Navigation – Plan du site

AccueilNuméros89-1MélangesComptes rendusUgochukwu Françoise, 2015, Bribes...

Mélanges
Comptes rendus

Ugochukwu Françoise, 2015, Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire

Paris, L’Harmattan, 240 p.
Jean Derive
p. 201-202

Texte intégral

1Comme le titre le suggère, cet ouvrage suit une orientation clairement autobiographique. Il s’agit, pour Françoise Ugochukwu, de rendre compte des quelque vingt-cinq ans que cette Française d’origine a passés au Nigeria, en pays igbo, où elle fut professeur à l’université de Nsukka. Elle y fut conduite à la suite de son mariage avec un universitaire nigérian, s’y est installée et y a fondé une nombreuse famille. Certains événements locaux l’ont conduite à faire le choix de regagner l’Europe avec mari et enfants, en 1995.

2Avec ces « mémoires », nous ne sommes pas en présence d’une biographie ordinaire, déroulée en un récit continu et suivant un ordre chronologique, fût-il découpé en tranches de vie pertinentes. Une telle biographie est à reconstruire par le lecteur, à partir des « bribes » qui lui sont livrées. La conception du livre est beaucoup plus originale : un chapelet de 156 petites anecdotes de la vie de tous les jours se succèdent avec, pour seul principe d’ordonnancement, l’ordre alphabétique de leurs titres. Ceux-ci donnent la clé du sujet traité et, parfois, de la subjectivité avec laquelle les scènes remémorées ont été vécues. Quelques exemples parmi les 156 entrées : « Accueil », « Cancrelat », « Coiffure », « Funérailles », « Hivernage », « Kola », « Marché », « Racine », « Tradipraticien », etc. Autant de découvertes, émerveillées, amusées, parfois plus angoissantes, qui sont autant d’appels à la remise en question identitaire et à la conversion, ainsi que l’indique le sous-titre du livre : « Mémoires d’une transformation identitaire ».

3Écrit bien des années après un retour aux allures d’exil, avec le recul que cela implique, ce livre du souvenir apporte son lot de nostalgies. Pour certaines, d’apparence insignifiante, ces petites scènes de la vie quotidienne, dont la relation tient chaque fois en une ou deux pages, sont l’occasion pour l’auteur de nous faire partager l’émerveillement de ses découvertes dans un nouvel univers géographique et culturel plutôt dépaysant ; d’en mesurer aussi l’impact quant à l’évolution de sa personnalité. Loin de tout réalisme collant prosaïquement à l’événementiel, la poétique ici développée s’inscrit davantage dans la lignée d’un Philippe Delerm (La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules) ou, mieux encore, de l’exilé qu’est Dany Laferrière (L’Art presque perdu de ne rien faire, Le Charme des après-midi sans fin). Pour chacun de ces mini-récits, le lecteur oscille donc en permanence entre poésie, humour et réflexion philosophique, selon un dosage subtilement réussi. Un poème en exergue donne le ton :

ABC
Je me suis faite toute petite
Pour une exploration à tâtons
Humble et émerveillée
Avec des arrêts sur image et des soirs de silence.
[...]
Venez
les découvrir [mes trésors] en ouvrant ce coffret
De A à Z ou à rebours.
Goûtez, touchez, rêvez !
Bienvenue chez nous !

4L’un des charmes de ce livre tient dans la possibilité offerte au lecteur de le lire dans tous les sens. Il peut être consommé d’un trait ou à petites gorgées, au gré de ses humeurs. Un livre « à sauts et à gambades », pour reprendre le mot de Montaigne. C’est un mérite trop rare d’avoir l’art, à partir de petits riens, d’aborder de la sorte des sujets profonds.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Derive, « Ugochukwu Françoise, 2015, Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire », Journal des africanistes, 89-1 | 2019, 201-202.

Référence électronique

Jean Derive, « Ugochukwu Françoise, 2015, Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire », Journal des africanistes [En ligne], 89-1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 01 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/africanistes/7964 ; DOI : https://doi.org/10.4000/africanistes.7964

Haut de page

Auteur

Jean Derive

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Société des africanistes

Haut de page
  • Logo Société des africanistes
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search