz, 1997.

2 Voir Jean-François Maillard et al., « Guillaume Budé », dans La France des Humanistes. Hellénistes I, Turnhout, Brepols, 1999, p. 93-96 ; Jean-Marc Chatelain, « Le Voyage de Varthema annoté par Guillaume Budé », Revue de la BnF, juin 1999, p. 67-71 ; Henri Omont, « Notice sur les collections de manuscrits de Jean et Guillaume Budé », Bulletin de la Société de l’histoire de Paris et de l’Île-de-France, 1885, p. 100-113, et la bibliographie donnée infra.

3 Voir Luigi-Alberto Sanchi, Les Commentaires de la langue grecque. L’œuvre, ses sources, sa préparation, Genève, Droz, 2006 ; Guillaume Budé, De Asse et partibus eius / L’As et ses parties, éd. Luigi-Alberto Sanchi, t. I : Livres I-III, Genève, Droz, 2018 (avec une bibliographie spécifique). Sauf exception, la référence aux œuvres latines de Budé renvoie aux Budæi Omnia opera, éd. Celio Secondo Curione, Bâle, J. Froben, 1556, t. I-IV.

4 Budé, Opera, op. cit., t. III. Rappelons que l’on cite par ce titre une œuvre en deux livraisons : celle de 1508 (Paris, J. Bade), intitulée Annotations aux vingt-quatre [premiers] livres des Pandectes (Annotationes in XXIV Pandectarum libros – ces livres forment par ailleurs la partie du Digeste appelée au Moyen Âge Digestum Vetus), puis le complément donné ibid. en 1526, Annotationes posteriores (Annotationes reliquæ dans les Opera de 1556). En attendant une édition moderne, voir la description qu’en donne Delaruelle, Guillaume Budé, op. cit., p. 93-129 ; pour une liste provisoire d’auteurs cités, issue de sondages, voir Budé, De Asse, éd. Sanchi citée, p. XV, note 16.

5 Collection particulière, Genève, pour un total d’environ 1800 feuillets ; une reproduction est conservée à Paris, CNRS-IRHT. Voir Delaruelle, Guillaume Budé, op. cit., p. 247-277 ; Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 142-146 et reproductions p. 311-316.

6 Omnia opera, op. cit., t. I, p. 362. Voir Monique-Cécile Garand, « Les copistes de Jean Budé (1430-1502) », Bulletin de l’IRHT, 1967-1968, 15, p. 293-331 et Omont, « Notice sur les collections », cité.

7 Voir Jean-François Maillard et al., « Georges Hermonyme de Sparte », dans La France des Humanistes. Hellénistes II, Turnhout, Brepols, 2010, p. 1-214 ; il est implicitement renvoyé à cet ouvrage de référence et à la bibliographie qu’il réunit lorsqu’on précise, ci-après, qu’un ms. a été copié par Hermonyme.

8 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 125-130.

9 Voir ibid., p. 43-48.

10 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XVIII-XXVIII.

11 S’agissant des œuvres de poésie, il y a lieu de distinguer les extraits convoqués par Budé pour des raisons d’étude (notamment de Plaute, Horace, Juvénal, Perse, Martial), d’un côté, et, de l’autre, les citations, tirées surtout de la poésie épique, qui ont pour but de souligner certaines idées dans les digressions politico-culturelles. Bien qu’il n’ait pas écrit en vers, Ésope est placé dans la section III.

12 Autres abréviations employées ici : prob(ablement), éd(ition), E(dition)P(rinceps), m(anu)s(crit), m(anu)s(crit)s, trad(uction) lat(ine).

13 La pagination du De Asse à laquelle nous nous référons est celle de l’éd. Lyon, S. Gryphe, 1550-1551, in-8°.

14 Pour des renseignements complémentaires, voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 237-259 (répertoire des auteurs grecs cités) et p. 261-268 (index des auteurs grecs et latins cités), et Budé, De Asse, éd. citée, p. XCI-CXLVI (table des auteurs cités).

15 Voir ibid., p. 68 et 158-159.

16 On trouve cette même grammaire de Moschopulus dans un ms. copié par Hermonyme et relié aux armes de la famille Budé (Wien, ÖnB, Phil. gr. 92) : voir Maillard et al., Hellénistes II, op. cit., p. 21-22 ; or le filigrane datant de 1501 ne s’accorde pas avec l’époque de l’apprentissage du grec par Guillaume, le manuscrit aura pu être commissionné par un autre membre de la famille. Signalons aussi, au passage, le ms. Berne, Burgerbibl., 629 ([M. Planude], Vie d’Ésope ; M. Planude, trad. grecque des Disticha Catonis), initialement offert à Budé et dont les armes ont été grattées en vue du réemploi : voir ibid., p. 167-169.

