Navigation – Plan du site

AccueilNuméros23Lu et écouté pour vousAdieu à Francis Lemarque

Lu et écouté pour vous

Adieu à Francis Lemarque

Jacques Lubin

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Il nous a quittés à l’âge de 85 ans, fort discrètement, comme il a vécu, le 21 avril 2002. D’autant plus discrètement que nous étions à la veille des élections présidentielles et que la presse avait d’autres chats à fouetter que de rendre un hommage à un rimailleur dont on ne parlait déjà presque plus puisque sans scandale à la clé. Il laisse une femme bien aimée et quatre enfants.

2Depuis “ses” bords de Marne – il habitait La Varenne –, il a chanté et fait chanter Paris, sur tous les tons et tous les temps, plus qu’aucun autre auteur-compositeur-interprète. Ses chansons et sa poésie n’étaient jamais alambiquées et pouvaient aisément être sur toutes les lèvres des gens simples qu’il savait si bien faire vivre dans ses textes, car il fut un des meilleurs représentants de la chanson populaire française, servi par de prestigieux interprètes : Yves Montand, à qui il a “donné” une bonne vingtaine de titres à succès, mais aussi Patachou, Edith Piaf, Renée Lebas, Lucienne Delyle, Marcel Mouloudji, Juliette Gréco et même Maurice Chevalier… !

3Pour le cinéma il a écrit la musique du film Le gentleman d’Epsom, avec Jean Gabin, du Playtime de Jacques Tati et aussi celle d’une bonne vingtaine de téléfilms. Egalement co-producteur avec Jacques Demy et Michel Legrand du film Les parapluies de Cherbourg en 1963, puis des Demoiselles de Rochefort, en 1967. Il a exporté la chanson française en Egypte, en Pologne, en URSS et… en Chine.

4Il a aidé au départ de jeunes talents à l’époque : Alain Barrière, Serge Lama, Daniel Guichard. Ce n'est pas du patrimoine, çà ? Et toujours discrètement !

5Tout comme s’est faite la sortie commerciale en 2001 d’une compilation “longue boîte” (les Américains disent long-box) de trois CD’s comprenant 72 titres sous la marque “Mercury” n° 586.202-2, La chanson du faubourg, couvrant la période de 1949 à 1968. Une petite merveille inespérée et bien venue.

6Le son est excellent et le livret bien rédigé. Dommage que le compilateur de service ne signale ni les orchestres accompagnant Francis Lemarque, ni les numéros des disques originaux, encore moins les dates détaillées des enregistrements.

7A titre indicatif voici la liste des orchestres d’accompagnement :

8CD n° 1 (de 1949 à 1956)
1 à 4 : Emil Stern et son ensemble
2 à 12 : Daniel White et son orchestre
13 à 24 : Michel Legrand et son orchestre
CD n° 2 (de 1956 à 1959)
1 à 7 : Michel Legrand et son orchestre
8 à 16 : Jean-Michel Defaye et son orchestre
17 : Michel Jaubert et son orchestre
18 à 20 : Alain Goraguer et son orchestre
21 à 24 : Jean-Michel Defaye et son orchestre
CD n° 3 (de 1960 à 1968)
1 à 8 : Michel Legrand et son orchestre
9 à 12 : Alain Goraguer et son orchestre
13 à 14 : Michel Legrand et son orchestre
15 à 16 + 19 Léo Petit et son ensemble
17 à 18 + 20 Joss Baselli et son orchestre
21 à 24 : François Rauber et son orchestre.
Ce n’est pas une réédition “intégrale”. Les dates indiquées sont celles de la sortie commerciale des disques originaux faute d’avoir eu accès aux archives “Philips-Fontana”. Nous n’avons pu relever les dates des enregistrements. Signalons cependant que Boris Vian, alors directeur artistique chez “Fontana”, a supervisé les sessions de Francis Lemarque entre le 7 mai et le 13 novembre 1958 qui ont produit l’album L.P. ø 30 cm, 660.221.

9Enfin signalons que Francis Lemarque a publié en 1992 J’ai la mémoire qui chante aux Presses de la Cité. Un conseil : procurez-vous le livre et la “longue boîte”. Vous ne le regretterez pas !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Lubin, « Adieu à Francis Lemarque »Bulletin de l'AFAS [En ligne], 23 | automne-hiver 2002, mis en ligne le 01 décembre 2002, consulté le 16 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/afas/1844 ; DOI : https://doi.org/10.4000/afas.1844

Haut de page

Auteur

Jacques Lubin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'AFAS. Sonorités

Haut de page
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search