Navigation – Plan du site

Texte intégral

François Billacois

François Billacois est un historien français, spécialisé dans l’histoire de la France d’Ancien Régime. De la même génération que Jean Métral (il est né en 1934), il a enseigné à l’École supérieure des lettres (ESL) dans les années 1970 en même temps que lui. Agrégé d’histoire, il a été ensuite maître de conférences à l’université de Paris Nanterre.

Véronique Ginouvès

Véronique Ginouvès est ingénieure de recherche au CNRS, elle dirige la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme à Aix-en-Provence. Co-responsable du parcours professionnel « Médiations de l’histoire et humanités numériques » au sein d’un master sur les métiers des archives et des bibliothèques à Aix-Marseille Université, elle anime les carnets de la phonothèque : https://phonotheque.hypotheses.org

Hélène Giudicissi

Hélène Giudicissi est conseillère principale d’éducation. Elle a travaillé à la phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme à Aix-en-Provence entre 2016 et 2019 dans le cadre d’une réorientation professionnelle. Elle y a mené le traitement archivistique de plusieurs fonds et collections dont le fonds Jean Métral.

Elisabeth Longuenesse

Elisabeth Longuenesse est sociologue et arabisante. Chercheuse au CNRS, successivement membre du Groupe de recherche sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO, UMR 5291), à Lyon, de 1985 à 2006, puis du Laboratoire Printemps (UMR 8085, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), de 2006 à 2014. Ancienne directrice du Département des études contemporaines de l’fpo (2009-2013).

France ou Françoise Métral

Françoise ou France Métral (née Gros en 1939) est anthropologue, chercheure au CNRS. Elle a soutenu une thèse de 3e cycle en 1967 sur La Femme druze de Galilée à l’université de Lyon 2 et a enseigné entre 1969 à 1975, à l’École supérieure des lettres de Beyrouth puis elle a effectué différentes des missions de recherche sur le terrain en Syrie 1977 à 1992.

Virginie Milliot

Virginie Milliot est maître de conférences à l’université de Paris Nanterre et membre du LESC-UMR 7186. Spécialiste d’anthropologie urbaine, elle s’intéresse plus particulièrement aux logiques d’émergence sociale et culturelle dont les villes sont le creuset et sur les politiques de reconnaissance et d’institutionnalisation dont ces dynamiques font l’objet. Auteur d’une thèse sur l’indigénisation du Hip Hop dans le contexte français, elle a réalisé plusieurs recherches dans les banlieues populaires sur les cultures populaires et les politiques culturelles dans la région lyonnaise et développe depuis une dizaine d’année des recherches sur les conflits d’espaces publics et les marchés informels dans le nord est parisien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Auteur·e·s », Bulletin de l'AFAS [En ligne], HS1 | 2019, mis en ligne le 15 mars 2020, consulté le 03 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/afas/4404 ; DOI : https://doi.org/10.4000/afas.4404

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l'AFAS. Sonorités

Haut de page