17 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 158 (et 67-68).

18 Voir Joseph Quesnel, Catalogus Bibliothecæ Thuanæ, t. II, Hambourg, C. Liebezeit, 1704, p. 231.

19 Par exemple [Opera], Venise, B. Locatelli, 1497 (exemplaire consulté : Paris, BnF, Rés. X. 570), ou [Opera], Venise, G. Arrivabene, 1488 (exemplaire consulté : BnF, Rés. X. 592) ; voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXIX-XXXI.

20 Voir l’éd. Theodor Mommsen dans Heinrich Keil, Grammatici Latini, t. IV, Leipzig, 1864.

21 Voir l’ouvrage récent de Patrick Morantin, Lire Homère à la Renaissance. Philologie humaniste et tradition grecque, Genève, Droz, 2017, en particulier p. 195-213, où est aussi reprise la bibliographie sur la question.

22 Commentateurs mentionnés dans DA ; voir, à titre d’exemple, Iuuenalis cum tribus commentariis, videlicet Domitii Calderini, Georgii Merulæ, necnon Georgii Vallæ, Venise, S. Bevilacqua, 1497 ; Satyræ cum commentariis Domitii Calderini, Venise, B. de Zani, 1487 (exemplaire numérisé).

23 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXVI-XXVII.

24 Les annotations de Budé aux t. II-V, 1495-1498, aujourd’hui perdus, sont attestées par le Catalogue de la Bibliothèque du roi de Pierre et Jacques Dupuy (1647), sous les n. 456 (t. III), 480 (t. V), 481 (t. II), 821 et 900 (t. IV en deux volumes) ; voir Sanchi, Les Commentaires, p. 161, pour la liste complète des contenus de cette édition.

25 Rappelons que Budé est l’auteur d’une traduction latine de ce traité, à laquelle se joint celle du De mundo du Ps.-Aristote (Paris, J. Bade, [1526]).

26 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 127.

27 Voir ibid., p. 127.

28 Voir Budé, De Asse, éd. citée p. XL (cf. XIX, note 31).

29 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 129-130.

30 Voir Maillard et al., « G. Budé », dans Hellénistes I, op. cit., p. 66, 68, 69.

31 Budé semble reprendre le titre abrégé de l’Aldine ; les manuscrits portent plutôt Ἐκ τῶν Ἐθνικῶν Στεφάνου κατὰ ἐπιτομήν ou bien la forme plus ample Περὶ πόλεων καὶ δήμων.

32 DA, p. 475, à propos d’un passage annoncé comme tiré des « Antiquités, livre VIII », mais qui correspondrait plutôt au Contre Apion ; lorsqu’il ne cite Flavius Josèphe qu’en latin – c’est le cas pour la Guerre des Juifs – Budé est apparemment l’auteur de la traduction et, d’ailleurs, p. 496, au sujet du Contre Apion, il dénonce la mauvaise qualité de la traduction latine attribuée à Rufin ; voir aussi p. 610, à propos d’Ant. J., III, 321.

33 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 128 et note 20.

34 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Guillaume Budé lecteur d’Hérodote : langue, idées, recherches », Anabases, 2010, p. 9-18.

35 Le recueil d’Alde ne comprend pas les lettres de Grégoire de Nazianze.

36 Pour une description détaillée des contenus, voir Sanchi, Les Commentares, op. cit., p. 160.

37 Hypothèse à vérifier après un dénombrement entier des citations platoniciennes des Ann. de 1508, antérieures à la princeps ; un premier sondage permet de cerner des citations du Minos (Budé, Opera, t. III, p. 104-105) et une des Lois (ibid., p. 149), sans doute extraites du ms. d’Hermonyme.

38 Opinions de philosophes, Fortune des Romains, Fortune d’Alexandre, Apophtegmes des rois et des empereurs, Apophtegmes laconiens, Banquet, Maxime cum princ., De sera num., De laude ips., Fortune, De tuenda san., Parallèles grecs et romains, Ætia Rom., Ætia Gr., Quomodo adulator, De cohib. ira, De tranqu., De cupiditate div., De recta rat. aud., Curiosité, Consol. à Apoll. Rappelons que Budé est l’auteur de trad. lat. de plusieurs opuscules de ce corpus : De tranq., Fort. Rom., Fort. Alex. (Paris, J. Bade, 1505, avec une lettre de St. Basile) Ps.-Plut., Opin. philos. (Paris, J. Bade, 1505/6)

39 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 126.

40 Voir, à titre d’exemple, Vitæ, t. I-II, Venise, Bartolomeo Zani, 1496 (exemplaire consulté : BnF, Rés. J. 820).

41 Voir Morantin, Lire Homère, op. cit., p. 214-215.

42 La princeps de Strabon (Venise, A. Torresano) date de « 1516 » ; or le De Asse comporte dès la première éd., parue en mars 1515, plusieurs citations grecques de cet auteur.

