Navigation – Plan du site

AccueilNuméros91-1MélangesInformationsActes de la société pour l’année ...

Mélanges
Informations

Actes de la société pour l’année 2020

p. 189-190

La plupart des activités programmées pour l’année 2020 ont dû être reportées ou annulées, empêchées par la situation sanitaire qui a entraîné la fermeture des locaux du musée du quai Branly – Jacques-Chirac.

L’assemblée générale 2020, initialement prévue le 4 février, n’a pu se réunir que le 17 juin 2021.

La conférence

Lors de l’assemblée générale du 30 janvier 2020, Daouda Gary-Tounkara, historien (CR au CNRS, membre de l’IMAF) a donné une conférence : « Transferts financiers des migrants et émancipation sociale des individus ? Les mandats postaux des tirailleurs de l’AOF en question ».

Les séances de cinéma

L’équipe du Cinéma des africanistes, coordonnée par Véronique Jacob, a pu tenir seulement quatre séances. Elles se sont déroulées au premier trimestre et en octobre, avant la fermeture du musée du quai Branly – Jacques-Chirac :
• Le 16 janvier, Radio Congo, de Philippe Ayme, 2019, 53’ ;
• Le 27 février, Kongo, de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav, 2019, 75’ ;
• Le 12 mars, Pas d’or pour Kalsaka, de Michel Zongo, 2019, 80’ ;
• Le 15 octobre, Brigitte Senut, la dame aux fossiles, de Philippe Ayme, 2012, 52’.

En juin, une séance à distance a permis la présentation de Bitchabé, le village des forgerons, de Caroline Robion-Brunner, Marie-Pierre Coustures, Zouhair Farthai, 2017, 47’.

Le prix de thèse 2020

Le processus de sélection de la quatrième édition du prix de thèse « Afrique et diasporas. Partenariat Société des africanistes et GIS études africaines » s’est conclu en septembre 2020. Les deux premiers prix ex æquo sont : Charlotte Grabli, L’Urbanité sonore. Auditeurs, circulations musicales et imaginaires afro-atlantiques entre Sophiatown et la cité de Léopoldville, de 1930 à 1960 (thèse en histoire et civilisations, Ehess, dirigée par Myriam Cottias) et Guillaume Vadot, Les Bras et le Ventre. Une sociologie politique des plantations industrielles dans le Cameroun contemporain (thèse en sciences politiques, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, dirigée par Johanna Siméant-Germanos).

Journée d’études

Le 7 octobre s’est tenue la journée d’études Anthropologie et histoire. Autour de Claude-Hélène Perrot, avec les contributions de Véronique Duchesne, « Intemporels de Claude-Hélène Perrot. Ses amitiés et son goût des images » ; Marianne Lemaire, « Denise Paulme et Claude-Hélène Perrot sur le terrain. L’ethnologue et l’historienne ? » ; Jean-Louis Triaud, « Les saintes guerres de Claude-Hélène Perrot » ; Claudie Haxaire, « Tradition orale et histoire cryptée. Les masques yoro et la sanctuarisation d’un territoire (Gouro, Côte d’Ivoire) » ; Fabio Viti, « Écrire l’histoire orale. Réflexions autour d’une aporie ». Ont apporté leur témoignage : Monique Chastanet, François Gaulme, Fabrice Melka, Alfred Schwartz, Emmanuel Terray. Ont pris part au débat : Pierre Boutry, Line Eskenazy, Julie Ponge, Marie Miran, Guillaume Jean, Éric Jolly, Véronique Jacob, Danièle Poitou. La journée d’études, organisée par Claudie Haxaire et Fabio Viti, a été présidée par Maria Teixeira. La présidente, Françoise Le Guennec-Coppens, qui devait ouvrir la JE, a été empêchée pour raison de santé.

La lettre électronique

La lettre a été éditée régulièrement et avec ponctualité par Daniela Bognolo, de janvier 2020 (lettre 96) à décembre 2020 (lettre 103).

Le Journal des africanistes

Pour l’année 2020, nous avons publié deux numéros :
• Le 89-2 propose un dossier thématique « Enfants et jeunes d’origine africaine en contexte européen. Réaménagements familiaux, thérapies et maladies », coordonné par Charles-Henry Pradelles de Latour et Maria Teixeira, comprenant les articles de Simona Taliani, Charles-Henry Pradelles de Latour, Claire Mestre, Doris Bonet et Daniel Delanoë, Maria Teixeira et al., Gilbert Coyer et al. La rubrique « Notes et documents » accueille un texte de Jean-Louis Triaud.
• Ont participé au tome 90-1, « Varia », Benoît Lallau, Volker Stamm, Gaetano Ciarcia, Fabio Viti, Alizéta Ouédraogo, et Christiane Owusu-Sarpong pour « Notes et documents ».

Mise en ligne sur https://www.openedition.org/488 : Marie Daugey, du comité de rédaction, se charge des mises en ligne du Journal des africanistes. Le dernier numéro mis en ligne est le t. 90-1 de 2020.

Fabio Viti
Secrétaire général

  • Logo Société des africanistes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search