Navigation – Plan du site

AccueilNuméros30Lu et écouté pour vousRepentistas nordesinos – La Talve...

Lu et écouté pour vous

Repentistas nordesinos – La Talvera, 2006

Entrées d’index

Géographie :

Brésil, Nordeste
Haut de page

Texte intégral

1La région du Nordeste, la plus pauvre du Brésil, est aussi celle qui constitue le principal référent historique et culturel des Brésiliens. C'est dans cette région que se situe la tradition de chanteurs improvisateurs à qui l'on donne le nome de repentistas. Ils se produisent dans des sessions d'improvisation, les cantorias, où ils donnent cours à leur art de l'improvisation poétique, le repente. Pour s'accompagner, ils utilisent une sorte de guitare appelée viola. Peu de choses ont été publiées sur ce genre musical, mais en 2006, Thierry Rougier a soutenu une thèse d'ethnomusicologie  à l'université de Bordeaux sous le titre : "Les catadores, poètes improvisateurs de la cantoria : une tradition en mouvement dans le Nordeste brésilien", sous la direction de Sory Camara. Dans le cadre de ce travail universitaire, il a réalisé de nombreuses enquêtes dont nombre d'entre elles ont été enregistrées en collaboration avec Daniel Loddo et Céline Ricard. Cette recherche a été conduite dans trois Etats brésilien, en milieu urbain et rural et elle a permis la réalisation d'enregistrements en 1998 et 2002 dans le cadre de cantorias ou de festivals, mais aussi dans des studios radiophoniques ou des maisons particulières. Tous ces matériaux ont donné lieu à la publication, par l'association la Talvera, d'un double cédé de plus de 70 minutes chacun, accompagné d'un livret de 96 pages, très dense et largement illustré. Celui-ci donne à lire le récit de la rencontre des collecteurs avec les repentistas mais aussi à l'analyse ethnomusicologique des œuvres musicales et du contexte de leur interprétation. Le livret aborde en particulier les différents aspects du repente (littéraire, musical, social, historique…), il présente les différents chanteurs collectés et commente chacune des plages. Si la lecture du livret peut s'avérer difficile (le style universitaire et les petits caractères ne vont pas toujours de pair…), l'écoute des disques est réellement fascinante. Peu importe la connaissance savante des contraintes du genre : le simple fait de savoir qu'il s'agit d'improvisation nous émerveille. Vous écouterez ces deux disques l'un après l'autre avec plaisir même sans comprendre un traitre mot du portugais : la musique de la langue, les voix rauques et suggestives, la mélodie de la viola, l'accumulation de certaines phrases musicales vous captivent. Parfois certaines plages un peu déroutantes nous font traverser l'océan : le bruit des insectes nocturnes, le son d'un accordage de viola, l'appel d'un berger à ses chèvres, les interpellations du public. Soudain, un sourire : il nous semble entendre les Fabulos Trobadors à travers le "coco". Accompagné au tambourin, cet autre style musical chanté dans les mêmes régions nous est indubitablement familier….

2En exergue du disque, trois vers éclairent ce double disque riche et étonnant :

 

Notre art provient des pauvres du Sertão
Le cantador est un prophète pour chanter comme un oiseau
Pour critiquer les politiques qui ne font jamais le bien du peuple.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Repentistas nordesinos – La Talvera, 2006 », Bulletin de l'AFAS [En ligne], 30 | hiver 2006-printemps 2007, mis en ligne le 12 août 2010, consulté le 24 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/afas/1782 ; DOI : https://doi.org/10.4000/afas.1782

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'AFAS. Sonorités

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search