43 Voir V. Juřen, « Ex Bibliotheca Gulielmi Budæi », Revue d’histoire des textes, 1976, vol. 6, p. 341-343 ; les carnets autographes de Budé conservés à Genève incluent des extraits tirés de Celse : voir Delaruelle, Guillaume Budé, op. cit., p. 252-259 (carnets numérotés II, III et IV).

44 Liste d’écrits cités dans le DA : Brutus, Caton l’Ancien (voir aussi la traduction en grec de Théodore Gaza), Contre Pison, Correspondance, De la divination, De la Nature des dieux, De l’Orateur, Des Termes extrêmes des biens et des maux, Les Devoirs, Les Paradoxes des Stoïciens, L’Orateur, Philippiques, Pour Balbus, Pour Cælius, Pour Cécina, Pour Cluentius, Pour Flaccus, Pour le poète Archias, Pour Q. Roscius le Comédien, Pour P. Quinctius, Pour Rabirius, Sur la loi agraire (Contre Rullus), Sur les pouvoirs de Pompée (Pour la loi de Manilius), Sur sa maison, Timée (De Uniuersitate), Tusculanes, Verrines (avec le Discours contre Q. Cæcilius, dit « La Divination »).

45 Voir DA, p. 125 (ms. des Verrines), p. 237 (le « volumen antiquum Orationum Ciceronis » que Budé a pu consulter ne contient pas le Pro Rosc. Com., ni deux autres) ; p. 287, l’auteur précise qu’il n’a pas pu trouver le Pro Rabir. Posth. dans un « vetustus liber Orationum Ciceronis », sans doute le même volume ; voir, pour l’hypothèse de Saint-Victor, Henri de la Ville de Mirmont, Jean Humbert, Discours, t. I/1, CUF [1921] 1960, p. vii : référence à Cicéron, Orationes, Paris, J. Bade, 1522 (qu’ils datent « 1527 »), épître de Bade à Dreux Budé, extrait reproduit dans Maillard et al., « Jacques Thouzat ou Tusan », Hellénistes II, op. cit., p. 416-417, où toutefois il n’est évoqué qu’un « livre de Budé ».

46 Voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXXIII.

47 Voir, à titre d’exemple, Seruii Commentarii in Virgilium, éd. Battista Guarino, Venise, C. Baldafer, 1471, f. [1]-[7] ; voir en outre l’édition moderne de Fabio Stok, « Vita quæ Donati Aucti dicitur », dans Vitæ Virgilianæ antiquæ, éd. Giorgio Brugnoli, Fabio Stok, Rome, Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato, 1997, p. 71-135.

48 Budé corrige dans le DA, p. 636, une leçon « des imprimés » en leur opposant la leçon des « anciens » (« ut in impressis legimus contra fidem antiquorum »).

49 Pour cette source du texte plinien et pour les quatre suivantes, voir Budé, De Asse, éd. citée, p. XXXIII-XXXV, et la bibliographie fournie ibid. ; le premier ms. a déjà été identifié par Louis Delaruelle, les autres identifications émanent à la fois de ce que Budé indique lui-même dans les Ann. et surtout dans le DA ainsi que de la collation des nombreuses variantes typiques citées dans le DA.

50 Voir DA, p. 141 : « sic enim in membranaceo legimus », et p. 417, 418 et 428, où il oppose ce ms. aux « codices impressi ». On trouve un éloge ibid, p. 418 (« Curtii, auctoris tersi atque elegantis »).

51 Voir DA, p. 272 : « Fortasse […] apud Suetonium legitur. Mihi enim antiquum videre non contigit. »

52 Voir DA, p. 611 (« in aliis exemplaribus »).

53 Voir DA, p. 330 ; voir aussi, à titre d’exemple, Opus Valerii Maximi cum Omniboni Leoniceni interpretatione, Venise, G. da Forlì et socii, 1482 au colophon (exemplaire consulté : Paris, BnF, Rés. Z. 185).

54 Il fait état de variantes « ex vetusto » dans DA, p. 603-604.

55 Voir DA, p. 227 ( = III, 6, 6 : Albutius a été corrigé par Politien) et p. 228 ( = III, 2, 17 : omission d’agro, comme dans l’éd. princeps).

56 Voir la mention figurant sur la page de titre de l’édition de Paris, C. Wechel, 1532 (« De Re militari libri quatuor » etc.) : « collata sunt omnia ad antiquos codices, maxime Budæi »

57 Voir Sanchi, Les Commentaires, p. 241-242.

58 Voir DA, p. 473 : « Græcum exemplar non vidi ».

59 L’exemplaire de la BnF est le t. IV, mais les t. I-III sont attestés dans le catalogue de la bibliothèque de Thou : voir Chatelain, « Le Voyage », art. cité, p. 70-71, nos 13 et 13bis.

