Navigation – Plan du site

AccueilNuméros91-1MélangesInformationsNouveaux membres de la société de...

Mélanges
Informations

Nouveaux membres de la société des africanistes 2020

p. 188

Pierre Jacquemot, économiste de formation et ancien ambassadeur-ministre plénipotentiaire, a longuement servi en Afrique, en République démocratique du Congo, au Ghana, au Kenya, entre 2000 et 2011. Auparavant, il avait été chef de mission de coopération au Cameroun et au Burkina Faso, et conseiller économique et financier au Sénégal. Avant d’entreprendre la carrière diplomatique, il avait enseigné les matières économiques, en France (université Paris Dauphine) et au Sénégal (ÉNA, Dakar). Il a accompli de nombreuses missions de consultation, notamment pour le PNUD, la Banque mondiale et le gouvernement français, et il collabore régulièrement avec les médias. De nombreuses décorations lui ont été décernées, en France, au Sénégal, en Mauritanie et au Ghana.
Pierre Jacquemot est l’auteur ou le coauteur d’une quinzaine d’ouvrages et de très nombreux articles de revues internationales portant sur les politiques économiques, la paysannerie, le développement durable en Afrique. Parmi ses publications : L’Afrique des possibles, les défis de l’émergence (Karthala, 2016). Il est parrainé par Nicolas Courtin et Laurent Védrine.

Benoist Mallet Di Bento est artiste photographe, directeur de Noho’o Studio, agence « afropéenne » de photographie et conseil. Passionné par les civilisations du continent africain, et notamment par celles du Cameroun, il réalise régulièrement des missions photographiques sur les arts patrimoniaux des chefferies bamiléké et des peuples boulou et sawa, dans l’ouest et le sud-ouest du Cameroun. Parmi ses récentes expositions, signalons Zoom Cameroun, au carrousel du Louvre (novembre 2017) ; Arts patrimoniaux du Cameroun à Yaoundé, au pavillon France de la Biennale du Salon Promote (février 2017) et à la Résidence de France (juillet 2018) ; Terre natale au château des Radrets, dans le Loir-et-Cher (juillet-septembre 2019), une exposition sur le palais royal de Batoufam. Benoist Mallet Di Bento est parrainé par Françoise Le Guennec-Coppens et Véronique Jacob.

Jeannette Sylvie Pilo Atta est enseignante-chercheuse au département d’Histoire de la faculté des arts, lettres et sciences humaines de l’université de Ngaoundéré, au Cameroun. Titulaire d’un doctorat (université de Maroua, 2017), elle est spécialiste de l’histoire des faits religieux et des phénomènes sociaux. Elle fait partie du réseau international des chercheurs Méga-Tchad, depuis 2014. Elle a participé à plusieurs colloques scientifiques et elle est l’auteure de « Les rites de procréation chez les Gbaya Yaayuwé », in Émilie Guitard et Walter Van Beek (dir.), Religions et croyances dans le bassin du lac Tchad, Karthala, 2017. Jeannette Sylvie Pilo Atta est parrainée par Paulette Rolon-Doko et Wouter Van Beek.

  • Logo Société des africanistes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search