Skip to navigation – Site map

HomeSectionsInvestigations

Enquêtes

Investigations

The “Investigations” stem from interdisciplinary questions or precise topics. Thought out as trajectories, quests or experiences, they take on a variety of forms (notebooks, testimonies, interviews, stories, asides, etc.). They offer a way of immersion into current and past stage creations.

  • Souvenirs de théâtre, TNP

    « Ici, où la conservation correcte est impossible car le spectacle ne pourra jamais être intégralement préservé comme un tableau ou un roman, l’imminence de l’oubli apparaît tout à la fois comme destin et défi. […] L’éphémère, sa conscience, appellent l’être qui joue ou l’être qui regarde à devenir des êtres de mémoire. Le souvenir dépend d’eux seulement car ils savent que, plus tard, personne n’aura plus accès directement à l’œuvre, mais seulement à des témoignages. »
    Georges Banu, Les Mémoires du théâtre, 2005

  • Einstein on the beach - 1976 // 2012

    Edited by Barbara Métais-Chastanier and Edwige Perrot
  • Des lectures, pour quoi faire ?

    Edited by Alice Carré, Lise Lenne and Barbara Métais-Chastanier

    Enquête réalisée par Alice Carré, Lise Lenne et Barbara Métais-Chastanier en écho à la table ronde organisée par Agôn le 3 décembre 2011, au Théâtre des Ateliers de Lyon, dans le cadre du Festival « Face à Face ».

  • Dramaturgie des arts de la scène

    Fin ou regain de la dramaturgie ?

    Une enquête du laboratoire "Agôn - dramaturgies des arts de la scène" (2007-2012)

    Les rencontres et contributions rassemblées dans cette « Enquête » témoignent des recherches menées entre 2007 et 2011 par l’équipe du laboratoire junior « Agôn – Dramaturgies des arts de la scène » sur les différentes définitions et pratiques de la dramaturgie aujourd’hui.

    Définie à partir du modèle théâtral comme la « pensée du passage à la scène » (Bernard Dort), réflexion sur les structures du texte et ses représentations possibles, ou encore mise en relation de l’action, du théâtre et de la pensée (Joseph Danan), l’activité dramaturgique est aussi désormais inscrite et revendiquée au cœur des pratiques d’autres arts scéniques, comme la danse ou le cirque par exemple, qui ne font pas nécessairement du texte leur centre de gravité. L’activité dramaturgique s’est élargie et déplacée. Nous l’avons donc appréhendée de manière extensive et transversale en nous donnant comme gageure d’analyser la spécificité de la posture dramaturgique dans tous les arts de la scène, du point de vue de leur processus de création et en donnant la parole à leurs praticiens.

    Notre recherche partait du constat que la dramaturgie est en plein essor. On assiste à un regain d’intérêt pour la dramaturgie tant du côté artistique que pédagogique ou scientifique : de plus en plus de compagnies travaillent avec un dramaturge, même s’il n’est pas toujours nommé ainsi ; universités et écoles offrent désormais des formations à la dramaturgie. Bernard Dort, dans le fameux numéro « Dramaturgie » de la revue Théâtre/Public paru en 1986, présentait le dramaturge comme nécessairement « transitoire ». Mais nombre de processus de création révèlent aujourd’hui un partage de la réflexion dramaturgique entre les différents producteurs et participants du spectacle, et le dramaturge n’a pas pour autant disparu. Au contraire, il semble être devenu un passeur indispensable entre le mouvement des corps ou du texte et la scène, les différents arts et les artistes, l’œuvre et son public. On peut dès lors s’interroger sur les fondements et les vertus (politiques) d’un tel partage et d’un tel passage…

    Nous avons proposé une synthèse de ces rencontres et nos analyses sous la forme théorique et ludique d’un lexique intitulé De quoi la dramaturgie est-elle le nom ?, paru aux éditions de L’Harmattan en 2014.

    Vous pouvez commander cet ouvrage sur le site des éditions l’Harmattan.

  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search