60 Annotations aux Pandectes : voir Opera, t. III, p. 56d.

61 L’évangéliaire grec consulté par Budé semble correspondre à l’item « B 19 » du catalogue de 1514, car il est le seul possédé à ce moment : voir G. Ouy, Le Catalogue de la bibliothèque de l’abbaye de Saint-Victor de Paris de Claude de Grand-rue, 1514, Paris, Cnrs, 1983, p. 11 ; Id., Les manuscrits de l’Abbaye de Saint-Victor. Catalogue établi sur la base du répertoire de Claude de Grand-rue (1514), Turnhout, Brepols, 1999, t. II, p. 21 ; voir aussi Delaruelle, Guillaume Budé, p. 106 et n. 3, 118 et n. 3 (cf. p. 105, n. 2).

62 Voir Maillard et al., Hellénistes II, op. cit., p. 61 et note 82.

63 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Guillaume Budé et la critique érasmienne du Nouveau Testament en latin », sous presse.

64 Budé attribue la trad. lat. à Jérôme.

65 Pour les commentaires, voir les éd. d’auteurs classiques cités supra ; certains auteurs figurent dans la section I.

66 Voir, à titre d’exemple, Commentationes conditæ a Philippo Beroaldo adiecta paraphrastica M. A. Sabellici interpretatione in Suetonium Tranquillum, Paris, L. Hornkem, G. Hittorp, 1512 (exemplaire consulté : Paris, BnF, Rés. G-J-4).

67 Voir, à titre d’exemple, Commentarii in Martialem, Venise, J. de Colonia Agrippinensi, 1474 (exemplaire consulté : Paris, Arsenal, Fol–BL–673)

68 Dans nombre de cas, Budé ne cite pas explicitement le nom d’Érasme, en particulier lorsqu’il cite un proverbe sans doute tiré des Adages, mais qu’il a pu également puiser à la source antique ; le développement anti-cicéronien inséré dans les Comm. en 1529 est à lier à la publication du Ciceronianus, controversée à Paris dans les milieux humanistes.

69 Pour l’utilisation d’Eustathe comme source parallèle aux scholies homériques, voir Morantin, Lire Homère, op. cit., passim.

70 Voir, à titre d’exemple, Hoc in volumine… Ciceronis Epistolarum familiarium libri XVI… Martini Philetici in quasdam epistolas ellectas [sic] commentarii…, Lyon, J. de Vingle, 1496 (exemplaire numérisé).

71 Voir, à titre d’exemple, In hoc volumine… Theodori… De mensibus opusculum…, Venise, Alde, 1495, f. [89]-[106].

72 Ce ms. a appartenu à la famille de Mesmes, comme plusieurs autres de la bibliothèque de Budé : voir H. Omont, « Collections de Jean et Guillaume Budé », art. cité, p. 112 ; voir aussi Hellénistes II, nos 39, 90, 95.

73 Voir, à titre d’exemple, Aristotelis De natura animalium…, Lyon, B. de Gabiano, 1505.

74 Texte de vétérinaire du ixe s. ; l’éd. princeps date de 1537 : Veterinariæ medicinæ libri II…, Bâle, S. Grynæus.

75 Budé reprend la forme erronée « Margent- » dans les Commentaires : Budé, Opera, op. cit., t. IV, col. 246, 47.

76 Voir Luigi-Alberto Sanchi, « Per la ricezione di Poliziano in Francia : spunti dall’opera erudita di Guillaume Budé », Archivum Mentis, 2014, p. 233-246.

77 Voir Sanchi, Les Commentaires, op. cit., p. 246.

78 Voir ibid., p. 72-73 ; 110-111.

79 On trouvera en outre les noms des intermédiaires humanistes ou copistes cités dans certaines entrées. Les numéros renvoient aux items de la bibliothèque ci-dessus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luigi-Alberto Sanchi, « La bibliothèque de Guillaume Budé »Arts et Savoirs [En ligne], 10 | 2018, mis en ligne le 21 novembre 2018, consulté le 28 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/aes/1273 ; DOI : https://doi.org/10.4000/aes.1273

Haut de page

Auteur

Luigi-Alberto Sanchi

Institut d’histoire du droit (Cnrs-IHD), Paris

Haut de page

Droits d’auteur

Centre de recherche LISAA (Littératures SAvoirs et Arts)

Haut de page
  • Logo Laboratoire LIttératures SAvoirs et Arts (LISAA)
  • OpenEdition Journals